La formation de la Terre du Milieu

Note moyenne 4
( 2 238 avis fournis par GoodReads )
 
9782267019216: La formation de la Terre du Milieu
Extrait :

FRAGMENTS EN PROSE POSTÉRIEURS AUX CONTES PERDUS

Avant d'aborder l'Esquisse de la Mythologie, la toute première forme du «Silmarillion» en prose, il convient de rassembler ici quelques courts textes en prose.

Parmi des feuilles éparses se trouve un texte ancien, vite laissé de côté, intitulé Turlin et les Exilés de Gondolin. Nous verrons qu'il se rattache de près au début du conte de La Chute de Gondolin (II. 442), mais qu'en même temps il présente un grand nombre de nouveautés. Le nom Mithrim, qui remplaçait Asgon dans le texte final de La Chute de Gondolin uniquement (II. 494), indique clairement qu'il s'agit du début d'une version ultérieure du conte. Ce court texte se présente comme suit. Aux trois premières occurrences du nom Turlin dans le récit (mais non dans le titre), celui-ci fut remplacé par Turgon ; aux deux occurrences suivantes, mon père écrivit d'emblée Turgon. Je donne Turgon partout.

«Or donc, dit Ilfiniol fils de Bronweg, sachez qu'Ulmo le Seigneur des Eaux n'oublia jamais les chagrins des peuples des Elfes sous le joug de Melko, mais qu'il ne pouvait faire grand-chose à cause de la colère des autres Dieux qui avaient fermé leurs coeurs à la race des Gnomes, et demeuraient derrière les collines voilées du Valinor sans se soucier du Monde Extérieur, tant ils déploraient et regrettaient la mort des Deux Arbres. Aussi il n'y avait qu'Ulmo parmi eux pour redouter le pouvoir de Melko qui semait ruine et chagrin partout sur la Terre ; mais Ulmo souhaitait que le Valinor rassemble toute sa puissance afin d'anéantir ce mal avant qu'il ne soit trop tard, et il lui semblait que ces deux ambitions seraient peut-être réalisées si des messagers des Gnomes devaient gagner le Valinor et implorer le pardon et la grâce pour la Terre ; car l'amour de Palurien et de son fils Oromë pour ces grands royaumes sommeillait toujours en eux. Cependant, la route qui menait de la Terre Extérieure jusqu'en Valinor était dure et mauvaise, et les Dieux eux-mêmes avaient parsemé les voies de sorts et voilé les collines qui encerclaient le Valinor. Ainsi Ulmo cherchait-il incessamment à inspirer les Gnomes pour qu'ils envoient des messagers en Valinor, mais Melko était artificieux et très profondément savant, et sa méfiance à l'égard de tout ce qui touchait les peuples des Elfes ne dormait jamais, et leurs messagers ne surmontèrent pas les périls et les tentations de cette route des plus longues et des plus maléfiques, et nombre de ceux qui osèrent s'y aventurer furent perdus à jamais.
Maintenant il est dit dans le conte comment Ulmo perdit espoir qu'aucun de la race elfique ne puisse vaincre les dangers de cette route, et quels furent ses plus récents et profonds desseins, et ce qu'il en advint.
En ce temps-là, après la Bataille des Larmes Innombrables, la majeure partie des peuples des Hommes habitaient en cette terre du Nord qui porte maints noms, mais que les Elfes de Kôr ont appelée Hisilómë, c'est-à-dire Brume Crépusculaire, et les Gnomes qui parmi ceux du genre elfique la connaissent le mieux, Dor-Lómin la Terre des Ombres. Il y avait là un peuple fort nombreux, qui demeurait auprès des vastes eaux du pâle Mithrim, le grand lac qui se trouve dans ces régions, et les autres gens les nommaient Tunglin, ou gens de la Harpe, car ils puisaient leur joie dans la musique et l'art sauvage du ménestrel des landes et des bois ; mais ils ne connaissaient pas et ne chantaient pas la mer. Or ces gens étaient arrivés en ces lieux après l'effroyable bataille, étant venus de très loin et ayant répondu trop tard à l'appel de la guerre, et ils n'étaient entachés d'aucune traîtrise contre les Elfes ; nombre d'entre eux s'accrochaient en vérité aux amitiés qui pouvaient encore exister avec les Gnomes reclus des montagnes et les Elfes Sombres en dépit du chagrin et de la défiance nés des terribles méfaits perpétrés au Val de Niniach. Il y avait parmi eux un homme appelé Turgon, fils de Peleg fils d'Indor fils [d'Ear >] de Fengel, leur chef, qui avait entendu l'appel et marché depuis les profondeurs de l'Est avec tout son peuple à sa suite. Mais Turgon demeurait rarement auprès de ses semblables, et préférait la solitude et l'amitié des Elfes dont il connaissait les langues, et il errait seul le long des rives du lac Mithrim, tantôt chassant dans les bois attenants, tantôt faisant résonner parmi les rochers la soudaine musique de sa grossière harpe en bois, montée avec des tendons d'ours. Mais ses chansons n'étaient pas destinées aux oreilles des Hommes, et bon nombre de ceux qui entendirent parler de la puissance de son rude chant vinrent de loin pour écouter son jeu de harpe ; [ ? mais] Turgon abandonna son chant et s'en fut en des lieux solitaires dans les montagnes.

Présentation de l'éditeur :

J.R.R. TOLKIEN
LA FORMATION DE LA TERRE DU MILIEU

La Formation de la Terre du Milieu se situe dans la continuité des Contes Perdus et des Lais du Beleriand, mais elle peut être lue pour elle-même afin de découvrir le «vrai» Silmarillion tel que J. R. R. Tolkien l'a conçu dans les années 1920-1930, bien avant d'écrire Le Seigneur des Anneaux. La Formation de la Terre du Milieu est un volume central, où l'on trouvera deux versions «authentiques» du Silmarillion - L'Esquisse de la Mythologie et la Quenta, qui racontent la création du monde, l'apparition des dieux et des Elfes, les premières batailles et l'histoire de grands héros comme Turin -, mais aussi des cartes en couleurs (la première carte du Silmarillion) ou en noir et blanc absolument inédites en français, complétées par une étonnante description du monde de Tolkien (l'Ambarkanta), des chronologies et des textes historiques, les fameuses Annales du Valinor et du Beleriand.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande