Jihad. Expansion et déclin de l'islamisme

Note moyenne 3,88
( 210 avis fournis par GoodReads )
 
9782070753055: Jihad. Expansion et déclin de l'islamisme

Gallimard, 15*24.2 cm, 452 pages

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

L'universitaire Gilles Kepel, directeur de recherche au CNRS et responsable des études sur le monde musulman à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris publie chez Gallimard une étude passionnante intitulée : Jihad, expansion et déclin de l'islamisme.
1970-2000 : il fallait que ces trente ans soient écoulés pour que le regard du chercheur puisse saisir avec netteté le phénomène historique particulier qu'a constitué l'expansion, puis le déclin, de l'islamisme, dans la fin du vingtième siècle. Gilles Kepel a accompagné de très près le développement des premiers mouvements qui se réclamèrent du " jihad ", et voulurent instaurer l'Etat islamique. Il en analyse les succès, en décryptant leurs ressorts politiques et sociaux : alliance d'une classe moyenne désireuse d'acquérir une liberté politique et de classes populaires en quête de révolution pure et dure.

Il en analyse également l'entrecroisement avec les intérêts des grandes puissances et des puissances régionales : le jeu des Etats-Unis et de l'Arabie Saoudite pour soutenir un islamisme sunnite conservateur, notamment par une surenchère en matière de mœurs, qui fasse pièce à l'islamisme révolutionnaire et anti-capitaliste des responsables chiites de Téhéran, puis l'émancipation des dirigeants Talibans d'Afghanistan qui, grisés de leur victoire contre les forces de l'Union soviétique, échappent aux desseins de leurs protecteurs pour décider eux-mêmes du destin de leur pays, au risque de le faire régresser vers un moyen-âge fanatisé.

La description des forces politiques et sociales qui s'affrontent et des logiques qu'elles emploient fait toute la force du livre de Gilles Kepel, qui se lit aussi comme une grande fresque historique du dernier demi-siècle. Où l'on mesure que l'un des phénomènes les plus spectaculaires de cette période, à l'échelon de nombreuses nations du monde musulman, comme à l'échelle des relations internationales, fut représenté par la diffusion, l'apogée, puis la mise en échec et le reflux, d'une pensée politique radicalement nouvelle fondée sur le recours exclusif à l'Islam comme mode d'organisation de la société.

Cette pensée politique et religieuse à la fois répondait d'un même mouvement au malaise identitaire des jeunes nations musulmanes rejetant l'épisode sombre de la colonisation, et aux revendications sociales et politiques vécues de manière de plus en plus violentes dans des régimes autoritaires constitués, dans les premières années de leur indépendance, par la consolidation nécessaire du monde bipolaire hérité de la guerre froide.

La conclusion que Gilles Kepel tire de son analyse minutieuse de l'évolution des événements et des doctrines, dans l'ensemble du monde musulman, de l'Indonésie à la Mauritanie, en passant par le Pakistan, l'Afghanistan, l'Iran, les Pays du Golfe, l'Egypte, l'Algérie et le Maroc, est relativement optimiste : il perçoit dans les remises en cause actuelles l'ébauche d'un mouvement cohérent vers une " démocratie musulmane " où les aspirations que traduisait l'islamisme pourront être satisfaites par des évolutions civiques et des réformes sociales, à condition bien sûr que les élites actuelles en comprennent l'urgence…

"En ce tournant de siècle et de millénaire, il leur revient d'intégrer les groupes sociaux qui avaient été tenus à l'écart depuis les indépendances, et de favoriser l'enfantement d'une sorte de démocratie musulmane, sachant mêler de manière inédite culture, religion, et modernité politique comme économique. Ce scénario suppose que les élites rajeunies qui accèdent au pouvoir, du Maroc de Mohammed VI à la Jordanie d'Abdallah II, de l'entourage technocratique et militaire du président algérien Bouteflika à celui du président indonésien " Gusdur " Wahid, soient capables de se projeter dans l'avenir, et de " partager le gâteau " aujourd'hui pour le faire croître demain. Si ces élites se contentent de tirer un profit immédiat et égoïste de la décrue de l'islamisme, sans s'engager dans la réforme, le monde musulman sera confronté, à court terme, à de nouvelles explosions, que leur langage soit islamiste, ethnique, racial, confessionnel ou populiste." -- Khaled Elraz-- -- Afrik.com

Le dernier quart du XXe siècle a été marqué par l'émergence, l'ascension puis le déclin des mouvements islamistes. Si l'islamisme est un courant qui puise ses racines à la fin du XIXe siècle, Gilles Kepel postule dans son ouvrage l'autonomie de la séquence des 30 dernières années parce que la référence à l'islamisme y apparaît " comme une nouvelle utopie, un idéal politique qui s'est très largement substitué à l'idéal nationaliste qui prévalait depuis les indépendances " et qui a été " l'inspiratrice d'un mouvement social d'une ampleur particulière ". L'ambition du livre est donc de rendre compte du phénomène dans son ensemble, à travers le monde, de l'Iran à la Malaisie, du Soudan aux banlieues des capitales européennes, de la Bosnie à l'Afghanistan, " afin de transposer d'une situation à une autre les questions suscitées par telle expérience particulière, les éclairant mutuellement et élucidant ainsi ce que l'approche d'une seule laissait obscur ".

À l'origine de ce travail, indique Gilles Kepel, il y eut une interrogation très simple : pourquoi " certains mouvements islamistes étaient parvenus à s'emparer du pouvoir (succès de la révolution iranienne), tandis que d'autres, (les plus nombreux), tels les mouvements égyptiens, y avaient échoué " ? C'est l'analyse sociologique qui fournit à l'auteur les clefs de son argumentation. La mouvance islamiste est selon lui " le produit de la mobilisation simultanée de groupes sociaux différents ", jeunesse urbaine pauvre, classes moyennes pieuses, intelligentsia islamiste sans oublier les groupuscules radicalisés et violents. Or aujourd'hui, " l'islamisme - comme amalgame de groupes sociaux différents soudés dans une idéologie commune - va commencer à se défaire, précipitant le déclin de l'ensemble ". Certains groupes, dans la foulée du jihad afghan s'orientent vers une radicalisation violente tandis que les groupes islamistes modérés issus des classes moyennes s'orientent vers l'alliance avec les groupes laïcs et procèdent à une réflexion qui s'articule autour de la démocratie et des droits de l'homme.

On assiste aujourd'hui, indique l'auteur, à un travail de recomposition de l'identité dans le monde musulman où la référence à l'islam a une place mais n'a pas une place exclusive. " Aujourd'hui, en l'an 2000, l'épuisement de l'idéologie et de la mobilisation islamistes ouvre la voie à un [...] moment de dépassement : les musulmans peuvent tout à fait élaborer leur manière de s'inscrire dans un processus démocratique qui soit à la fois universelle et particulière ". L'enjeu est de voir " si les élites au pouvoir, qui bénéficient d'une opportunité historique pour promouvoir la démocratie dans les pays qu'elles contrôlent, sauront en saisir l'occasion, accomplir les sacrifices nécessaires pour élargir leur base sociale, ou persisteront dans une logique d'appropriation patrimoniale de l'Etat, annonciatrice de nouvelles tempêtes et de nouveaux désastres ". L'ouvrage est doté d'un appareil cartographique. --Yann Vinh-- -- Futuribles

Quatrième de couverture :

Le dernier quart du XXe siècle a été marqué par l'émergence, puis le déclin, des mouvements islamistes - un phénomène aussi spectaculaire qu'inattendu. Alors que le repli de la religion dans la sphère privée semblait un acquis du monde moderne, on vit apparaître, dans les années 1970, des groupes politiques qui ne juraient que par le Coran, se réclamaient du jihad - le combat sacré pour la cause de Dieu - et voulaient instaurer l'État islamique.

Après une première vague, qui culmina avec la révolution iranienne de 1979, l'islamisme, favorisé par le recul du messianisme socialiste, se répandit dans l'ensemble du monde musulman, tandis que l'Iran et l'Arabie saoudite, conservatrice, s'en disputaient férocement l'hégémonie. Déclenché l'année suivante en Afghanistan contre l'URSS, le jihad devint la cause islamiste par excellence, contaminant et exacerbant partout les conflits: en Égypte et en Algérie notamment où les groupes radicaux s'engagèrent dans une escalade de la violence qui leur aliéna peu à peu la population. En dépit de poussées parfois spectaculaires jusque dans les pays occidentaux -, dès la seconde moitié des années 1990, de la Turquie à l'Indonésie, de l'Égypte à l'Algérie et aux banlieues européennes, le déclin était manifeste. Tout indique aujourd'hui que l'heure du post islamisme a sonné, et que les sociétés musulmanes vont entrer de plain-pied dans la modernité, selon des modes de fusion inédits avec le monde occidental.

C'est donc le bilan de vingt-cinq ans d'islamisme que dresse Gilles Kepel dans ce livre, où le mouvement est analysé dans ses diverses dimensions

historique, culturelle et sociale. Et cette synthèse originale, à la fois savante et claire, permet, pour la première fois, de comprendre un des principaux phénomènes politico-religieux de la fin du XXe siècle.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Gilles Kepel
ISBN 10 : 2070753050 ISBN 13 : 9782070753055
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 4
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : good. 621 Gramm. N° de réf. du libraire M02070753050-G

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 10,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Gilles Kepel
ISBN 10 : 2070753050 ISBN 13 : 9782070753055
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : very_good. 621 Gramm. N° de réf. du libraire M02070753050-V

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 10,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Gilles Kepel
ISBN 10 : 2070753050 ISBN 13 : 9782070753055
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : bad. 621 Gramm. N° de réf. du libraire M02070753050-B

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 10,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

4.

Gilles Kepel
ISBN 10 : 2070753050 ISBN 13 : 9782070753055
Ancien(s) ou d'occasion Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
Librairie Theatrum Mundi
(DRAGUIGNAN, -, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : Used; Good. F893 ATTENTION EDITION DE 2001. BROCHE. N° de réf. du libraire 7372832A66AB

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 12
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

5.

Gilles Kepel
Edité par Gallimard (2000)
ISBN 10 : 2070753050 ISBN 13 : 9782070753055
Ancien(s) ou d'occasion Paperback Quantité : 2
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Gallimard, 2000. Paperback. État : OKAZ. - Nombre de page(s) : 452 p. - Langue : fre - Genre : Sciences politiques Essais. N° de réf. du libraire O913510-666

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 13,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

6.

Gilles Kepel
Edité par Gallimard (2000)
ISBN 10 : 2070753050 ISBN 13 : 9782070753055
Ancien(s) ou d'occasion Paperback Quantité : 3
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Gallimard, 2000. Paperback. État : OKAZ. - Nombre de page(s) : 452 p. - Langue : fre - Genre : Islam et politique. N° de réf. du libraire O666502-666

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 15,75
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais