Internet, et après ? : Une théorie critique des nouveaux médias

 
9782081240810: Internet, et après ? : Une théorie critique des nouveaux médias

Dominique WOLTON est directeur de recherche au CNRS où il dirige le laboratoire 'Communication et Politique' et la revue HERMES.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

A contre-courant
C'est le discours à la mode, largement repris par les hommes politiques, les journalistes, les spécialistes de tout bord : Internet est une véritable révolution qui va donner naissance à une nouvelle société ! Pas si vite, prévient Dominique Wolton, directeur de recherche au CNRS, où il dirige le laboratoire Communication et politique.

Cette analyse rapide relève de l'idéologie du progrès et suppose que c'est la technique qui va directement changer la société comme les individus. Certes, les prouesses techniques actuelles sont immenses, mais ce n'est pas en transmettant toujours plus vite un nombre croissant d'informations que l'on communiquera mieux ! Aujourd'hui, le succès d'Internet repose sur trois mots : autonomie, maîtrise, vitesse, qui, souligne l'auteur, nourrissent de " douces utopies ". Celles d'un monde ouvert, accessible à tous, égalitaire, solidaire, capable de susciter la créativité...
Or que contient le Web ? Essentiellement quatre catégories de données : des services (renseignements, réservations, annonces...) ; des loisirs (jeux interactifs) ; de l'information événement ; enfin, de l'information connaissance (banques de données souvent payantes). Cette dernière n'est pas créée par la technique, elle est le résultat d'un savoir et d'une construction. L'informatique permet tout juste ici de gérer un nombre croissant d'informations et de connaissances. Dans l'ensemble, cette offre du Web précède la demande du grand public. Et les inégalités socioculturelles se retrouvent dans l'utilisation de ces quatre services, tout particulièrement par rapport à l'information connaissance.

Le Web n'engendre donc pas l'égalité. Développe-t--il de nouvelles solidarités ? Dominique Wolton craint plutôt qu'il ne favorise la " solitude interactive ". Plus que sur Internet, le lien social repose encore, et sans doute pour un certain temps, sur les bonnes vieilles télés et radios tant décriées ! Et si les démocraties européennes veulent rester fidèles à leur projet d'émancipation politique, estime l'auteur, elles devront se pencher sur la réglementation des nouveaux médias pour éviter que liberté de communication ne devienne synonyme de loi de la jungle. --Delphine Sauzay-- -- L'Entreprise

Quatrième de couverture :

Internet est-il une révolution aussi importante que la radio dans les années 20 et la télévision dans les années 60 ? Pour penser les nouveaux médias, il faut les replacer dans une théorie générale de la communication et ne pas confondre progrès technique et progrès dans la communication humaine. Certes, les derniers perfectionnements techniques sont inouïs, mais ce n'est pas en transmettant toujours plus rapidement un nombre croissant d'informations que l'on communiquera mieux. Le plus difficile dans ce domaine n'est pas la prouesse technique mais la compréhension entre les individus. Vient en effet toujours un moment où il faut éteindre les machines et commencer à se parler... C'est l'objet de ce livre : comparer les avantages et les inconvénients respectits des médias classiques et des nouveaux médias, relativiser le thème de la " révolution de la communication ", et rassurer ceux qui se croient, à tort, dépassés. L'idéologie technique d'aujourd'hui n'est pas moins dangereuse que les multiples dominations d'hier. Internet ne créera pas magiquement une société où l'information circulerait librement et pacifiquement, où les rapports sociaux seraient miraculeusement modifiés. Le Web ne supplantera pas la radio et la télévision dans leur rôle essentiel de lien social. Si nos démocraties veulent rester fidèles à leur projet d'émancipation politique, elles doivent réglementer les nouveaux médias et éviter ainsi que liberté de communication ne devienne synonyme de loi de la jungle.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Dominique Wolton
ISBN 10 : 2081240815 ISBN 13 : 9782081240810
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97820812408100000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17,62
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Dominique Wolton
Edité par Flammarion (2010)
ISBN 10 : 2081240815 ISBN 13 : 9782081240810
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Flammarion, 2010. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782081240810

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 9,20
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Dominique Wolton
Edité par Flammarion
ISBN 10 : 2081240815 ISBN 13 : 9782081240810
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Flammarion. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2081240815

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 14,83
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,93
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais