Les mémoires d'Elizabeth Frankenstein

Note moyenne 3,55
( 255 avis fournis par GoodReads )
 
9782253120728: Les mémoires d'Elizabeth Frankenstein
Extrait :

Incapable de supporter la vue de l'être que j'avais créé, je me précipitai hors de la pièce, et longtemps je marchai de long en large dans ma chambre à coucher, sans pouvoir goûter le sommeil. Enfin, la lassitude eut raison de mon trouble, et je me jetai tout habillé sur mon lit, tentant de trouver quelques moments d'oubli. Mais ce fut en vain ! Je dormis, sans doute, mais mon sommeil fut troublé par les rêves les plus extravagants. Je croyais voir Elizabeth, dans la fleur de sa santé, se promener dans les rues d'Ingolstadt, Joyeux et surpris, je l'embrassais, mais à peine avais-je posé mon premier baiser sur ses lèvres qu'elle devenait livide comme la mort : ses traits paraissaient changés, et je croyais tenir dans mes bras le corps de ma mère morte ; un linceul l'enveloppait, et je voyais les vers de la tombe se glisser dans les replis du suaire. Je tressaillis et m'éveillai plein d'horreur ; une sueur glacée couvrait mon front ; mes dents claquaient ; tous mes membres étaient convulsés. À ce moment, la lumière incertaine et jaunâtre de la lune se glissa à travers la fenêtre fermée. J'aperçus alors le malheureux, le misérable monstre que j'avais créé.

Mary Shelley Frankenstein ou le moderne Prométhée

Revue de presse :

A l'époque, l'éditeur trouva le manuscrit trop scandaleux pour être signé par une femme. Il publia le récit en 1818 sous une forme anonyme. C'est pour refaire émerger le féminisme sous-jacent du texte de Mary que Theodore Roszak, historien et romancier, s'est emparé du récit pour offrir la version d'Elizabeth, la fiancée tragique de Victor Frankenstein.
Le résultat est passionnant. Roszak se délecte à rendre le climat d'étrangeté gothique qui règne dans le château de Belrive, en Suisse. (Claire Julliard - Le Nouvel Observateur du 19 avril 2007 )

A travers les confidences sensibles et sensuelles de celle-ci, ce sont les fondations psychologiques de la science occidentale qu'il rappelle, les lois de la nature et de la féminité qu'il encense, l'obsession scientifique des hommes qu'il réprouve comme premier révélateur du sexisme...
Dire que ce roman lyrique, gothique, féministe et féminin est l'oeuvre d'un universitaire sexagénaire... (Télérama du 25 avril 2007 )

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Theodore Roszak
ISBN 10 : 2253120723 ISBN 13 : 9782253120728
Neuf(s) Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
le Lapin Bleu
(Pornic, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. expédition sécurisée immédiate.destockage de magasin Mass Market Paperback Apr 08, 2009. N° de réf. du libraire A67834230CE1

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 4,15
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Theodore Roszak
ISBN 10 : 2253120723 ISBN 13 : 9782253120728
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97822531207280000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16,43
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais