AbeBooks Home

La Fine Pointe


Le blog d'AbeBooks sur les livres et la littérature

Recherche avancée Catalogue Livres Rares Vendeurs
Recherche avancée

Le cahier d’écolier de Toulouse Lautrec

Henri de Toulouse-Lautrec est né en 1864 dans le sud de France à Albi. Peintre et lithographe français de la fin du XIXème siècle, il provient de l’une des plus anciennes familles de nobles de France.

Lors de son adolescence, Henri cesse brutalement de grandir à cause d’une maladie osseuse et de deux chutes de cheval qui le laissent difforme. Son talent ne s’est pas certainement pas épanoui par hasard. Certes son invalidité a dû jouer, mais tout petit déjà, c’est ici dans le château du Bos, une  ancienne forteresse féodale du XII° siècle, qu’il a manifesté un vrai talent précoce.

C’est là que sa famille lui a transmis le goût pour le dessin.
Avec son père et son oncle, durant les longues veillées au château du Bosc, le petit Henri crayonnait parfois sur les mêmes feuilles.

ecolier1  lautrec-ecolier  ecolier2

Son cahier d’écolier, datant de 1876, témoigne de la diversité des pensées dont le jeune Henri de 12 ans est animé. Son étude des fables de Phèdre et de La Fontaine à l’école se reflète dans ses derniers dessins, dans lesquels apparaissent des animaux allégoriques. En plus de la religion et de la philosophie, il a été, entre autres, familier avec la mythologie de l’ancien monde.

Il réfute dès son plus jeune âge toute forme de flatterie, une attitude qui se reflète également dans ses dessins, dans lesquels il préférait une représentation sans fioritures de son environnement.




Brian Dettmer, ne lui prettez pas un livre avant de l’avoir lu !

La littérature est une fCaptureorme d’art écrit, associé à la civilisation des livres par lesquels les auteurs nous parlent à distance. Un livre, dans sa définition la plus brut, est un document écrit composé simplement de pages en papier. Jusque-là, rien d’étonnant me direz-vous.

Mais qui aurait pu imaginer qu’un livre puisse également devenir un art visuel ?
C’est l’idée du talentueux artiste américain Brian Dettmer qui s’est attelé à donner une seconde vie à des livres usés. Ce génie de l’art contemporain âgé de 38 ans sculpte des livres à l’aide d’un scalpel pour un résultat des plus fascinants.

Pour créer chaque œuvre, il scelle les bords d’un livre usé afin de créer un récipient fermé.

Puis, il ne lui reste plus qu’à disséquer l’ouvrage au travers de la surface du livre. Couteaux, pinceaux, scalpels, chaque outil est utilisé avec précision tel un chirurgien opérant un patient.

Les pages sont pliées, tordues et enfin sculptées. Pour les encyclopédies et dictionnaires, Il inscrit des phrases où chaque caractère est composé d’une multitude de mots.

 

Captureg

Un travail fastidieux et innovant qui met en évidence la variété et la complexité du langage.Selon lui, la richesse et le sens profond de l’ouvrage est souvent méconnu même si il est respecté.

En modifiant la forme physique du livre, de nouvelles perspectives d’histoire apparaissent ainsi que de personnages inattendus. Grâce à une fouille minutieuse et a une modification des plus concise, Dettmer « recontextualise » le contenu du livre et laisse place à de nouvelles significations et interprétations. Aucun élément n’est ajouté au livre puisque l’artiste travaille uniquement avec le matériel existant.
Le travail de Dettmer a acquis une renommée internationale grâce à Internet, les blogueurs et les médias traditionnels tels que The New York Times. Ses œuvres ont été présentées et publiées à travers les États-Unis, au Mexique et en Europe dans les musées, les universités, et centres d’art.

En exploitant le texte ou les images d’un ouvrage, Brian Dettmer a révolutionné notre vision du livre…Magique !

 

 




La psychiatre Lydie Salvayre remporte le prix Goncourt 2014 !

Pas pleurer

Félicitation à Lydie Salvayre qui a reçu le prix Goncourt 2014 pour son livre Pas pleurer ! Cet ouvrage explore les méandres de la guerre civile espagnole, un sujet que la littérature a fréquemment visité et revisité – il faudrait d’ailleurs écrire ici les arts, en songeant à Guernica, le tableau de Pablo Picasso, ou à Land & Freedom, le film de Ken Loach.

Pas pleurer est un roman puissant, énergique sur la complexité de la guerre d’Espagne et de l’exil des républicains en France. L’ouvrage qui s’était vendu à 22 000 exemplaires devrait connaître un pic de ventes; son éditeur, Seuil, a tiré Pas pleurer a près de 450 000 exemplaires.

Le roman a été choisi au cinquième tour, par cinq voix contre quatre à l’Algérien Kamel Daoud !

1259721955 10420711954 8760617497 4453870547

“Les livres que j’écrivais jusqu’à présent avaient une audience limitée, l’audience va grandir, c’est un très grand bonheur”, a-t-elle déclaré, très émue, quelques minutes après l’annonce de son prix.

Née en 1948 d’un couple de républicains espagnols exilés dans le sud de la France, Lydie Salvayre est l’une des romanciers français les plus reconnus de sa génération. Son œuvre, composée d’une vingtaine de livres, est traduite en une vingtaine de langues.




Prix Nobel de littérature 2014

chien-patrick-modianoPour notre plus grande joie, le Prix Nobel de littérature a été décerné le jeudi 9 octobre à l’écrivain français Patrick Modiano.

A 69 ans, il devient ainsi le quinzième Français à recevoir la prestigieuse distinction. Il a été récompensé « pour l’art de la mémoire avec lequel il a évoqué les destinées humaines les plus insaisissables et dévoilé le monde de l’Occupation », a indiqué l’Académie suédoise dans un communiqué, qualifiant l’auteur de « Marcel Proust de notre temps ».
Voilà une ligne qu’il ne pensait sans doute guère ajouter à son Pedigree (2005); titre de l’un de ses plus beaux livres !

Romancier singulier, discret et indifférent aux honneurs, Patrick Modiano s’est imposé comme l’un des écrivains majeurs de la littérature française contemporaine dès son premier roman, La Place de l’Etoile, datant de 1968.
L’écrivain français a centré toute son œuvre sur le Paris de la Seconde Guerre mondiale, dans un jeu de piste permanent : il y a ces déambulations dans les rues de la capitale, ces enquêtes qui n’en sont pas, ces atmosphères crépusculaires. Il dépeint avec perfection le poids des événements tragiques d’une époque troublée sur le destin de personnages ordinaires.

Rien n’est laissé au hasard, dans un univers fantastique où les livres se répondent les uns aux autres. Un critique littéraire de l’Express avait relevé qu’au moins cinq personnages, issus de cinq romans, logeant à cinq adresses différentes, partageaient un seul numéro de téléphone : Auteuil 15-28. Ses héros sont en perpétuelle recherche identitaire. Ils évoluent à mi-chemin entre deux mondes, vie publique et destin rêvé, ombre et lumière…

Patrick Modiano succède à la nouvelliste canadienne anglophone Alice Munro, et emporte la récompense de huit millions de couronnes, soit environ 878.000 euros !
Son nom figurait parmi les favoris au prix depuis de nombreuses années ; il recevra sa récompense à Stockholm le 10 décembre.

Chien de Printemps

Fleurs de ruine

L’herbe des nuits

Un pedigree

The Search Warrant




L’Encyclopédie en 39 volumes

Il est possible de trouver l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert sur AbeBooks, il faut cependant être prêt à débourser une somme importante pour posséder certaines éditions originales. Pour celles et ceux qui rêvent cependant d’ajouter cette œuvre magistrale à leur collection, la librairie Aux bons livres vous propose une collection de 39 volumes du dictionnaire raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers. Ci-dessous quelques images :

Retrouvez l’ouvrage en question sur cette page.  N’hésitez pas à poser une question au vendeur pour obtenir plus d’informations !




Que signifie le mot Tsundoku en japonais ?

tsundoku-fr

Tsundoku – le fait d’acheter des livres sans les lire

 

‘Tsundoku’ est un mot japonais que l’on peut grossièrement traduire par ‘pile de lecture’ ou ‘le fait d’empiler des livres’. Si vous êtes amateur(trice) de lecture ou si vous aimez beaucoup les livres, il est possible que ce mot qualifie parfaitement l’état dans lequel se trouve votre logement ; des bibliothèques sur le point de s’écrouler, des chemins frayés entre les montagnes de livres empilés sur votre plancher et un appareil télévisé bloqué embrassé par des ouvrages dans toutes les langues.




L’art des mots : Marcel Proust en citations

proust3Marcel Proust est né le 10 juillet 1871 et s’est éteint le 18 novembre 1922. Entre ces deux dates, et bien que la critique fut rude à ses débuts,  il a laissé derrière lui un héritage qui a énormément apporté à la littérature mondiale. Mais que pensait Marcel Proust de l’art et de l’écriture ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir à travers ses plus belles citations sur la symphonie des mots.

proust2« L’art véritable n’a que faire de proclamations et s’accomplit dans le silence.  » Extrait de Le Temps retrouvé

« Les vrais livres doivent être les enfants non du grand jour et de la causerie, mais de l’obscurité et du silence.  » Extrait de Le temps retrouvé

« La musique est peut-être l’exemple unique de ce qu’aurait pu être – s’il n’y avait pas eu l’invention du langage, la formation des mots, l’analyse des idées – la communication des âmes.  » Extrait de La Prisonnière

« La lecture est une amitié.  » Extrait de Sur la lecture

proust1« Il semble que le goût des livres croisse avec l’intelligence.  » Extrait de Sur la lecture

« La lecture est au seuil de la vie spirituelle ; elle peut nous y introduire : elle ne la constitue pas.  » Extrait de Sur la lecture

« Un livre est un grand cimetière où, sur la plupart des tombes, on ne peut plus lire les noms effacés.  » Extrait de Le temps retrouvé

« Ce sont nos passions qui esquissent nos livres, le repos d’intervalle qui les écrit.  » Extrait de Le Temps retrouvé

« Ce que je reproche aux journaux, c’est de nous faire faire attention tous les jours à des choses insignifiantes, tandis que nous lisons trois ou quatre fois dans notre vie les livres où il y a des choses essentielles.  » Extrait de Du côté de chez Swann

Et vous, quelle est la citation qui vous inspire le plus ? En connaissez-vous d’autres ?




3 titres pour (re)découvrir George Orwell

George Orwell est née le 25 juin 1903. Il y a tout juste 111 ans naissait un de mes auteurs préféré et je ne pouvais pas laisser passer l’occasion de lui déclarer ma flamme. J’ai donc décidé de vous faire (re)découvrir cet auteur à travers ses trois œuvres majeures.

1984  1984

Je ne pouvais commencer que par cette œuvre. Si c’est le roman plus connu de George Orwell, c’est surement parce que, même aujourd’hui, il reste actuel, presque prophétique. Il y a quelques temps, nous avions soulevé la modernité de ce texte en le mettant en miroir avec le scandale Prism. 1984 est également un roman emblématique et fondateur de la science-fiction, et les questions qu’il soulève continuent de faire cogiter des auteurs, comme Blandine Le Callet par exemple.

Dans un monde totalitaire, Big Brother, père omniscient de l’Oceania, veille. Les libertés individuelles sont réduites au minimum pour le bien des individus, et cela dans une indifférence docile maintenue par la peur et la police de la pensée. Mais Winston Smith ne peut s’empêcher de penser que quelque chose ne tourne pas rond. Il commencera sa révolution silencieuse par un acte simple : il tombera amoureux.

Outre l’ambiance oppressante liée à l’omniprésence de Big Brother et la surveillance automatique du peuple, ce qui m’a le plus marqué est la réflexion menée par l’auteur sur le Novlang. Ce langage créé par le parti a pour but, en réduisant le vocabulaire usuel aux seuls mots utiles à la propagande, de tuer dans l’œuf toute forme de résistance. Si on ne peut formuler une pensée, celle-ci ne peut donc pas exister.

ferme-des-animauxLa ferme des animaux

La ferme des animaux est un discours allégorique dans lequel George Orwell dénonce la transformation de l’URSS.

Les animaux de la ferme du manoir n’en peuvent plus de leurs conditions de travail et décident de chasser le fermier. Les cochons prennent alors en main l’instauration du nouvel ordre à la ferme, qui se veut juste et équitable. Mais, alors qu’une nouvelle élite se met en place, les règles instaurées sont de plus en plus dénaturées et le bel esprit de révolution qui anime les animaux s’étiole.

Orwell offre ici une critique et une analyse très fine du Stalinisme. L’humour et le sens de la formule de l’auteur appuie ses propos acérés. J’ai lu la ferme des animaux en sixième et cette fable sur l’instrumentalisation du pouvoir à des fins personnelles m’avait fait beaucoup réfléchir. La relire quelques années plus tard a été un réel  plaisir car j’en ai eu une nouvelle lecture.

deche-paris-londresDans la dèche à Paris et à Londres

Dans un style complétement différent, je vous conseille également de lire Dans la dèche de paris à Londres. Cette œuvre autobiographique dépeint l’expérience de l’auteur dans les milieux défavorisés des années 20. Je suis sûre que cette lecture vous permettra de lire les deux romans ci-dessus d’un œil neuf, car l’engagement politique de l’auteur qui imprègne ses récits trouve racine dans ces quelques années de vagabondages.

 

Et vous, quelle est l’œuvre d’Orwell que vous préférez ?

 




Andy Murray n’aime pas la lecture

Un peu d’humour aujourd’hui.  Quelles sont les préférences littéraires des grands joueurs du Circuit de l’ATP ? La biographie d’un ancien joueur de tennis, d’un cycliste champion déchu et….rien du tout. Toutes nos félicitations à Andy Roddick qui se sert des livres de Dan Brown en tant que guides touristiques pour effectuer ses voyages en Europe.




La nourriture dans la littérature

Selon le dicton populaire, la lecture est la nourriture de l’esprit. Ne dit-on pas qu’on se délecte des aventures de nos personnages préférés ? Que la littérature nous fait grandir ?

En tant que française (parfois les clichés ont du bon), j’aimerais nuancer ce propos : Les livres oui, mais la bonne chair aussi ! C’est deux éléments sont compatibles et, dans certaines œuvres, ils sont même indissociables.

Nous vous avons préparé un régime littéraire pour grands gourmands.

charlie-chocolaterieCharlie et la chocolaterie de Roald Dahl. 

L’histoire de ce petit garçon qui décroche un ticket d’or pour visiter la fameuse chocolaterie Wonka était une de mes préférées lorsque j’étais enfant. Les décors me faisaient rêver : les rivières de chocolat, la salle des Inventions… Tout n’était que magie et gourmandise.

En relisant l’histoire du petit Charlie récemment, j’ai découvert une autre facette du récit qui ne m’avait pas marqué étant enfant : les enfants subissent une sélection et sont éliminés au fur et à mesure, dans des conditions parfois violentes. Comme quoi, il n’y a pas que les contes de fées qui ont un coté sombre

gargantuaGargantua de François Rabelais

Gargantua est le second roman écrit par Rabelais. Il raconte l’histoire de la vie très horrifique du grand Gargantua, père de Pantagruel, née de l’oreille de sa mère lors d’un banquet. Les descriptions des festins dans Gargantua sont célèbres, à tel point qu’elles ont donné lieu à la création dans adjectifs : gargantuesque. La plume de Rabelais demande un peu de concentration à la lecture, mais l’humour de l’auteur demeure une grande récompense pour ceux qui persévèrent dans l’œuvre de l’auteur… A ne surtout pas lire lors d’une crise de foie !

hygiène-assassinHygiène de l’assassin d’Amélie Nothomb

L’hygiène de l’assassin est le premier roman d’Amélie Nothomb. Dans ce récit, la nourriture tient un rôle prépondérant mais les descriptions ne sont pas faites pour vous mettre l’eau à la bouche… bien au contraire !

Le romancier Prétextat Tach, prix Nobel de Littérature, souffre d’une maladie incurable. Il ne lui reste que quelques mois à vivre et les journalistes se pressent en masse pour obtenir une interview. Il les déboutera tous. Misogyne, cynique et provocateur, ils les dégoutent les uns après les autres, aussi bien par son régime alimentaire indigeste que par son immonde personnalité. Tous, sauf une. Lorsqu’une jeune femme se présente, ils entament un affrontement qui le poussera dans ses derniers retranchements.

 Et vous, quels sont les livres qui vous ont fait saliver ?