Les nouvelles élites : Portrait d'une génération qui s'ignore

Note moyenne 2
( 1 avis fournis par GoodReads )
 
9782259206204: Les nouvelles élites : Portrait d'une génération qui s'ignore
Extrait :

Extrait du préambule :

Voici venu le temps des passeurs.
Pourtant, tout indiquait qu'en France, aussi bien il aurait pu ne plus rien se passer.
A l'ère du doute avaient succédé le temps de la peur, puis celui de la torpeur. Croissance zéro, zéro confiance. La France s'enfonçait dans une dépression paralysante et complaisante. Le moral de la population ne cessait de s'assombrir ; l'instabilité à l'intérieur comme à l'extérieur s'installait; les institutions vacillaient sous le feu des critiques mais aussi d'une dette hors de contrôle ; une crise, celle du CPE, chassait l'autre, les soulèvements des banlieues. Un contrôle de ticket gare du Nord tournait à l'émeute. Les repères les plus simples ne semblaient plus acceptés : sa majorité parlementaire pouvait résister ouvertement à Dominique de Villepin, Ségolène Royal se présenter contre l'avis des éléphants du parti, François Bayrou réunir 17 % des suffrages de l'élection présidentielle. «Partout, il y a eu des alarmes qui ont traduit la désorientation mais aussi le désarroi des Français», soulignait un jeune présentateur de télévision. La France et les Français semblaient vivre dans l'attente résignée de la prochaine déflagration, celle qui mettrait définitivement le feu aux poudres et le pays face à lui-même.
Et puis...
Et puis une nouvelle fois, dans ce pays encore plus paradoxal que complaisant, l'élection présidentielle est venue nous plonger dans la sociologie réelle de notre pays.
Il était temps !
Il était temps pour la France de se remettre en mouvement. Car que s'est-il vraiment passé, lors de l'élection présidentielle ? D'abord et avant tout, certains mouvements profonds de notre société ont surgi à la surface : en particulier une très sincère, et très urgente, demande de changement. Dans cette présidentielle, à bien des égards atypique, quelque chose d'essentiel s'est en effet produit : le besoin de renouvellement de notre société a enfin trouvé à s'exprimer. Non parce que la classe politique l'a voulu. Mais parce que les Français l'ont décidé.
Ségolène Royal ou Nicolas Sarkozy n'ont pas été candidats à la présidentielle par un effet de la volonté de la classe politique - loin s'en faut, même pour le second - mais par un effet du désir de la société française. Son besoin de renouvellement a été si fort qu'il a trouvé à s'incarner. Une femme, un homme n'ont pas rencontré le peuple français : le peuple français est allé les chercher. Mais parce que, le plus souvent, il est allé les chercher dans le plus archaïque des systèmes, celui créé par François Mitterrand et Jacques Chirac. Le mythe de l'homme providentiel, si ancré dans les représentations des générations de la guerre et de l'après-guerre, s'effondre : plus de sauveur, mais la cristalli­sation - et la mise en scène - du désir de passation dans nos sociétés. Comme le résumait un jeune dirigeant : «La présidentielle a donné un sacré coup de vieux à la classe politique et même le PS ne peut plus échapper au renouvellement.»
L'élection vient de révéler le fait générationnel en France : elle va permettre à une nouvelle génération du pouvoir d'exister. A droite, cette génération est en train de s'imposer : Nicolas Sarkozy l'incarne, parce que, en France, il faut trente ans pour fabriquer un chef d'Etat.

Présentation de l'éditeur :

Ils ont entre 30 et 45 ans.
Ils sont artistes, universitaires, cadres dirigeants, ministres, parlementaires, avocats, banquiers, journalistes. Grandissant à l'ombre de la Génération 68, toute puissante et hégémonique, ils sont longtemps restés aux marches du pouvoir. Aujourd'hui, ils sont en train de s'en emparer. Pourtant, ils restent une Génération qui s'ignore. Ce sont les " Nouvelles Elites ". Rien ne leur aura été épargné : ni le sida, ni le chômage, un destin chaotique, des désillusions, la perte des repères, la souffrance sociétale.
Elles héritent d'une France en miettes, de la désespérance et de l'arrogance. Pourtant, leur désir d'action et de changement est intact, leur énergie farouche. Dressant le portrait d'une génération atypique de décideurs, " Les Nouvelles élites " c'est aussi l'image de la France telle que la voient ceux qui ont à en assumer le destin. Un portrait où se dessine une fracture générationnelle forte, entre les décideurs d'aujourd'hui et leurs aînés.
Un portrait où, novatrices dans leurs ambitions, leur rapport au pouvoir, les nouvelles élites annoncent déjà ce que sera la France de demain.

Stéphane Fouks est le Président d'Euro RSCG Worldwide. Séverine Lèbre-Badré, Yamini Kumar, Géraldine Cayzac ont collaboré à cet ouvrage au titre de leurs responsabilités d'études chez Euro RSCG C & O.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 1,99
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

FOUKS, STEPHANE
Edité par PLON (2007)
ISBN 10 : 2259206204 ISBN 13 : 9782259206204
Neuf(s) Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
BOULIMIE CULTURELLE (PRO)
(croissy beaubourg, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre PLON, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire N110

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 56
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 1,99
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais