Samantha Harvey La mémoire égarée

ISBN 13 : 9782234064270

La mémoire égarée

Note moyenne 0
( 0 avis fournis par GoodReads )
 
9782234064270: La mémoire égarée
Extrait :

Au coeur d'un océan d'événements et de noms noyés dans l'oubli, certains épisodes remontent en surface avec une facilité surprenante. Il n'y a aucun ordre logique entre eux, aucun lien particulier. Son regard est rivé sur le sol, au-dessous de lui. Étrange, quand autrefois il aurait concentré son attention sur l'horizon ou le ciel au-dessus, et savouré une telle immensité. Pour l'heure, il s'attache aux modèles réduits, dans l'espoir d'y trouver un réconfort : les immeubles, trois mille pieds plus bas, la lande, si noire et si plate qu'elle en défie la perspective, la cour et les bâtiments de la prison, les hommes qui tournent en ellipse autour d'une piste, la tache sombre de la banlieue.
Le pilote hurle quelque chose et désigne un point sur la droite. Là-bas, on abat un bois. Un arbre penche et s'écrase, puis un autre, comme des allumettes.
«Irréel, vu d'ici ! crie le pilote.
- Quail Woods. Ils déboisent.»
Il se penche et touche l'épaule devant lui, sans bien savoir ce que son geste signifie. Une façon de se raccrocher à quelque chose peut-être. Il voudrait rentrer, poser le pied sur la terre ferme. Il a mal au coeur, un peu peur aussi. Toujours est-il que l'homme doit prendre sa main pour une écharpe qui claque au vent, ou un oiseau qui aurait dévié sa course, car il maintient le cap.
«Mon fils ! hurle-t-il. Là. Dans la prison.»
Le pilote fait un signe de tête et pointe le pouce vers le haut ; il n'a peut-être pas compris.
«J'ai construit cette prison. Le nouveau bâtiment. Dans les années soixante.» Sa voix se perd dans le vent.
«Une horreur, répond le pilote. Je suis d'accord. Elle gâche le paysage.»
Il se penche autant qu'il ose s'y risquer. Est-ce qu'il voit son fils ? Est-ce qu'ils peuvent se voir ? Il observe avec une pointe de jalousie la grâce mécanique de ces hommes-fourmis qui tournent sans relâche. Voilà Henry. Non, ce n'est pas lui. Celui-ci peut-être ? Ou celui-là ? Impossible à dire. Ils sont tous maigres vus d'ici, sans parler du vent qui embrume son regard. La prison glisse derrière eux maintenant, tandis que le pilote vire à l'est et que l'on aperçoit une partie de la côte.
«Mon fils. Il est devenu fou», hurle-t-il. Il veut que ce soit bien clair, sachant que le monde éprouve plus de sympathie envers les cinglés qu'envers les criminels. «Pendant quelque temps, suite à la mort de sa mère», précise-t-il. Après tout, l'intérêt que le monde porte aux choses est de courte durée, même quand il s'agit des fous.
La réponse du pilote est balayée par un vent cinglant. «Non», a-t-il cru entendre, ou quelque chose d'approchant, comme si les éléments, l'atmosphère même, n'étaient tout simplement pas d'accord avec lui.

Présentation de l'éditeur :

« Une série de coups de feu interrompt la discussion. Il y a la guerre, ou il y a eu la guerre, ou… quoi ?… il ne sait pas, là maintenant. Fouiller au fond de sa mémoire est comme plonger sa main dans une boîte, les yeux bandés, sachant qu’elle contient des objets mais sans savoir vraiment lesquels. La guerre a son rôle à jouer, mais peut-être n’est-ce que son grondement régulier qui ne l’a jamais quitté. Peut-être n’est-ce que le battement de son coeur mélancolique. »

Jake approche la soixantaine quand il apprend qu’il est atteint d’Alzheimer. Quelque temps après l’annonce de cette terrible nouvelle, il survole une prison dont il a bâti les plans, et on comprend que son fils y est incarcéré. Très vite, l’existence de cet homme apparaît dans toutes ses zones d’ombre : son amour pour Helen, qu’il épousa, peut-être un peu rapidement, sa relation avec le personnage imposant de sa mère, Sara, qui a survécu à l’Holocauste. Les autres femmes de sa vie, son désir de paternité. Son rapport à la religion. 
Très vite, le lecteur s’interroge sur la confiance qu’il peut accorder au récit de Jake, remarquant certaines incohérences, certains mensonges. Mais aussi l’influence sur sa mémoire de tous les récits qui lui ont été livrés… L’ambition même de ce premier roman impressionne : explorer les méandres d’une mémoire qui se défait, des prémisses de la maladie au grand final. Tout en accomplissant cette prouesse, Samantha Harvey plonge le lecteur au coeur de la vie même, de ses intrigues et explore la manière dont la nature fragmentaire du souvenir affecte nos existences.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Samantha Harvey
ISBN 10 : 2234064279 ISBN 13 : 9782234064270
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97822340642700000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 25,34
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Samantha Harvey
ISBN 10 : 2234064279 ISBN 13 : 9782234064270
Neuf(s) Paperback Jan 19, 2011 Quantité : 1
Vendeur
QUARTIER LATIN FRANCE
(SAINT-ETIENNE, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Paperback Jan 19, 2011. État : New. 40 000 livres en stock. Envoi rapide et protégé. N° de réf. du libraire DEE62C644656

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 21,93
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Samantha Harvey
Edité par Stock (2011)
ISBN 10 : 2234064279 ISBN 13 : 9782234064270
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Stock, 2011. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782234064270

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 22,40
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais