Histoire des plantes vénéneuses de la Suisse; contenant leur description, leur mauvais effets sur les hommes et sur les animaux, avec leurs antidotes ... matiere, & sur-tout d'après (French Edition)

 
9781234330651: Histoire des plantes vénéneuses de la Suisse; contenant leur description, leur mauvais effets sur les hommes et sur les animaux, avec leurs antidotes ... matiere, & sur-tout d'après (French Edition)

Ce livre historique peut contenir de nombreuses coquilles et du texte manquant. Les acheteurs peuvent généralement télécharger une copie gratuite scannée du livre original (sans les coquilles) auprès de l'éditeur. Non référencé. Non illustré. 1776 edition. Extrait: ...n'empoisonne pas sur le champ, cependant l'usage continuel doit en être extrêmement dangereux; ce qu'il y a de fur, c'est qu'un homma & sa femme, qui depuis pluíieurs années buvoient tous les jours art ou deux verres d'eau de vie insusée sur des baies de Lauriercerise, moururent paralytiques, ayant perdu l'usage de la parole quelque tems auparavant. L'Auteur de la gazette falutaire assure, qu'étant un jour à la campagne avec d'autres personnes, on leur servit une soupe au lait, où òn avoit mis trois feuilles fraiches de Laurier-cerise, pour lui donner le goût d'amandes, ainsi qu'il est d'usage; & que dans l'après-dîner, tous ceux qui en avoient mangé, surent affectés d'ardeur dans l'estomac, & d'une soif d'évorante; nous n'en fûmes quittes, dit cet écrivain qu'après avoir rendu par le hautavec des efforts violens, tout ce que nous avions pris; deux personnes qui n'avoient bu que de l'eau à ce repas, qui lut très frugal, surent aussi vivement tourmentées que les antres. II n'est pas douteux que les feuilles deLaurier-cerise avoient produit cet effet, soit qu'on les eût laissées trop longtems dans le lait, soit qu'elles eusient plus de vertu que les feuies de la même espèce, à raison du fol, de la culture, ou de í'expofition, qui étoit à un coin du jardin oû le soleil du midi dardoit, & où ses rayons étoient concentrés & réfléchis par les angles du mur. Suivant les observations de M. l'Abbc Rosier, un cheval morveux, traité pendant un mois avec la liqueur du Laurier-cerise, n'en a souffert qu'une colique d'un...

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande