La Rédemption d'Althalus, Tome 1 : Les yeux d'Emeraude

Note moyenne 3,69
( 67 avis fournis par GoodReads )
 
9782266179171: La Rédemption d'Althalus, Tome 1 : Les yeux d'Emeraude
Extrait :

À la décharge d'Althalus, notons qu'il était dans une situation financière précaire et dans un état d'ébriété avancé quand il accepta de se charger du vol du Grimoire. Sobre et en possession d'une bourse dont il n'aurait pas vu le fond, il aurait posé davantage de questions au sujet de la Maison au Bout du Monde, et exigé d'en savoir plus sur le propriétaire du Grimoire.
Ce serait pure folie que de vouloir dissimuler la véritable nature d'Althalus, car ses défauts sont du bois dont on fait les légendes. Comme chacun le sait, c'est un voleur, un menteur, à l'occasion un assassin, un vantard de première et, plus généralement, un homme dépourvu d'honneur. Ajoutons que c'est un ivrogne, un glouton et un client assidu des dames de petite vertu...
À sa façon, ce mécréant est assez charmeur, malin et très amusant. Dans certains cercles, on chuchote que s'il le voulait, Althalus pourrait faire pouffer les arbres et éclater de rire les montagnes.
Mais ses doigts agiles sont encore plus déliés que sa langue, et l'homme prudent gardera toujours une main sur sa bourse pendant qu'il rit de ses plai­santeries.
Si loin que remontent ses souvenirs, Althalus avait toujours été un voleur. Il n'avait pas connu son père et ne se souvenait pas du nom de sa mère. Elevé parmi les voleurs dans les rudes territoires frontaliers, sa malice lui valut dès l'enfance d'être le bienvenu parmi ces hommes qui gagnent leur vie en transférant les droits de propriété de divers objets de valeur. En échange de ses plaisanteries et de ses histoires, les voleurs le nourrissaient et lui enseignaient leur art.
Althalus était assez malin pour avoir conscience des limites de chacun de ses mentors. Certains étaient des brutes épaisses qui s'emparaient par la force de ce qui les intéressait. D'autres, petits et secs, s'en remettaient à leur discrétion. Alors qu'il approchait de l'âge adulte, Althalus comprit qu'il ne serait jamais un colosse. À l'évidence, une carrure imposante ne faisait pas partie de son héritage génétique. Il réalisa également une chose : quand il aurait atteint sa taille définitive, il ne serait plus capable de se faufiler par de petites ouvertures pour s'introduire dans les endroits qui contenaient en général les choses intéressantes. Il serait de corpulence moyenne, mais se jura de ne jamais être médiocre. Comme il lui semblait que l'intelligence était supérieure à une force de taureau (ou à une discrétion de souris), il choisit de s'engager sur cette voie.
Au début, il acquit une modeste réputation dans les montagnes et les forêts qui bordent la civilisation. Les autres voleurs admiraient son esprit. Comme l'un d'eux l'affirma un soir dans une taverne de voleurs du Royaume de Hule : «Je jurerais qu'Althalus pourrait persuader les abeilles de lui apporter du miel, ou les oiseaux de pondre leurs oeufs dans son assiette à l'heure du déjeuner. Croyez-moi, mes frères, ce garçon ira loin.»

Biographie de l'auteur :

David Eddings, né en 1931 dans l'État de Washington, a publié son premier roman en 1973. D'abord employé chez Boeing, il démissionna, fit un petit détour par l'enseignement, puis se retrouva... directeur d'un supermarché à Denver. Refroidi par un hold-up suivi d'une fusillade, il abandonna son poste, revint chez lui, à Spokane, et décida de se consacrer à la littérature.
Leigh Eddings, son épouse, qui avait commencé une carrière dans l'armée de l'air, collaborait depuis toujours à ses romans. Elle s'occupait plus particulièrement des personnages féminins et de la fin des romans! Et cela fonctionnait à merveille puisque David Eddings est best-seller depuis 20 ans aux USA et a également déclenché une véritable passion à l'étranger, notamment en France avec ses deux cycles cultes : La Belgariade et La Mallorée. Le célèbre couple-roi de la fantasy a de nouveau figuré sur les listes des best-sellers avec Le Réveil des anciens dieux, premier volume de la tétralogie "Les Rêveurs".
Leigh Eddings s'est éteinte en février à l'âge de 69 ans.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

David Eddings; Leigh Eddings
Edité par POCKET (2008)
ISBN 10 : 2266179179 ISBN 13 : 9782266179171
Neuf(s) Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre POCKET, 2008. Couverture souple. État : Neuf. N° de réf. du libraire ABE-11414533251

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 7,60
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais