Jack London Le Fils du loup

ISBN 13 : 9782070500949

Le Fils du loup

 
9782070500949: Le Fils du loup

Traduit par Georges Berton. Illustrations de Bernard Héron. Editions Gallimard. 1000 soleils. 1978. (littérature jeunesse, Livre pour enfant)

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Biographie de l'auteur :

Jack London est né en 1876 à San Francisco. Il passe son enfance dans le ranch de son beau-père : une enfance dure, presque misérable. Poussé par son tempérament aventureux, il quitte très jeune la maison pour s'embarquer comme mousse ; il a 15 ans à peine. Par la suite, il exerce toutes sortes de métiers, de pêcheur d'huîtres à garde-côte. De son voyage en Alaska parmi les chercheurs d'or, Jack London rapporte «L'Appel de la forêt», où l'on respire le souffle de la grande aventure, l'odeur de l'or mêlée à celle de la misère. Mais il s'installe alors à Oakland, en Californie, et décide de se consacrer à la littérature. Malgré le succès de ses nouvelles, il déclarera toutefois qu'il déteste écrire et ne le fait que pour gagner sa vie. L'attrait des terres inconnues sera le plus fort : il se fait engager comme reporter lors de la guerre sino-japonaise. À son retour, il réalise le rêve de sa vie : se faire construire un bateau, le «Snark», à bord duquel il entreprend un tour du monde : mais il n'ira pas plus loin que l'Australie. Jack London s'est donné la mort en 1916.

Jame’s Prunier est né en 1959 à Oran, en Algérie. Au fil des mutations de son père aviateur, il passe son enfance sur les bords du lac de Constance, en Allemagne, puis dans les Landes, face à l’Atlantique. Enfin il gagne la Provence. La découverte, quelques années plus tard, de la Lorraine frappe l’adolescent qui est confronté à l’industrialisation en laquelle il perçoit une poésie. Il entre à l’École de l’image d’Épinal, puis aux Beaux-Arts de Nancy, tout en effectuant des travaux locaux. Lauréat d’un concours d’illustrations organisé par le Centre d'Action Culturelle d’Angoulême en 1981, les voies parisiennes s’ouvrent bientôt à lui. Les éditions Gallimard lui offrent en 1982 la possibilité d’être connu du public. Ainsi "Une balle perdue", de Joseph Kessel, est son premier livre illustré chez cet éditeur. Il s’enrichit de ces rencontres littéraires successives et pose aussi son regard sur le monde documentaire. Son talent d’illustrateur lui vaut d’être nommé, en 1992, «Peintre officiel de l’air» après la parution de son "Histoire de l’aviation" (dans la collection Découverte Cadet, en 4 tomes). En 2000, La Poste lui demande de réaliser «L’Aventure aérienne», ouvrage s’inspirant des quatre timbres qu’il a dessinés sur le thème de l’Aéropostale, et qui sont parus entre 1997 et 2000. Après ses illustrations pour les "Petites Histoires du Grand Louvre", éditées chez Gallimard, en collaboration avec Le Louvre, Jame’s Prunier a mis en image dernièrement la vie de Léonard de Vinci dans la collection «Sur les traces de…».

Quatrième de couverture :

Depuis plus de vingt ans, Scruff Mackenzie parcourt le grand Nord canadien, chassant le renne et cherchant l'or. Mais jamais la solitude ne lui a paru aussi insupportable. Il décide de prendre femme et se rend chez les Sticks, de farouches Indiens. Pour eux, les hommes blancs sont les fils du Loup, il faut s'en méfier. Mackenzie pourra-t-il obtenir la main de la belle Zarinska, la fille du chef ?

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande