Sciences et histoire

 
9782070784776: Sciences et histoire
Extrait :

Extrait de l'introduction :

Quand j'ouvre une Histoire des sciences, j'ai l'impression de lire une sorte de roman. Non que tout m'y paraisse faux, mais tout m'y paraît factice - ni vrai ni faux, mais inauthentique, comme peut l'être au cinéma une reconstitution historique, même respectueuse du passé évoqué. Et je ne m'excepte nullement dans cette appréciation. J'ai écrit dans un livre collectif, qui me paraissait fort utile car il venait combler un vide sur la manière dont s'est constitué en Europe un espace scientifique, un chapitre de synthèse sur la science grecque antique : bien peu d'articles m'ont demandé autant de travail et aussi peu satisfait, comme si le genre de l'exposé synthétique ne convenait pas à l'objet traité'. Il n'est pourtant pas illégitime de vouloir se faire une idée d'ensemble du développement des sciences, de discerner les lieux et les époques, d'évoquer les hommes et leurs travaux, et de marquer d'où l'on est parti et où l'on en est arrivé - bref, de mieux saisir dans quel ordre et selon quelles étapes s'est opérée la percée intellectuelle capitale qui a fini par modeler le monde contemporain. D'où viennent donc la gêne et la déception que je ressens en tant que cher­cheur devant les résultats d'un travail auquel je contribue en tant qu'auteur ?
Une première difficulté est de faire partager la conscience de nos lacunes et de nos incertitudes : on ne peut répéter à longueur de pages combien le récit que l'on propose, surtout quand il s'agit du passé antique et médiéval, gomme d'ignorances. La plus ancienne démonstration géométrique grecque qui nous soit parvenue remonte à la fin du Ve siècle avant notre ère. Elle porte sur la quadrature des lunules et elle est déjà complexe. Combien de temps aura-t-il fallu pour parvenir à une telle maîtrise en géométrie ? Un demi-siècle ? un siècle ? plus ? Et d'où vient l'idée de démontrer, au lieu de se contenter d'un résultat brut ? On peut formuler des hypothèses, mais en l'absence de documents d'époque, nul ne peut être sûr de la réponse qu'il avance. Les choses commencent à s'améliorer avec la diffusion de l'imprimerie et plus tard la fondation des académies. Mais que de documents ont disparu, lettres, manuscrits, instruments, relations de voyage, et com­bien aussi restent à exploiter ! Combien de conversations peut-être essentielles sont-elles restées sans transcription ! Le récit énonce ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir, mais comment exposer des ignorances, si l'on ne peut au mieux que les soupçonner ?
Une deuxième difficulté est de délimiter son sujet. La science n'est pas un empire dans un empire. Elle présuppose, outre le langage et l'écriture, une transmission et un apprentissage, bref, la formation d'un milieu de spécialistes qui puissent lui consacrer du temps et disposer pour ce faire des ressources nécessaires. Elle renvoie donc à des conditions économiques et politiques qui l'insèrent dans une aire culturelle déterminée. À ses débuts, elle est tributaire de connaissances proto-scientifiques qui sont loin d'être négligeables et qui sont multiformes : elles concernent les animaux, les plantes, les lieux, les saisons et les hommes, mais aussi le langage qui, en les nommant, les classe, bref tout ce que Lévi-Strauss, dans La Pensée sauvage, a nommé la «science du concret». Une réflexion seconde sur des techniques administratives a joué aussi souvent son rôle. Qu'on songe aux rapports du calcul à la rétribution des travailleurs en Mésopotamie, aux prévisions des récoltes et de l'impôt selon la hauteur des crues du Nil en Egypte, à l'observation des astres et à la nécessité d'une périodicité régulière du calendrier, pour ne parler que des antécédents des sciences exactes et laisser de côté les acquis médicaux et les pharmacopées des sociétés traditionnelles.

Présentation de l'éditeur :

Connu pour ses travaux sur Kepler dont il est un éminent spécialiste comme pour ses études classiques sur l'optique antique et médiévale, Gérard Simon reconsidère l'ensemble de ses recherches, leurs apports et la méthode qu'il a adoptée, en développant une réflexion à la fois personnelle et générale sur les sciences dans leur rapport à l'histoire.
Il revient ainsi sur la constitution du savoir scientifique en insistant sur sa dépendance à l'égard du contexte où il naît mais aussi sur le caractère d'événement créatif, singulier et somme toute aléatoire de toute découverte marquante, qu'elle soit le résultat d'une innovation d'ordre spéculatif, théorique, technique ou social. En rendant de la sorte à la pensée scientifique son caractère événementiel, il poursuit sur l'histoire en général la réflexion qui l'a fait passer d'une vision déterministe à une perception contingente de son déroulement.
Ce qui le conduit à une meilleure appréciation de ce que l'on peut attendre des sciences à partir de leur genèse et de leur portée, mais aussi à des vues nouvelles sur le tableau des savoirs contemporains, la place qu'y tient l'histoire et le lieu d'une philosophie vivante.

Gérard Simon est l'auteur notamment de Kepler astronome astrologue (Gallimard, 1979) et d'Archéologie de la vision (Editions du Seuil, 2003).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

SIMON, GERARD
Edité par GALLIMARD (2008)
ISBN 10 : 2070784770 ISBN 13 : 9782070784776
Neuf(s) Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre GALLIMARD, 2008. Couverture souple. État : Neuf. N° de réf. du libraire ABE-9993085411

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4,50
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

SIMON GERARD
Edité par GALLIMARD
ISBN 10 : 2070784770 ISBN 13 : 9782070784776
Neuf(s) Soft Cover Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre GALLIMARD. Soft Cover. État : NEW. GALLIMARD (31/01/2008) Weight: 286g. / 0.63 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782070784776

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17,75
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Gérard Simon
ISBN 10 : 2070784770 ISBN 13 : 9782070784776
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97820707847760000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 27,90
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

4.

Gérard Simon
Edité par Gallimard (2008)
ISBN 10 : 2070784770 ISBN 13 : 9782070784776
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Gallimard, 2008. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782070784776

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17,75
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

5.

SIMON, GERARD
Edité par GALLIMARD (2008)
ISBN 10 : 2070784770 ISBN 13 : 9782070784776
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre GALLIMARD, 2008. Paperback. État : NEUF. Connu pour ses travaux sur Kepler dont il est un éminent spécialiste comme pour ses études classiques sur l'optique antique et médiévale, Gérard Simon reconsidère l'ensemble de ses recherches, leurs apports et la méthode qu'il a adoptée, en développant une réflexion à la fois personnelle et générale sur les sciences dans leur rapport à l'histoire. Il revient ainsi sur la constitution du savoir scientifique en insistant sur sa dépendance à l'égard du contexte où il naît mais aussi sur le caractère d'événement créatif, singulier et somme toute aléatoire de toute découverte marquante, qu'elle soit le résultat d'une innovation d'ordre spéculatif, théorique, technique ou social. En rendant de la sorte à la pensée scientifique son caractère événementiel, il poursuit sur l'histoire en général la réflexion qui l'a fait passer d'une vision déterministe à une perception contingente de son déroulement. Ce qui le conduit à une meilleure appréciation de ce que l'on peut attendre des sciences à partir de leur genèse et de leur portée, mais aussi à des vues nouvelles sur le tableau des savoirs contemporains, la place qu'y tient l'histoire et le lieu d'une philosophie vivante. - Nombre de page(s) : 201 - Poids : 286g - Langue : fre - Genre : Sciences de la vie et de la terre, Botanique, Ecologie BIBLIOTHEQUE DES HISTOIRES. N° de réf. du libraire N9782070784776

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17,75
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais