Jean Bérenger Joseph II : Serviteur de l'Etat

ISBN 13 : 9782213634586

Joseph II : Serviteur de l'Etat

 
9782213634586: Joseph II : Serviteur de l'Etat
Extrait :

Extrait de l'introduction :

Fils de l'impératrice Marie-Thérèse et de l'empereur François Ier, l'em­pereur Joseph II (1741-1790) fut, de même que Catherine II de Russie et Frédéric II de Prusse, un représentant éminent du «despotisme éclairé» et il demeure l'un des Habsbourg les plus attachants, mais aussi l'un des plus controversés.
Physiquement il était séduisant, à la différence de nombreux membres de l'illustre maison, et de bonne taille (5 pieds 6 pouces, soit 1,82 m, la moyenne de son temps). Il était maigre, ce qui effrayait sa mère lorsqu'il rentrait de voyage. S'il n'était pas particulièrement beau, il avait belle allure et il n'était pas affligé du prognathisme qui caractérisait ses ancêtres. Tout le monde remarquait la simplicité de son vêtement, un uniforme sans décoration.
Doté de vastes connaissances, structurées par un véritable esprit de système, il fut dans sa jeunesse un admirateur de Frédéric le Grand. Il croyait en la toute-puissance de la Raison et il voulait faire le bonheur de ses peuples - au besoin contre leur gré - puisqu'il détenait, lui qui était un esprit éclairé, la vérité. Le contraste est néanmoins frappant entre les réussites de Marie-Thérèse et les échecs répétés de Joseph II, mais aussi entre les principes de la mère et ceux de l'héritier.
Dès 1765, il succéda à son père François Ier comme chef du Saint-Empire et il prit pour devise «Virtute & exemplo» (Par la force morale et par l'exemple). Il inaugura son règne par une période de quinze années de corégence avec sa mère, durant laquelle il fut en charge de l'armée et de la diplomatie. C'est lui qui imposa l'annexion de la Galicie à Marie-Thérèse ; il rêvait d'annexer la Bavière, mais, se heurtant à la coalition d'intérêts menée par la Prusse, il échoua lamentablement (guerre de Succession de Bavière, dite «guerre des Patates», en 1778).
Impatient de succéder à sa mère, il avait préparé une série de réformes, dont il ne resta pas grand-chose si ce n'est l'édit de tolérance de 1781, qui donnait dans l'ensemble de la Monarchie un statut légal aux protestants et aux juifs et qui mettait fin à un siècle et demi de Contre-Réforme militante. La même année, il abolit les servitudes personnelles dont étaient frappés les paysans de Bohême, mais il ne parvint pas à imposer le rachat de la corvée.
Il imposa le programme du catholicisme réformateur, supprima fêtes chômées, processions et pèlerinages, ce qui heurta la sensibilité de ses sujets, accoutumés, depuis plus d'un siècle, à la piété baroque. Il soumit le clergé à un étroit contrôle de l'État et il imposa la formation des prêtres dans des séminaires généraux, tout en évitant la rupture avec le pape Pie VI. Enfin, il sécularisa de nombreux couvents.
Il refusa de se faire couronner roi de Bohême ou de Hongrie. En imposant l'allemand comme langue administrative commune, il provoqua la révolte de la noblesse hongroise, qui défendit l'usage du latin avec autant d'énergie que ses privilèges fiscaux ou l'autonomie administrative du royaume. Les Belges se soulevèrent quand on voulut leur imposer les séminaires généraux et la centralisation administrative. À partir de 1789, le mécontentement était d'autant plus vif que les Impériaux avaient échoué dans la guerre austro-turque et que l'armée ottomane avait ravagé le Banat de Temesvar.
A vrai dire, Joseph II n'avait pour le soutenir qu'une élite restreinte qui regroupait une partie de la noblesse, des intellectuels, une bourgeoisie urbaine encore peu développée, de rares prélats éclairés et quelques mil­liers de francs-maçons. Or ses réformes, souvent contraires à la culture politique et religieuse de ses sujets, se heurtèrent à trop d'intérêts et firent apparaître la faiblesse relative de l'État.
Malgré la fascination qu'il a exercée sur ses contemporains et sur la postérité, en particulier la bourgeoisie autrichienne du XIXe siècle, les biographies qui lui ont été consacrées ne sont pas très nombreuses. Cela s'explique en particulier par le fait qu'il «est néanmoins toujours difficile de pénétrer les origines et les motifs des actions de Joseph II».

Présentation de l'éditeur :

Lorsqu'il accéda au trône, Joseph II (1741-1790), fils de l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche, se lança dans une vaste politique modernisatrice qu'il avait mûrie durant le règne de sa mère. En butte à la résistance de l'aristocratie et du clergé qui imposèrent des limites à son oeuvre aux aspects multiples, il mena à bien ses réformes dans le domaine de la culture : il mit fin à la censure ecclésiastique, ouvrit Vienne aux idées des Lumières, accéléra les progrès de la scolarisation, imposa un édit de tolérance qui donna un statut social aux protestants et aux juifs, parvenant malgré tout à ne pas se brouiller avec le pape. De plus, il abolit le servage et créa l'administration nécessaire au gouvernement de son empire, posant les bases de l'essor économique que connaîtra l'Empire austro-hongrois au XIXe siècle.
Personnage peu étudié malgré la fascination qu'il exerça sur ses contemporains et sur la postérité, notamment au XIXe siècle, Joseph II nous est rendu accessible par Jean Bérenger qui s'est appuyé sur la correspondance qu'il entretenait avec son entourage, écrite le plus souvent dans un excellent français. Cet ouvrage novateur nous présente enfin ce monarque à la lumière tant de ses échecs que de ses réussites que leur portée tardive avait dissimulées au jugement de ses contemporains.

Professeur émérite à l'université de Paris IV-Sorbonne, Jean Bérenger est spécialiste de l'histoire des pays d'Europe centrale à l'époque moderne. Il est l'auteur, chez Fayard, d'une biographie de Turenne (1987) ainsi que de l'Histoire de l'Empire des Habsbourg, 1273-1918 (1990).

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jean Bérenger
ISBN 10 : 2213634580 ISBN 13 : 9782213634586
Neuf(s) Paperback Nov 21, 2007 Quantité : 1
Vendeur
QUARTIER LATIN FRANCE
(SAINT-ETIENNE, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Paperback Nov 21, 2007. État : New. 40 000 livres en stock. Envoi rapide et protégé. N° de réf. du libraire 1122F113568

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 26,78
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Jean Bérenger
ISBN 10 : 2213634580 ISBN 13 : 9782213634586
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97822136345860000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 36,19
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Jean Bérenger
Edité par Fayard (2007)
ISBN 10 : 2213634580 ISBN 13 : 9782213634586
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Fayard, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782213634586

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 27,40
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

4.

Jean B+renger
Edité par Fayard (2007)
ISBN 10 : 2213634580 ISBN 13 : 9782213634586
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Ergodebooks
(RICHMOND, TX, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Fayard, 2007. Paperback. État : New. FAYARD. N° de réf. du libraire DADAX2213634580

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 51,91
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,70
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais