Emile Zola Nana

ISBN 13 : 9781475113662

Nana

Note moyenne 3,83
( 14 605 avis fournis par GoodReads )
 
9781475113662: Nana
Présentation de l'éditeur :

Nana est un roman par le naturaliste français auteur d'Émile Zola. Achevé en 1880, Nana est la neuvième tranche dans les 20 volumes de Les Rougon-Macquart série, dont l'objet était de raconter «l'histoire naturelle et sociale d'une famille sous le Second Empire", le sous-titre de la série. Nana raconte l'histoire de l'ascension Nana Coupeau de prostituée de haut calibre cocotte au cours des trois dernières années de l'Empire français de la Seconde. Nana apparaît d'abord dans la fin de L'Assommoir (1877), une autre de Zola des Rougon-Macquart série, dans laquelle elle est présentée comme la fille d'un état d'ébriété abusive; à la fin, elle vit dans les rues et commence tout juste une vie de la prostitution. Le roman s'ouvre avec une nuit au Théâtre des Variétés. L'Exposition Universelle (1867) vient d'ouvrir ses portes. Nana est de 15 ans (le nombre 18 mentionné dans le livre n'est pas plus qu'une feuille de vigne). Zola avait pris soin de préciser ce point à ses lecteurs en publiant un arbre généalogique élaboré des Rougon-Macquart dans la fonction publique journal Le Bien en 1878 quand il a commencé à écrire Nana. Zola décrit en détail la performance de La Blonde Vénus, une opérette de fiction inspiré de Hélène d'Offenbach La Belle, dans lequel Nana est présenté comme le plomb. Elle n'a jamais été vu sur une scène, mais Tout-Paris parle de son. Lorsqu'on lui a demandé de dire quelque chose au sujet de ses talents, Bordenave, le directeur du théâtre (il l'appelle le bordel), explique qu'une étoile ne doit pas savoir chanter ou agir: Nana a autre chose, bon sang, et quelque chose qui prend la place de tout le reste. Je l'ai parfumé à, et ça sent diablement forte en elle, ou bien j'ai perdu mon sens de l'odorat. Tout comme la foule est sur le point de rejeter sa performance aussi terrible, le jeune Georges Hugon crie: "Très chic" Dès lors, elle détient le public, et, quand elle apparaît seulement à peine voilée dans le troisième acte, Zola écrit: Tout à coup, chez l'enfant débonnaire de la femme se révèle, une femme troublante avec toute la folie impulsive de son sexe, ouvrir les portes du monde inconnu du désir. Nana souriait toujours, mais avec le sourire mortelle d'un mangeur d'homme. Le roman continue alors de montrer comment Nana détruit chaque homme qui poursuit son: Philippe Hugon, le frère de Georges, emprisonné après avoir volé de l'armée, son employeur, pour Nana; Steiner, un riche banquier qui est ruiné après une hémorragie de trésorerie de la décadence de Nana ; Georges Hugon, qui a été tellement captivé avec elle dès le début que, quand il a réalisé qu'il ne pouvait pas l'avoir, se poignarde avec des ciseaux dans l'angoisse; Vandeuvres, un riche propriétaire de chevaux qui se brûle dans sa grange, après les ruines de Nana lui financièrement; Fauchery, un journaliste et éditeur qui tombe amoureux de Nana dès le début, écrit un article cinglant sur elle plus tard, et tombe amoureux d'elle à nouveau et est ruiné financièrement, et le comte Muffat, dont la fidélité à Nana lui ramène humiliation après humiliation jusqu'à ce qu'il trouve son dans le lit avec son père âgé-in-law. Becker explique: «Ce qui ressort de [Nana] est la complétude de la force destructrice de Nana, porté à un point culminant dans le treizième chapitre par une sorte de vote par appel nominal des victimes de sa voracité" Lorsque le travail est fait de Nana, de Zola a son meurent d'une mort horrible de la variole: Qu'y avait-il sur l'oreiller était un charnier, un tas de pus et de sang, une pelletée de chair putride. Les pustules avaient envahi l'ensemble du visage, de sorte que l'on a touché le pock prochaine. Alors que l'extérieur de sa fenêtre la foule est folle chantant A Berlin! A Berlin! (le temps est Juillet 1870, après la dépêche d'Ems), Vénus se décompose, sa corruption morale est désormais physique. Et cela est, Zola implique, ce qui est sur le point de se produire au Second Empire.

Quatrième de couverture :

« " Personne ne connaissait Nana. D'où Nana tombait-elle ? Et des histoires couraient, des plaisanteries chuchotées d'oreille à oreille. C'était une caresse que ce nom, un petit nom dont la familiarité allait à toutes les bouches. Rien qu'à le prononcer ainsi, la foule s'égayait et devenait bon enfant." Un prénom lance donc le récit. Le passage du temps n'a pas démodé cette trouvaille magistrale consacrée par le passage du propre au commun. L'appellation populaire se répand dans les années soixante du XXe siècle. Au moment de la " révolution sexuelle", la jeunesse ne dit plus une femme ni une fille mais une "nana". Entre la familiarité et le mépris, le mot casse l'interdit, supprime le trac du dragueur, abolit la distance sexuelle. Une nana, c'est tout le monde et c'est personne : la femme prenable et la femme qui prend, c'est-à-dire la femme moderne. »

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 22,97

Autre devise

Frais de port : EUR 6,94
De Royaume-Uni vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Emile Zola
Edité par CreateSpace (2012)
ISBN 10 : 1475113668 ISBN 13 : 9781475113662
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
impression à la demande
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre CreateSpace, 2012. Paperback. État : Brand New. 458 pages. 9.00x6.00x1.04 inches. This item is printed on demand. N° de réf. du libraire zk1475113668

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 22,97
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,94
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais