Nouvelle histoire du Premier Empire, tome 3: La France et l'Europe de Napoléon (1804-1814)

Note moyenne 4
( 1 avis fournis par GoodReads )
 
9782213634166: Nouvelle histoire du Premier Empire, tome 3: La France et l'Europe de Napoléon (1804-1814)
Extrait :

Extrait du prologue :

Le prince et le temps

Des milliers de livres et des centaines de milliers de pages, témoignages sur le vif ou reconstitués, résultats de deux siècles de recherches, de visions froides ou romanesques ou épiques, de grande Histoire et de petites histoires, de monographies et de synthèses font de l'«homme Napoléon]» le personnage historique qui a été le plus étudié, sondé et disséqué de son vivant comme après sa mort. Du moment où il fut chef d'État, on connaît son emploi du temps au jour le jour, le nombre de chapeaux que lui confectionna Poupart (entre cent soixante et cent soixante-dix) ou de culottes qu'il emporta à Sainte-Hélène (dix-neuf), la couleur de ses yeux (gris-bleu) et de ses cheveux (châtains), sa taille (entre 1,68 et 1,69 m) et mille autres détails encore. On sait que son sourire conquérait jusqu'à ceux qui ne l'aimaient pas ; que sa voix pouvait être douce puis impérieuse ; qu'il savait feindre la colère et pouvait se laisser parfois déborder par elle. Il mangeait vite, chantait faux, prenait des bains très chauds, montait moyennement à cheval, aimait l'opéra italien, ne fumait pas mais prisait, dormait lorsqu'il le voulait (environ sept heures par jour), plaçait sa main droite dans son gilet (geste banal pour l'époque mais qu'il a immortalisé), jetait par la fenêtre les livres qui l'ennuyaient, préférait une tenue modeste aux chamarrures qui l'auraient mis au même niveau que ses subordonnés. Il écoutait parfois avant d'ordonner. Il finit par ordonner sans avoir entendu ceux qu'il ne considérait plus comme ses conseillers mais des exécutants. Il détestait les longs discours, aimait que ses décisions fussent exécutées sans perte de temps. Il travaillait beaucoup sur tous les sujets sans en négliger aucun, entrant souvent dans le détail des innombrables dossiers qui transitaient par son cabinet. Il calligraphiait mal, prenait quelquefois un mot pour un autre mais dictait bien ce qu'il voulait écrire, parfois à plusieurs secrétaires en même temps. Il inspira l'adulation, l'enthousiasme, la crainte, la détestation ou la haine, jamais l'indifférence et encore moins le mépris. Il pouvait se montrer généreux ou impitoyable. Il ne disgraciait ses collaborateurs qu'avec peine, toujours en évitant l'humiliation et en accompagnant leur départ de quelques «douceurs». Il se faisait mal aux têtes nouvelles. Il se maria deux fois, eut un fils légitime et au moins deux bâtards qu'il ne renia pas.
Orgueilleux et connaissant sa valeur, il était convaincu d'être le seul en France à savoir vraiment exercer le pouvoir. Il en jouait, disait-il, comme d'un violon.

En politique, il fut machiavélien. Sa réflexion n'était pas celle d'un particulier. Si lui-même se disait «grand pour les grandes choses, petit pour les petites», ses actes ne peuvent être appréciés à l'aune des sentiments domestiques, encore moins en leur appliquant les principes politiques ou moraux de notre temps. Si dans son intérieur il était «tout à fait bonhomme», il se devait d'être «prince» dès qu'il était Napoléon. Alors il n'était pas plus le «Petit Caporal» que le «bon Empereur», proche des hommes et des choses, dépeint par ses thuriféraires. Il n'était pas non plus un tyran assoiffé de conquêtes et de sang. Il était un homme d'État et de gouvernement, avec tout ce que cela peut impliquer : «Napoléon avait deux faces, écrivit Metternich. Comme homme privé, il était facile et traitable, sans être ni bon ni méchant. En sa qualité d'homme d'État, il n'admettait aucun sentiment, il ne se décidait ni par affection ni par haine. Il écrasait ou écartait ses ennemis, sans consulter autre chose que la nécessité ou l'intérêt de s'en défaire. Ce but atteint, il les oubliait et ne les persécutait pas.»
Sa transfiguration en demi-dieu par les uns, en diable par les autres n'empêche pas que Napoléon était d'abord un homme. Comme tel, il fut influencé par son éducation, ses expériences (y compris intimes, qui nous seront toujours inconnues) ou des événements qu'il ne maîtrisait pas. Il était le produit d'une époque (la seconde moitié du XVIIIe siècle), de circonstances propices (la Révolution) et de sa propre habileté à en profiter. Il hérita de son temps la culture et le système de pensée : «[II] était, par son tempérament et ses idées, un homme d'Ancien Régime», estimait Pierre Larousse. Ressentant un goût très tôt prononcé pour le «progrès» ou les sciences exactes et, bien sûr, les affaires publiques, Napoléon était un «intellectuel fou d'histoire et de politique», s'inscrivant dans «cet éveil si vaste, si actif, si ardent de l'intelligence [qui avait été] celui de toute la France, entendons de toute la France moyenne». Il illustre à merveille ce que Jean-Jacques Chevallier appelait «l'esprit du siècle», soit «quelque chose de complexe, composé d'apports multiples, souvent contradictoires entre eux».

Présentation de l'éditeur :

Cette grande synthèse en quatre volumes retrace l'histoire d'un "empire" et des réactions qu'il suscita en son temps. Empire au sens d'"influence" d'abord, celle que les idées, la culture et les ambitions hégémoniques françaises exercèrent sur cette époque, dans le prolongement du Grand Siècle, du siècle des Lumières et, bien sûr, de la Révolution. C'est ainsi que l'aventure napoléonienne peut se replacer dans la longue durée. Empire au sens d'"institution" aussi, en ce que les gouvernements français imaginèrent des structures, avec leur fonctionnement et leur unité politique, afin de conquérir et d'organiser l'espace européen (et au-delà) pour réunir des peuples sous leur bannière par l'adhésion, l'intégration, la domination ou la suzeraineté. Si l'on ne peut échapper à la présence permanente de la volonté, de la personnalité et de l'oeuvre de Napoléon qui ont marqué la période de leur empreinte, et si les développements de ce livre ont pour clef de voûte le coeur même de l'Empire (dans les deux sens évoqués plus haut), c'est-à-dire la France, il faut aussi "raconter" - en l'expliquant - un peu plus d'une décennie d'histoire de l'Europe, voire du monde, en dépassant à la fois la figure de l'empereur et les points de vue purement nationaux.

Ce troisième volume propose une réflexion "transversale" sur les principes directeurs, le fonctionnement, les moyens et les buts du régime napoléonien, et une véritable plongée dans la France impériale, qui couvrait la France actuelle, mais aussi la Belgique, la Hollande, le Luxembourg, une partie de l'Allemagne, de l'Italie et des régions balkaniques. Après la description de l'Etat napoléonien, de sa place au coeur de l'organisation sociale et de ses principes de fonctionnement, sont esquissés les contours de la société, de son socle paysan à son économie, en passant par sa structure et le positionnement fluctuant des grands courants politiques. Le livre revient ensuite sur le projet napoléonien pour une Europe qui hésita longtemps entre la soumission et la résistance, en proposant une réflexion sur la géopolitique européenne de l'époque, la diplomatie impériale, ses outils d'unification, ses limites et les forces centrifuges qu'elle déchaîna.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Thierry Lentz
Edité par Fayard (2007)
ISBN 10 : 2213634165 ISBN 13 : 9782213634166
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Fayard, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782213634166

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 32
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Thierry Lentz
ISBN 10 : 2213634165 ISBN 13 : 9782213634166
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97822136341660000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 48,61
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Thierry Lentz
Edité par Fayard
ISBN 10 : 2213634165 ISBN 13 : 9782213634166
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Fayard. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2213634165

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 52,76
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,93
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais