Jean Anglade Tour du doigt

ISBN 13 : 9782266044387

Tour du doigt

 
9782266044387: Tour du doigt
Extrait :

Les canaques

Rouquette cligna de l'oeil, cracha sa chique et sortit de sa poche un couteau de nettoyeur. Il prétendait s'en être servi dix-huit mois. A cause de ses compétences particulières.
«Quelles compétences ? Puisque tu commandais une section !
- Oui. Mais fils et petit-fils de boucher ! L'hérédité, les lois de Mendel, tu connais ?... Et aussi pour le plaisir.»
La lame était blanche, finement astiquée, avec une gorge longitudinale. Entre elle et le manche de pur sapin, à virole de fer, une large rondelle servait de garde. Dessous, dans la rainure, restait une crème brune, comme la crasse sous un ongle. Rouquette aurait pu la gratter avec une allumette, mais il la conservait précieusement, ça c'est du beurre de Boche, pendant dix-huit mois je l'ai mangé en tartines sur mon biscuit. Il réunissait devant sa bouche les cinq doigts d'une main, imitait le bruit d'un baiser, un baiser de gourmet :
«Extra !»
D'autres fois, il jouait à d'Artagnan, pointait son couteau vers le ciel, arrondissait le bras gauche sur sa tête, faisait mine de nous embrocher. Il le remisait dans la poche intérieure de sa veste, à la place normale du portefeuille. «Et ton portefeuille ?
- Sur mon coeur, en permanence sur mon coeur, avec les photos de famille.»
Et il posait la main sur la fesse droite. Rouquette avait toujours eu des façons singulières, mais quel que fût son cynisme, je suis certain que cet emplacement datait de la paix, photos de famille ou pas, chacun de nous avait au front grand soin de garder son portefeuille sur son coeur afin de le protéger. Les journaux racontaient des histoires mirobolantes de coeurs sauvés par des portefeuilles ; dans les bazars tu trouvais aussi le protège-coeur en acier à l'épreuve des balles ; tu te l'accrochais au cou sous la chemise, tel un scapulaire, retenu par une sangle. Les femmes, les fiancées, les marraines, en envoyaient dans les colis. Certains affectaient eux-mêmes la forme d'un coeur, ou d'une main, ou d'une rose, ou d'un écu. Moi, je n'en ai jamais porté, nul n'ayant pensé à me l'offrir, je trouvais ridicule de me l'offrir moi-même, sans doute que mon coeur de chair n'importait à personne.
Nous nous tenions donc réunis dans l'allée administrative - celle qui longeait le bâtiment de la direction et de l'économat - et nous étions ce qu'il y a de plus disparate. D'abord en taille et en âge. Depuis Rouquette qui avait coiffé sainte Catherine, jusqu'à des bleus comme Armilhon encore en pleine croissance. Ensuite par le vêtement. Nous arrivions dans des costumes pathétiques évoquant des modes assassinées : vestons d'alpaga à six boutons, pantalons exigus, amples costumes de coutil. Nous sentions le coing, le camphre, la naphtaline. Suspendues trois ou quatre années dans les placards, ces défroques en étaient restées à leurs dimensions originelles. Nous, cependant, avions poussé en tous sens. Nos mères avaient dû déployer des efforts surhumains pour nous faire tenir dedans, sortant les ourlets, tirant sur les manches, supprimant les pinces, descendant les culottes au plus bas, ce qui nous mettait le derrière au niveau des genoux. Deux ou trois, qui avaient trop forci pour s'accommoder de ces ajustements, combinaient la tenue bourgeoise et la militaire, la casquette et le ceinturon, le pantalon et la vareuse désécussonnée.

Présentation de l'éditeur :

Faire le tour du doigt de Jules Vendange, c'est dérouler la vie d'un jeune Auvergnat, qui, fin septembre 1913, arrive avec ses premières braies longues à l'Ecole normale d'instituteurs. Mais sa formation est brutalement interrompue par sa mobilisation. Incorporé dans une unité de soldats dans l'Aisne, il revient des tranchées avec une jambe en moins mais une conscience en plus. Autant dire qu'en 1919, à l'instar de ses camarades survivants, il n'est plus le même ; plus l'envie de se mettre au garde-à-vous devant le directeur, le prof, les pions, d'obéir, et d'appliquer un règlement souvent absurde... juste celle de décrocher le sacro-saint Béhesse (Brevet Supérieur) qu'il n'obtiendra pas, à la suite d'une " mutinerie " d'élèves-maîtres rétifs à la discipline et à la pédagogie enseignée.
Qu'importe, la vocation est là...

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande