Le Seigneur des atolls

 
9782258087118: Le Seigneur des atolls
Extrait :

Tahiti, juin 1968,
aéroport de Faa

Le pilote bloqua les roues et dans un dernier hoquet l'avion s'immobilisa. Les passagers qui avaient applaudi à l'atterrissage applaudirent de nouveau, soulagés. L'escale à Los Angeles, prévue initialement pour durer trois heures, s'était prolongée. «Une panne», avait expliqué l'équipage sans fournir de détails supplémentaires. Les passagers du vol AF 440 en provenance de Paris et à destination de Papeete avaient poireauté neuf heures, enfermés dans un hall vitré. Les Américains les avaient traités comme des pestiférés, des animaux de zoo, leur interdisant de sortir de la zone confinée, leur permettant juste de boire l'eau d'une fontaine pour ne pas se déshydrater.
Maintenant, ils étaient tous debout dans l'allée, rassemblant leurs bagages, papotant gaiement. Neuf heures enfermés dans une salle close, ça permet de créer des liens. Seul un homme tranchait au milieu de cette agitation. Il était jeune, grand, le visage carré, sévère, et alors que chacun se tenait debout dans le couloir, piaffant d'impatience, lui attendait, assis dans son siège, et regardait par le hublot, silencieux, pensif. Déjà, à Los Angeles, il n'avait adressé la parole à personne. Durant ces neuf heures, il était resté sur une banquette sans montrer le moindre signe d'énervement. Ce n'est que lorsqu'il s'était déplacé pour aller boire à la fontaine que les autres passagers avaient pu se rendre compte qu'il était bâti comme un athlète.
Lorsque tous les passagers furent descendus de l'avion, il se décida à se lever et sortit.
Le soleil brillait haut dans le ciel, la température était douce. Au bas de la passerelle, c'était la fête. Des hommes en chemise à fleurs frappaient guitares et ukulélés alors que des Tahitiennes rieuses et dépoitraillées passaient des colliers de fleurs de tiare au cou des nouveaux arrivants. Les colliers étaient si épais, l'odeur du tiaré mêlée à celle du kérosène si enivrante, que certains titubaient en riant. On se rassembla bientôt pour les photographes. Les autorités du nucléaire voulaient donner aux nouveaux arrivants le sentiment d'être des pionniers modernes, des conquérants. Qui photographie-t-on à la descente d'un avion, sinon des héros ? Le lendemain, tous auraient leurs bobines à la une du journal local et ils se sentiraient gonflés d'importance. C'était le but.
L'homme solitaire évita les objectifs et se rendit directement à la sortie.
Après avoir récupéré sa petite valise, il se dirigea vers les grands hangars aux toits de tôle en demi-lune qui bordaient la piste de l'aéroport. Il s'approcha d'un homme juché sur un escabeau, occupé à bricoler dans le ventre d'un petit bimoteur. Un Fokker.

Présentation de l'éditeur :

" Lorsqu'il aperçut Upo de l'autre côté du trottoir, Mikimoto père se figea. S'il y avait une chose sur laquelle il ne se trompait jamais, c'était sur la qualité d'une perle. Mais pour apprendre à connaître les perles, Mikimoto père avait dû apprendre à connaître les hommes, et celui qui se tenait debout de l'autre côté du trottoir n'était pas un homme comme les autres. Il y avait au fond de son regard quelque chose de plus pur et de plus dur que le diamant ".Mai 1968 : Chrétien, reporter, a filmé avec un peu trop de zèle un règlement de comptes entre CRS et militants extrémistes. Eté 1968 : Upo (" fêlé " en tahitien) se refait une vie au cœur de l'atoll de Turéia, petit paradis terrestre ; il a épousé Hina, une belle Tahitienne, et adopté Hiro et Teva, deux jeunes garçons pleins de fougue. Mais l'île est en danger : des perles très convoitées y sont produites, qui assurent la prospérité des habitants ; des essais nucléaires sous-marins sont pratiqués à proximité sans que la population en soit informée. Et, pour couronner le tout, des expériences d'irradiation de cobayes humains y sont menées sous la responsabilité d'un certain Albinos... Six mois plus tard : Foch est le seigneur de l'atoll et règne en maître absolu (et respecté) de Turéia. Chrétien, Upo et Foch sont un seul et même homme, recherché par la DST et par les barbouzes. Lui, il veut simplement préserver son île de la contamination nucléaire, des dérives mercantiles et de la terreur qu'essaient d'imposer l'Albinos et son macabre entourage. Son arme ? Un secret qui, révélé au monde, remettrait bien des choses en question. Pour le seconder, ses deux fils, Hiro et Teva. L'oeuvre* est en marche...Pour rappel, l'oeuvre est une organisation occulte et fruit de l'imagination de Pascal Martin.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Pascal MARTIN
Edité par PRESSES CITE (2011)
ISBN 10 : 2258087112 ISBN 13 : 9782258087118
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre PRESSES CITE, 2011. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782258087118

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 23
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Martin, Pascal
Edité par PRESSES DE LA CITE (2011)
ISBN 10 : 2258087112 ISBN 13 : 9782258087118
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre PRESSES DE LA CITE, 2011. Paperback. État : NEUF. Mai 1968 : les dernières illusions de Chrétien pour construire un monde meilleur volent en éclats.Eté 1968 : Upo (" fêlé " en tahitien) se refait une vie au coeur de l'atoll de Tureia dont il découvre la culture maorie. Mais ce paradis terrestre est en danger : il recèle des trésors qui attisent les appétits les plus voraces et des essais nucléaires sont pratiqués à proximité sans que la population en soit informée.Un an plus tard : Foch est le seigneur de l'atoll et y règne en maître absolu et respecté. Chrétien, Upo et Foch sont un seul et même homme, recherché par la DST et par les barbouzes. Lui veut simplement préserver son île de la contamination nucléaire et des dérives mercantiles. Son arme ? Un secret qui, révélé au monde, remettrait bien des choses en question. - Nombre de page(s) : 509 - Poids : 540g - Genre : Littérature française Romans Nouvelles Correspondance ROMANS PRESSES DE LA CITE. N° de réf. du libraire N9782258087118

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 23
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Pascal MARTIN
ISBN 10 : 2258087112 ISBN 13 : 9782258087118
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97822580871180000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 43,21
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais