Albertine disparue: À la recherche du temps perdu (Volume 6) (French Edition)

 
9781500501075: Albertine disparue: À la recherche du temps perdu (Volume 6) (French Edition)

MARCEL PROUST (1871-1922), fils d´Adrien Proust, professeur à la Faculté de médecine de Paris et de Jeanne Clémence Weil, fille d´un agent de change d´origine juive alsacienne et lorraine, laquelle voue au jeune Marcel une affection souvent envahissante mais lui apporte aussi une culture riche et raffinée. La naissance de l´écrivain se produit pendant les troubles de La Commune et lui même attribuera sa santé fragile aux privations et fortes émotions subies par sa mère à cette occasion. Élève au lycée Condorcet, il fera dans cet établissement la connaissance de Jacques Bizet, fils du compositeur du même nom, à qui il se liera d´une forte amitié. Durant ces années là il s´appliquera à l´étude approfondi de Victor Hugo et de Musset et il écrira ses premiers articles dans la revue fondée par son camarade de lycée Fernand Gregh. Il accomplit son service militaire en 1889-1890 à Orléans, au 76e régiment d'infanterie. Rendu à la vie civile, il suit à l’École libre des sciences politiques les cours d’Albert Sorel et d'Anatole Leroy-Beaulieu et à la Sorbonne ceux d'Henri Bergson. Marcel Proust est licencié ès lettres en mars 1895. En 1894, il publie « Les Plaisirs et les Jours », un recueil de poèmes en prose et en 1895 il commence l´écriture d´un roman qu´il ne sera jamais publié en vie de l´auteur, car il verra seulement le jour en 1952 et qui sera intitulé, par d´autres, « Jean Santeuil ». Proust entamera enfin la monumentale « Á la recherche du temps perdu » en 1907 et pendant quinze ans il va se murer dans son appartement situé au deuxième étage du 102, boulevard Haussmann, où il va s´épuiser à écrire sans répit les sept tomes qui la constituent. Á travers l´œil minutieux et attentif de Proust on accède à un monde d´une extraordinaire beauté, présente avec une morosité, un « tempo lento » qui deviendra marque de fabrique du romain contemporain. Le temps est d´ailleurs, comme le titre l´indique, le thème fondamental de l´œuvre et suppose la discontinuité, la mort, de laquelle seulement la mémoire peut nous sauver. Non pas la mémoire intellectuelle, mais une fulguration qui survient à l´improviste, attachée à une sensation. Ce que Proust apporte à l´analyse psychologique est une sensibilité d´écorché vif unie à une intelligence puissante, instrument chirurgical qui lui permet d´effectuer la dissection de délicates nuances avec une finesse inconnue avant lui.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande