Le récit médiéval : XIIe-XIIIe siècles

 
9782010197147: Le récit médiéval : XIIe-XIIIe siècles

19 x 14 cm, 158 pages

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Présentation de l'éditeur :

De 1150 environ à la fin du XIIIesiècle, les écrivains en " roman " ont œuvré pur donner à cette langue " ordinaire ", prosaïque, la taille et les moyens d'une langue littéraire. Ils l'ont travaillée, façonnée, coulée dans le moule strict du vers et de la rime pour en faire le support neuf de récits qui, des romans antiques aux chroniques et romans arthuriens, ne cesse de tisser, dénouer, renouer, distendre le lien originel entre l'Histoire et la fable, entre " vérité " et fiction. Au début du XIIIe siècle, l'avènement de la prose française comme forme écrite, comme langue littéraire, modifie profondément le champ du " roman ". Dans sa prétention à dire le vrai, la prose forme d'abord une nouvelle et définitive alliance avec l'Histoire. C'est en vers pourtant que s'écrivent à la même date le roman au présent, discrète ébauche du roman réaliste, et les premiers romans du " moi ". Mais la prose se retrouve aussi du côté d'Arthur, du Graal et de sa quête ; elle y fonde alors le roman, au sens moderne du terme, comme art de l'espace et comma art du temps, et, créant sur le modèle du monde réel un monde imaginaire dont l'écrivain définit à son gré les bornes, le contenu, les personnages, les modes de fonctionnement, elle ouvre, et pour longtemps, l'ère de la fiction.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande