Le Cadet des Soupetard, tome 5 : P'tites histoires courtes

 
9782205044577: Le Cadet des Soupetard, tome 5 : P'tites histoires courtes
Biographie de l'auteur :

Né à Lyon en 1969, Olivier Berlion dessine depuis son plus jeune âge. Après un apprentissage à l'école de dessin Émile-Cohl (toujours à Lyon) et l'obtention d'un DEUG de culture et de communication, il fait connaissance d'Éric Corbeyran au festival d'Angoulême en 1992. Cette rencontre marque le début de leur collaboration, qui se poursuit toujours, et de l'entrée d'Olivier Berlion dans le milieu de la bande dessinée. Ainsi, en 1993, sort leur première série, "Le cadet des Soupetard", qui compte 10 tomes, tous parus chez Dargaud. Le duo continue son ascension avec la série "Sales mioches" (1997-2006, Casterman), puis le one shot "Lie-de-vin" (1999, Dargaud), qui remporte de nombreux prix français et internationaux tout en rencontrant un important succès public et critique. Toujours chez Dargaud sont publiés le one shot "Rosangella" (2007) et le diptyque "Garrigue" (2008). Olivier Berlion travaille également avec Tonino Benacquista, dont il illustre l'album "Coeur tam-tam" (2003, Dargaud) et adapte en BD le roman "La Commedia des ratés" (2011, Dargaud). Au-delà de ces collaborations, Berlion s'affirme en tant qu'artiste complet en écrivant ses propres scénarios et en les dessinant, comme dans sa série "Histoires d'en ville", publiée entre 2000 et 2003 chez Glénat. Son héros le plus connu est Tony Corso, détective à la célèbre chemise à fleurs et héros éponyme de cette série dont le tome 7 paraît en 2014, chez Dargaud, comme les autres épisodes. En 2015 sort "Le juge, la République assassinée" (Dargaud), polar historique en trois tomes, qui raconte l'histoire du juge Renaud, premier magistrat à avoir été assassiné sous la Ve République. Ce triptyque a fait l'objet d'un travail de documentation considérable et a bénéficié des conseils du fils du juge, Francis Renaud. Olivier Berlion vit actuellement dans le Gard, près d'Uzès.

Né en 1964 à Marseille, Corbeyran vit et travaille à Bordeaux. Après avoir touché à la photo, au conte pour enfants et à la publicité, il s'oriente définitivement vers le scénario de BD, activité qu'il exerce depuis 1990, avec une quarantaine d'albums publiés à ce jour (notamment chez Dargaud, Delcourt et Casterman). Curieux de tout, friand d'images et d'anecdotes, Corbeyran s'intéresse aux sujets les plus variés et aborde de nombreux genres : fantastique, historique, thriller, aventure, policier... A l'aise dans des registres plutôt musclés, Dargaud lui offre en 93 la possibilité de publier des récits empreints de tendresse et de poésie comme Graindazur ou L'As de Pique. De ses collaborations régulières avec Berlion, Falque et Guérineau, on retiendra quelques titres de séries grand public qui font aujourd'hui partie du paysage de la bande dessinée : Le Cadet des Soupetard, Sales Mioches !, Le Fond du Monde et Le Chant des Stryges. 1999, parution d'un nouvel album dans la collection Long Courrier : Lie-de-vin chez Dargaud qui est nominé pour l'Alph'Art du meilleur album de l'année à Angoulême 2000.

Présentation de l'éditeur :

Le cadet des Soupetard est le benjamin de la famille Soupetard. C'est à travers le regard de ce gamin attachant que nous découvrons un coin de campagne française pittoresque, et l'univers tendre de l'enfance. Ça sent bon le chocolat chaud fumant du matin, les vacances à la mer, la pêche, le camping avec les copains, l'école et sa maîtresse plus vraie que nature, le premier tour de motocyclette avec le frangin (l'aîné), les amourettes fugaces, etc. Pour tout dire, ça sent tout simplement bon la vie !

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande