«Je suis sincère avec moi-même» et autres lieux communs

 
9782070450596: «Je suis sincère avec moi-même» et autres lieux communs
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Biographie de l'auteur :

Jacques Ellul (1912-1994) est né à Bordeaux, d’un père natif de Trieste, à la fois citoyen autrichien et sujet britannique. Au cours de ses études de droit à l’université de Bordeaux, il devient avec son ami Simon Charbonneau un pionnier de l'écologie politique, menant une critique d'inspiration libertaire de la société moderne. Après l’obtention de son doctorat en 1936, il débute une carrière universitaire. Révoqué par le gouvernement de Vichy, en 1940, en sa qualité de fils d'étranger, c'est dans le petit village de Martres (Gironde) qu'il participe à la Résistance et où il se fait agriculteur pour nourrir sa famille. Après la Libération, il connaît une brève expérience conseiller municipal à Bordeaux qui le détournera bientôt de tout engagement politique. C’est en tant que chrétien engagé qu’il exerce des responsabilités nationales à la tête de l'Eglise Réformée de France jusqu'en 1970. De 1958 à 1977, il préside un Club de prévention de la délinquance juvénile tout en prenant une part active au combat écologiste, notamment au sein du "Comité de défense de la côte aquitaine". Il ne quittera jamais la région Aquitaine et la ville de Bordeaux, mettant toute sa vie en pratique l’adage dont il a fait sa règle de conduite : "Penser globalement, agir localement". En tant que juriste, outre son enseignement à l’université puis à l’IEP de Bordeaux, Ellul est l’auteur d’une monumentale Histoire des Institutions (1955-56), et du Fondement théologique du droit (1946). Intellectuel engagé, il est l’auteur de plus d'un millier d'articles et d’une cinquantaine d'ouvrages traduits en plus de douze langues. La découverte de son oeuvre phare, La technique ou l’enjeu du siècle (1954) par l'anglais Aldoux Huxley lui assure une belle notoriété dans les universités américaines. Sa réflexion de pasteur et de théologien nourrit également l’écriture de nombreux ouvrages parmi lesquels La foi au prix du doute : "Encore quarante jours..." (1980).

Présentation de l'éditeur :

Gustave Flaubert (dans son Dictionnaire des idées reçues) et Léon Bloy (dans son Exégèse des lieux communs) ont mis à nu les soubassements des clichés mentaux de la société bourgeoise de leur époque. Les temps ont changé, les idées reçues aussi. Mais celles-ci restent aussi vivaces que par le passé. Ellul recense des formulations toutes faites, auxquelles on a plus tendance à prêter attention tant elles sont passées dans le langage usuel, alors qu'elles justifieraient notre examen critique. Et si la voie de la sagesse commençait par la remise en question des idées reçues ? Une invitation tonique à cultiver sa liberté d'esprit. Ces textes sont extraits d’ "Exégèse des nouveaux lieux communs" (1966), collection La Petite Vermillon, Editions La Table Ronde, 1996).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 4,26
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jacques Ellul
Edité par Folio (2013)
ISBN 10 : 2070450597 ISBN 13 : 9782070450596
Neuf Couverture souple Quantité disponible : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Folio, 2013. Etat : Neuf. N° de réf. du vendeur 9782070450596

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 2
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4,26
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais