Pélagie et le bouledogue blanc

 
9782258064461: Pélagie et le bouledogue blanc
Extrait :

La mort de Courremoy

... encore faut-il vous dire qu'aux environs de la Saint-Sauveur des Pommes, lorsque le ciel de l'été commence à virer à l'automne, notre ville à l'ordinaire se voit envahir par des régiments de cigales, en sorte que, en auriez-vous l'envie, il n'est plus possible de dormir, ce ne sont que trilles fusant de toute part, les étoiles descendent au plus bas, la lune, plus encore, se suspend au ras des clochers et ressemble ainsi à notre pomme de la fameuse variété «crémière», celle que les commerçants du lieu livrent à la cour du tsar et vont même exposer aux foires européennes. Si quelqu'un pouvait alors jeter un regard sur Zavoljsk du haut des sphères célestes, de l'endroit d'où ruissellent les rayons des astres nocturnes, le veinard aurait certainement sous les yeux le spectacle d'un royaume enchanté, avec le Fleuve aux scintillements paresseux, les toits accrochant des lueurs çà et là, avec le clignotement des becs de gaz, et régnant sur tout ce jeu de lumières diverses, la sonnaille argentine du choeur des cigales.
Mais revenons à monseigneur Mitrophane. La nature étant ici évoquée à l'unique fin de montrer que par une nuit pareille, trouver le sommeil n'est déjà pas évident pour la personne ordinaire, ayant à gérer des soucis certainement moindres que ceux du prélat chargé de veiller aux destinées diocésaines de toute une province. Au reste les mauvaises langues, dont nul ne peut se croire à l'abri, le digne pasteur pas plus que d'autres, prétendent que c'est l'éminentissime, et nullement le gouverneur Anton Antonovitch von Haggenau, qui se tient aux véritables commandes de notre vaste territoire.
Vaste, certes, mais à la population, en fait, d'autant moins dense. De villes dignes de ce nom, je ne relèverai guère que ladite Zavoljsk (soit dit en passant, le nom indi­que qu'elle se situe de l'autre côté de la Volga) car pour le reste, chefs-lieux de district compris, ce ne sont en vérité que des bourgades ayant vaguement proliféré, avec quelques administrations bâties en dur à l'entour de l'unique place, plus la modeste église et un cent ou deux de bicoques en rondins au toit de fer-blanc, que chez nous, pour une raison inconnue, on a toujours peinturluré en vert.
La capitale provinciale n'en est pas pour autant une Babylone, et, au moment où nous la décrivons, sa popula­tion se chiffre, en tout et pour tout, à 23 511 personnes des deux sexes. Il est vrai que dans la semaine qui suivra l'Assomption, et à condition qu'on n'enregistre pas de trépas imprévu, on s'attend que le nombre des citadins augmente d'une couple d'âmes, pour autant que l'épouse du chef de la chancellerie provinciale M. Schtops et la bourgeoise Safouline arrivent au terme de leur grossesse, terme que, de l'avis général, cette dernière aurait déjà dépassé.
Cette coutume qui consiste à mener le strict compte de la population a été inaugurée il y a peu, sous l'actuel régime, et encore, dans les villes seulement. Quant à tout ce monde qui trouve sa pitance par les bois et les maréca­ges de l'arrière-pays, laissons ça au bon Dieu, en recenser le nombre exact n'est pas possible. Depuis le Fleuve et jusqu'aux monts d'Oural une forêt inextricable s'étend sur des centaines de verstes. Vous y trouvez des couvents de religieux en rupture avec la foi officielle, des factoreries salines, et, en bordure de rivières obscures et profondes, la tribu des Zytiaks, des gens au naturel doux et docile, de souche ougrienne.
La seule référence au passé des habitants de notre modeste région figure dans une chronique du quinzième siècle, le Textuaire de Nijni Novgorod. Il y est question d'un hôte novgorodien dénommé Ropcha que «païens sauvages et nu-ventre capturèrent» dans ces bois et qu'en sacrifice à Chichigue, leur idole de granité, ils décapitèrent. Si bien que, comme le chroniqueur estime nécessaire de le préciser, «le ci Ropcha en périt et trépassa, et fut enterré sans son chef».

Présentation de l'éditeur :

Rousse, myope, d'une maladresse chronique, Pélagie est une jeune religieuse orthodoxe à l'esprit particulièrement acéré. Cette sagacité n'a pas échappé à son supérieur hiérarchique, l'archevêque Mitrophane : il n'hésite jamais à faire appel à ses services lorsque les autorités de la province russe où il exerce son magistère le sollicitent pour résoudre des affaires particulièrement épineuses. Pélagie abandonne alors son cher tricot et ses activités de pédagogue pour aller mener l'enquête. C'est ce qui se produit lorsqu'on retrouve dans la cour du manoir d'une riche famille noble le cadavre d'un superbe bouledogue blanc, orgueil de la matriarche, fruit d'une longue et patiente sélection. Ce n'est là que le premier incident d'une série qui menace d'être longue si Pélagie n'y met pas le holà. Ce qu'elle tentera de faire grâce à ses capacités d'analyse et de déduction, non sans que quelques cadavres supplémentaires - de chiens, mais aussi d'humains - aient parsemé ses investigations. Le lecteur retrouvera dans ce premier volet d'une trilogie la patte inimitable de Boris Akounine, auteur désormais culte, avec de subtils pastiches des grands prosateurs russes du XIXe siècle. Tout cela sur fond d'intrigue policière de haute volée, pleine d'humour et de suspense.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Boris AKOUNINE
ISBN 10 : 2258064465 ISBN 13 : 9782258064461
Neuf(s) Paperback Mar 01, 2005 Quantité : 1
Vendeur
QUARTIER LATIN FRANCE
(SAINT-ETIENNE, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Paperback Mar 01, 2005. État : New. 40 000 livres en stock. Envoi rapide et protégé. N° de réf. du libraire 0718L289602

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 18,90
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Boris AKOUNINE
Edité par Presses de la Cité (2005)
ISBN 10 : 2258064465 ISBN 13 : 9782258064461
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Presses de la Cité, 2005. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782258064461

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 23
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Boris AKOUNINE
ISBN 10 : 2258064465 ISBN 13 : 9782258064461
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97822580644610000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 38,86
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais