Jacques Serguine Je suis de la nation du loup

ISBN 13 : 9782268060620

Je suis de la nation du loup

 
9782268060620: Je suis de la nation du loup
Extrait :

Je suis un Skidi. Je suis de la Nation du Loup. Écoute, frère ! La nuit m'est proche, où observent notre destinée les claires étoiles. Nous, les Gens du Loup, nous ne craignons pas la nuit, et nous ne craignons pas la guerre. Je te le dis, la guerre elle aussi m'est très proche. La nuit est comme un manteau de bison. Là peut se tapir le puissant jeu du combat. Nous sommes des hommes entre les hommes. Toujours, à un moment, la vie doit se battre à visage découvert contre la mort. C'est le jeu. La vie se bat contre la vie avant de se battre contre la mort. Regarde la terre, cette grande île où nous vivons. C'est le jeu - un jeu merveilleux.
Elle est si belle, frère, cette terre nôtre ! Quand la nuit, en s'en allant, tire derrière soi la lourde toison où veillent les dieux-étoiles, elle, la terre, apparaît exposée et nue. Alors la réchauffent son propre vêtement d'arbres, de végétation, d'herbe, et l'embrassement du soleil. Moi et mon peuple, tout comme nous chérissons la nuit, nous vénérons le soleil. Il est le père. Il n'est jamais las de nous. Il aime tout, sans distinguer ni compter. Les dieux-étoiles connaissent chaque homme. Et nous, les Skidis, nous savons aussi vivre et mourir dans la lumière. Nawa ! Oui ! La vérité, c'est que la terre est belle. Elle est la mère. Nous sommes sur elle, en elle, et elle nous supporte, nous tous, notre poids, notre faim, notre folie. Notre courage ! La vie, nous devons la mériter, faire que son don soit juste. Notre mort aussi nous devons la mériter. La justifier. Ainsi est le courage, qui n'est que la face la plus visible, la plus extérieure de la sagesse.
Les sages de mon peuple, les Kurahaus, les Anciens, disent que tout au commencement, la terre a vécu sans nous. Oui, nous-mêmes, les Skidis, nous n'étions pas ici. Où étions-nous, je ne le sais pas. Sous la terre peut-être, comme l'enseignent de très vieilles histoires. Mais les Kurahaus disent que la terre elle aussi a été créée. Alors, peut-être n'existions-nous pas du tout, race d'enfants non-nés, dont les parents mêmes ne sont pas encore engendrés. Peut-être n'y a-t-il rien avant la vie. Cela, je ne le sais
Ce qui existe certainement toujours, c'est le principe de la vie le pouvoir interne. L'expansion même du monde

Présentation de l'éditeur :

«Je suis un Skidi pawnee, je suis de la nation du Loup.» Ainsi parle, vers la fin du XVIIe siècle, koruka-Tapuk (Ours-qui-se-bat) dont le peuple vivait à l'Ouest du Mississippi. Il pourrait dire encore : «Si l'ancêtre mythique de ma maison est le Loup, le mien propre est l'Ours. De lui je tiens mon penchant à la violence. J'ai tué Tarawa-Le-Bison, affronté à mains nues, pour conquérir mon nom, le Frère-Aîné lui-même, le grizzly. Afin de protéger mon peuple, j'ai tué des ennemis courageux.» La tentative de Jacques Serguine a quelque chose de démesuré, puisqu'il a voulu, non raconter une «histoire indienne» mais parvenir à ce degré de sympathie et de connaissance, où un guerrier skidi né dans les Grandes Plaines vers 1650, parlerait, penserait, exprimerait son sentiment de la vie et du monde immédiatement à travers lui.
Pour les Américains en général, et peut-être plus encore pour les Européens, les Hommes rouges - Indiens d'Amérique du Nord - ont toujours représenté électivement une forme de liberté; un certain rapport libre et heureux, harmonieux en tout cas, avec soi, avec autrui, avec le monde.
Qui étaient, ces Hommes rouges ? Comment vivaient-ils au jour le jour ? Comment pensaient et rêvaient-ils ?
Ce roman qui procède à la fois du récit mythologique et de l'oeuvre littéraire, décrit la vie du peuple des Skidis pawnees ou Gens-du-Loup, avant la pénétration blanche qui altéra, faussa et, à la fin, détruisit la cohérence, puis l'identité même du monde indien.
Jacques Serguine est depuis longtemps un grand homme des lettres françaises. À travers ce texte qui renoue notre imaginaire aux racines indiennes d'Amérique du Nord, l'écrivain dévoile un arrière-pays mythologique que nous avons sans doute perdu.

Jacques Serguine est l'auteur de très nombreux ouvrages.

Collection créée et dirigée par Olivier Delavault.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jacques Serguine
ISBN 10 : 2268060624 ISBN 13 : 9782268060620
Neuf(s) Paperback Jan 25, 2007 Quantité : 1
Vendeur
QUARTIER LATIN FRANCE
(SAINT-ETIENNE, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Paperback Jan 25, 2007. État : New. 40 000 livres en stock. Envoi rapide et protégé. N° de réf. du libraire WL-OULJ-QIF0

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 24,93
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 3,95
Vers France
Destinations, frais et délais

2.

Jacques Serguine
ISBN 10 : 2268060624 ISBN 13 : 9782268060620
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97822680606200000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 39,13
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
De Etats-Unis vers France
Destinations, frais et délais