Les Lectures Françaises de Nietzsche

 
9782130516941: Les Lectures Françaises de Nietzsche
Quatrième de couverture :

" Je devrais donc arriver à Paris dans une dizaine de jours, vers dix heures du matin (Leipzig-Francfort-Paris) ", écrit Nietzsche dans une lettre de novembre 1882. Ce voyage, jamais réalisé, dans la " capitale du XIXe siècle ", avait été projeté depuis les années d'études à Leipzig. A Nice, au cours de l'hiver 1883, Nietzsche commence son voyage vers Cosmopolis lieu idéal, loin des étroitesses nationalistes. Si Nietzsche rencontre et lit, dans la ville française, les " nouveautés " parisiennes des psychologues les plus raffinés aux romanciers de boulevard, à commencer par Paul Bourget -, son intérêt pour la France s'était manifesté dès Humain, trop humain, sous le signe de la raison classique (Montaigne, Descartes, Corneille, Racine), opposée à l'idéologie germanique de Wagner. Avec Descartes, Nietzsche découvre le sens profond de la " passion de la connaissance " et la valeur de la " méthode ", contre l'intuition du génie romantique qui caractérise le stéréotype de la pensée germanique. C'est tout un univers d'auteurs, mineurs ou majeurs, et de grands " maîtres de l'heure " comme Taine et Renan, qui constitue la " trame du texte " d'un philosophe qui se sent de plus en plus français. Dans cette " serre surchauffée " qu'est Paris à ses yeux, Nietzsche trouve en effet, à côté de la dissection analytique et de l'intellectualisme extrême des héritiers de Stendhal (les " rougistes "), des " natures tropicales " : monstres, héros, malades de la volonté et grands criminels, bêtes et idéalistes. C'est de ce matériau expérimental, de ce chaos incandescent, que pourra sortir, selon lui, l'homme nouveau, européen et supra-européen. En 1888, avant de sombrer dans la folie, il se tourne à nouveau vers Paris : " Le moment est désormais venu, pour moi, de revenir au monde comme Français. "

Biographie de l'auteur :

Giuliano Campioni est ancien élève de la Scuola Normale Superiore de Pise. Professeur d'histoire de la philosophie à l'Université de Lecce, il a été le collaborateur de Mazzino Montinari. Ses recherches ont reconstitué, à travers l'étude des sources, le contexte historique de l'entreprise culturelle et philosophique de Nietzsche. Il a consacré trois monographies et de nombreux essais au philosophe allemand, à Schopenhauer, Renan, Burckhardt, Wagner, et à l'édition critique de Nietzsche. Il dirige à présent, avec Mario Carpitella, l'édition italienne Colli-Montinari et a publié dernièrement le troisième volume de l'Epistolario (Correspondance), 1875-1879, ainsi que les Scritti giovanili (Écrits de jeunesse) de Nietzsche.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Giuliano Campioni
ISBN 10 : 2130516947 ISBN 13 : 9782130516941
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
livre au tresor
(la bazoche gouet, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : Used; Very Good. BROCHE. N° de réf. du libraire Z26505

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 137,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Giuliano Campioni
Edité par Puf, Presses Universitaires de France (2001)
ISBN 10 : 2130516947 ISBN 13 : 9782130516941
Ancien(s) ou d'occasion Couverture souple Quantité : 2
Vendeur
Tamery
(Paris, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Puf, Presses Universitaires de France, 2001. Couverture souple. État : Très bon. # Broché: 295 pages # Editeur : Presses Universitaires de France - PUF (août 2001) # Collection : Perspectives germaniques # Quatrième de couverture " Je devrais donc arriver à Paris dans une dizaine de jours, vers dix heures du matin (Leipzig-Francfort-Paris) ", écrit Nietzsche dans une lettre de novembre 1882. Ce voyage, jamais réalisé, dans la " capitale du XIXe siècle ", avait été projeté depuis les années d'études à Leipzig. A Nice, au cours de l'hiver 1883, Nietzsche commence son voyage vers Cosmopolis lieu idéal, loin des étroitesses nationalistes. Si Nietzsche rencontre et lit, dans la ville française, les " nouveautés " parisiennes des psychologues les plus raffinés aux romanciers de boulevard, à commencer par Paul Bourget -, son intérêt pour la France s'était manifesté dès Humain, trop humain, sous le signe de la raison classique (Montaigne, Descartes, Corneille, Racine), opposée à l'idéologie germanique de Wagner. Avec Descartes, Nietzsche découvre le sens profond de la " passion de la connaissance " et la valeur de la " méthode ", contre l'intuition du génie romantique qui caractérise le stéréotype de la pensée germanique. C'est tout un univers d'auteurs, mineurs ou majeurs, et de grands " maîtres de l'heure " comme Taine et Renan, qui constitue la " trame du texte " d'un philosophe qui se sent de plus en plus français. Dans cette " serre surchauffée " qu'est Paris à ses yeux, Nietzsche trouve en effet, à côté de la dissection analytique et de l'intellectualisme extrême des héritiers de Stendhal (les " rougistes "), des " natures tropicales " : monstres, héros, malades de la volonté et grands criminels, bêtes et idéalistes. C'est de ce matériau expérimental, de ce chaos incandescent, que pourra sortir, selon lui, l'homme nouveau, européen et supra-européen. En 1888, avant de sombrer dans la folie, il se tourne à nouveau vers Paris : " Le moment est désormais venu, pour moi, de revenir au monde comme Français. " # Biographie de l'auteur : est ancien élève de la Scuola Normale Superiore de Pise. Professeur d'histoire de la philosophie à l'Université de Lecce, il a été le collaborateur de Mazzino Montinari. Ses recherches ont reconstitué, à travers l'étude des sources, le contexte historique de l'entreprise culturelle et philosophique de Nietzsche. Il a consacré trois monographies et de nombreux essais au philosophe allemand, à Schopenhauer, Renan, Burckhardt, Wagner, et à l'édition critique de Nietzsche. Il dirige à présent, avec Mario Carpitella, l'édition italienne Colli-Montinari et a publié dernièrement le troisième volume de l'Epistolario (Correspondance), 1875-1879, ainsi que les Scritti giovanili (Écrits de jeunesse) de Nietzsche. N° de réf. du libraire ABE-17663166085

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 249
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais