Tworki

Note moyenne 3,67
( 72 avis fournis par GoodReads )
 
9782207256305: Tworki

Traduit du polonais N. Véron. Editions Denoël Denoël et d'ailleurs 2006. in-8. 269 pages.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

C'est du dessous de ma paupière, c'est du fond de la rivière que ces mots sont venus au monde. Au commence­ment, oui, était l'écriture, de hautes lettres trop serrées, disgracieuses, qui se disputent la place et entravent l'envol de la phrase. L'un dira que les mots ne se pressent guère d'atteindre le point, l'autre que quelque chose les retient, et tous diront, moi le premier, qu'en vérité ils voudraient pouvoir encore reculer, rebrousser chemin, mais qu'il n'est plus temps. Il faut leur offrir une dernière chance de remplir la ligne, de respirer à pleins poumons d'une marge à l'autre, maintenant que tout est consommé, ou que rien n'a plus d'importance :
«Cher Jurek !
Sois bon avec Janka, et n'aie pas de moi une mauvaise opinion. Je T'aimais vraiment bien. Tu es un garçon formidable. Le destin est étrange ! Visiblement c'était écrit ! Salue tous ceux que grâce à Toi j'ai connus et aimés, et d'abord Ta mère. Et embrasse de ma part, une dernière fois, Celui qui fut toute ma vie. Je Te serre la main.
S.

P.-S. : Sois heureux !

S.»

Jurek, fronçant ses sourcils soupçonneux de myope, lut et relut la lettre, l'inséra dans le roman avec lequel il était aux prises depuis quelque temps, à la page sur la sonnerie tant attendue à la fin du cours de polonais, et se précipita hors de sa chambre comme en ébullition. Au bas de l'escalier, il croisa en sortant Antiplaton qui daigna énoncer : «Jusque dans le vestibule, l'humanité pullule», mais il ne prit pas même le temps de le saluer d'un geste indulgent de la main, il courait, enjambant les flaques d'eau, rejoindre les tout premiers mots de la lettre, en la personne de Janka qui souffrait déjà mais ne pleurait pas encore.
Si à cet instant Jurek blanc-bec saucisson sec avait eu le loisir et la capacité d'étudier la lettre aussi en détail qu'il avait décortiqué quatre ans plus tôt, à l'écrit du bachot, le grand oeuvre du poète, où tout déjà n'était que silence et ténèbres, peut-être eût-il pris garde aux quatre fines colonnes exclamatives qu'elle comportait. Pourquoi donc S., qui désormais sera nommée, comme alors, Sonia, avait-elle pris soin, à cet instant fatidique où une boule d'acier envahissait sa gorge, où une fourmilière engourdissait ses paumes et où ses lèvres tremblaient comme la surface d'une eau troublée, de signer en deux endroits, l'un au-dessous de l'autre, et l'un comme l'autre au beau milieu de la feuille ? Pourquoi avait-elle été si attentive à la ponctuation ? Pourquoi avait-elle respecté la forme épistolaire de l'en-tête, était-elle revenue à l'alinéa, avait-elle souligné de ce signe graphique, outre ses voeux de bonheur au destinataire, ses phrases nourries d'humanités gréco-latines ? Le destin est étrange ! proclamait-elle à l'instar du grand Sophocle, point d'exclamation à l'appui, tel le choeur antique commentant l'action. Visiblement c'était écrit ! soulignait-elle sa confession d'un signe identique, rendant au fatum ce qui lui revient de droit, et s'inclinant devant lui plus bas que de raison avant de prendre congé.

Revue de presse :

Tout se passe vers la fin de la seconde guerre mondiale. Et pourtant ce roman ne ressemble à aucun autre. Ce fragment archiconnu de l'Histoire est vu sous un angle archi-inattendu : depuis un grand hôpital psychiatrique, Tworki. Pour être original à tout prix ? Au contraire : en ces temps noirs, rien n'était plus naturel que de chercher un coin pour s'échapper. L'horreur et le refuge : deux extrémités sur l'axe existentiel de la guerre...
Souvent, la narration du roman se transforme en chant, les mots et les formules reviennent comme des refrains, des rimes apparaissent, le vol de la parole ne faiblit pas et vous porte et emporte jusqu'à la fin du livre. On n'est pas habitué à une telle force mélodique dans les romans et je ne veux pas seulement dire que les phrases sont bien construites, non, cette mélodie est trop insistante, elle a une signification, sa présence ininterrompue nous fait comprendre que la réalité vécue par les "échappés" ressemble à un rêve "où tous dansèrent dans les vapeurs déposées par la prose de la vie et par la poésie venue d'on ne sait trop où"...
Bienczyk est né après que les événements de son roman ont eu lieu. Aucune trace autobiographique, aucun règlement de compte, aucune intention polémique, aucun parti pris politique, aucune ambition de peindre un tableau de l'histoire ; seulement la passion de découvrir "ce que seul le roman peut découvrir", dans son cas : la situation de l'homme errant sur une route entre l'horreur et le refuge ; et l'étrange, déchirante beauté de cette situation tragique. (Milan Kundera - Le Monde du 6 octobre 2006 )

Commençons par la fin. Puisque rien ne fascine davantage Mark Bienczyk que l'évanouissement, la disparition, l'arrêt net. Dans la succincte postface qui revisse tous les boulons que son roman a frénétiquement desserrés, l'écrivain précise que Tworki existe réellement. On dit en Pologne «il est bon pour Tworki» comme on dit en France «il est bon pour Sainte-Anne». C'est donc dans ce célèbre hôpital psychiatrique de la région de Varsovie que Mark Bienczyk (traducteur en polonais de Milan Kundera, Roland Barthes et Cioran) a planté le décor de ce livre d'une poésie rare...
Toute ressemblance avec l'univers concentrationnaire nazi n'est pas fortuite. A Tworki, les véritables fous sévissent à l'extérieur : la Seconde Guerre mondiale bat son plein et crée son vide...
D'une sensibilité aiguë, alliant la dérision pudique et la compassion absolue, l'auteur s'intéresse à un type de résistance atypique, peu glorifié car trop individuel et arbitraire : l'amour. (Marine Landrot - Télérama du 25 octobre 2006 )

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 32,29

Autre devise

Frais de port : EUR 6,94
De Royaume-Uni vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Marek Bienczyk
Edité par Editions Denoël
ISBN 10 : 2207256308 ISBN 13 : 9782207256305
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions Denoël. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2207256308

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 32,29
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,94
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Marek Bienczyk
Edité par DENO�L (�DITIONS) (2006)
ISBN 10 : 2207256308 ISBN 13 : 9782207256305
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Irish Booksellers
(Rumford, ME, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre DENO�L (�DITIONS), 2006. Paperback. État : New. book. N° de réf. du libraire 2207256308

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 59,28
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais