Image de l'éditeur

Écrits sur la musique

Richard Wagner

ISBN 10: 207014349X / ISBN 13: 9782070143498
Edité par Gallimard, 2013
Ancien(s) ou d'occasion Etat : D'occasion - Comme neuf No Binding
Vendeur CENTRAL MARKET (ANTIBES CEDEX, FR, France)

Vendeur AbeBooks depuis 6 avril 2016

Evaluation du vendeur Evaluation 3 étoiles

Quantité : 2

Disponible auprès d'autres vendeurs

Afficher tous les  exemplaires de ce livre
Acheter D'occasion
Prix: EUR 63 Autre devise
Livraison : EUR 0 De France vers Etats-Unis Destinations, frais et délais
Ajouter au panier

Modes de paiement
acceptés par le vendeur

Visa Mastercard American Express Carte Bleue

A propos de cet article

Livre comme neuf. Expédition de votre commande en suivi postal avec protection soignée de vos articles. Brand new book. Special care on orders, item very well packed. Tracking number per all orders. N° de réf. du libraire 9782070143498

Poser une question au libraire

Détails bibliographiques

Titre : Écrits sur la musique

Éditeur : Gallimard

Date d'édition : 2013

Reliure : No Binding

Etat du livre :D'occasion - Comme neuf

A propos de ce titre

Synopsis :

Trad. de l'allemand par Jean-Louis Crémieux-Brilhac et Jean Launay. Préface de Richard MilletAnnotations des traducteursCe livre rassemble des écrits de Wagner (Beethoven, suivi d'Une communication à mes amis et de Mettre sur la musique) devenus introuvables. Tout d'abord, les textes qu'il a consacrés à Beethoven, le grand intercesseur, entre 1840 et 1870, et publiés en français en 1937, dans une traduction de Jean-Louis Crémieux-Brilhac. Et puis, paru en 1976, traduit et préfacé par Jean Launay, Une communication à mes amis, le texte de présentation de ses trois grands opéras d'avant la Tétralogie : Le Vaisseau fantôme, Tannhäuser et Lohengrin. En 1851, âgé de trente-huit ans, le compositeur y définit sa conception du drame musical, qu'il oppose à l'opéra, à travers le récit de son propre itinéraire et une vision très juste de son avenir musical, notamment de L'anneau du Nibelung. À ces textes s'ajoute enfin l'important Lettre sur la musique, traduit en 1860 par Challemel-Lacour, que Wagner avait connu dans leur exil en Suisse, et qui fut longtemps, en France, l'unique accès aux écrits théoriques de Wagner, écrivain prolifique qui n'a jamais vraiment séparé le théorique de l'autobiographique.

Quatrième de couverture:

Ce livre rassemble des écrits de Wagner (Beethoven, suivi d'Une communication à mes amis et de Mettre sur la musique) devenus introuvables. Tout d'abord, les textes qu'il a consacrés à Beethoven, le grand intercesseur, entre 1840 et 1870, et publiés en français en 1937, dans une traduction de Jean-Louis Crémieux-Brilhac. Et puis, paru en 1976, traduit et préfacé par Jean Launay, Une communication à mes amis, le texte de présentation de ses trois grands opéras d'avant la Tétralogie : Le Vaisseau fantôme, Tannhäuser et Lohengrin. En 1851, âgé de trente-huit ans, le compositeur y définit sa conception du drame musical, qu'il oppose à l'opéra, à travers le récit de son propre itinéraire et une vision très juste de son avenir musical, notamment de L'anneau du Nibelung. À ces textes s'ajoute enfin l'important Lettre sur la musique, traduit en 1860 par Challemel-Lacour, que Wagner avait connu dans leur exil en Suisse, et qui fut longtemps, en France, l'unique accès aux écrits théoriques de Wagner, écrivain prolifique qui n'a jamais vraiment séparé le théorique de l'autobiographique.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.