La Comédie des Ténèbres

 
9782258073159: La Comédie des Ténèbres
Extrait :

Le rocher de Grammont. - Le général. - La jeune fille. - Serment.

Il est de ces nuits dont le spectacle est imposant, et dont la contemplation nous plonge dans une rêverie pleine de charme ; j ose dire qu'il est peu de personnes qui n'aient ressenti, dans l'âme, ce vague ossianique produit par l'aspect nocturne de l'immensité des cieux.
Cette espèce de songe de l'âme prend la teinte du caractère de celui qui l'éprouve et cause alors soit du plaisir, soit de la peine, soit encore une sorte de sentiment qui participe de ces deux extrêmes, sans être l'un ou l'autre.
Jamais on ne rencontrera, je crois, un site plus propre à faire naître les effets de cette méditation, que le charmant paysage que l'on découvre du haut de la montagne de Grammont, et une nuit autant en harmonie avec de pareilles idées que celle du 15 juin 181...
En effet, des nuages de figures bizarres formaient de magiques et mobiles constructions aériennes qui, poussées par un vent rapide, laissaient au firmament des espaces sans voile, et alors, bien que la nuit fût sombre, la lune jetait parfois une lueur souvent éclipsée : ces masses de lumière qui ne coloraient que les extrémités et les feuilles extérieures des arbres sans pénétrer le feuillage entier, comme le fait la clarté du jour, produisaient des accidents en rapport avec la fantasmagorie du ciel.
Il avait plu pendant la matinée et le sol de la route étant humide ses pas s'entendaient à peine ; le vent ne soufflant que par moments, et sa violence n'agissant que dans la haute région des nuages, permettait à la nuit de garder un calme majestueux.

Revue de presse :

Réunis en un volume, trente romans, contes et nouvelles où le surnaturel le dispute au paranormal révèlent un romancier étincelant, à l'imagination débridée...
Pourtant Baudelaire jugeait Balzac «visionnaire» et Hugo apercevait dans son oeuvre «on ne sait quoi d'effaré et de terrible mêlé au réel». C'est tout l'intérêt de ce volume, en montrant l'attraction continuelle qu'exercèrent sur lui le surnaturel, le paranormal et l'invisible, que d'en éclairer le lien organique avec une ambition romanesque totalitaire. Difficile d'en parler sans paraphraser l'excellentissime préface de Francis Lacassin, dont l'inépuisable érudition, qui traverse le cinéma ou la bande dessinée aussi bien que la littérature populaire, convenait à merveille à l'entreprise...
Reste un époustouflant feu d'artifice balzacien, dont ces lignes n'épuisent pas les surprises. Balzac croyant ? Possible. Balzac spiritualiste ? Certes. Balzac créateur : ah ! oui, et c'est ce qui compte ! Il est semblable à ces sculpteurs anonymes des cathédrales, qui avaient pour mission de glorifier Dieu, mais qui figuraient dans la pierre les métiers, les saisons d'ici-bas, les vices et les péchés capitaux. Des artistes, en somme, qui ont trop à faire avec la vie terrestre pour s'occuper longtemps du ciel. (Le Figaro du 5 avril 2007 )

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande