Bob Maloubier L'espion aux pieds palmés

ISBN 13 : 9782268075129

L'espion aux pieds palmés

 
9782268075129: L'espion aux pieds palmés

Bob Maloubier a traversé le XXe siècle comme un aventurier. En guerre chaude, agent de Churchill, il a sauté les frontières en vélo ou en parachute : France, Afrique du Nord. Il a dynamité en Normandie, harcelé les Nazis, poursuivi la victoire en Extrême-Orient. Il a développé les Forces spéciales françaises balbutiantes, a formé des espions, des nageurs de combat, manqué des coups de la Main Rouge, recruté des voyous. Retiré des affaires, le voici au chevet d'un président africain renversé, mêlé à la guerre du Biafra, esquivant celle du Liban, pour glisser dans l'or noir du Moyen-Orient où tout se fourgue : pétrole, avions, armes... Enfin la vraie retraite, livres, films, dont l'un avec Jean-Luc Godard, et des clins d'oeil d'expert sur des rouages méconnus de l'opération du Rainbow Warrior ou de la sordide affaire Elf. On ne quitte jamais vraiment les services secrets.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Extrait :

OLLA MONTEVIDEO !

Bruxelles gèle sur pied. Le jet historique du Manneken-Pis a pris en glace ; il décrit une élégante arabesque de cristal étincelant. Nicole et moi sommes ses seuls admirateurs. Pourtant elle coule un regard inquiet aux alentours :
- Tu es sûr que nous ne sommes pas suivis ?
- Ne crains rien. Nous ne sommes pas Bonnie & Clyde, voyons, et Carmen ne nous a pas collé un bataillon de malfrats au train ! De plus, j'ai appliqué à la lettre les règles de sécurité, plus pour satisfaire Faure-Baulieu, il faut dire, que par conviction personnelle.
Les règles de sécurité, Faure-Baulieu, l'une des têtes pensantes du SDECE, service de documentation extérieure et contre-espionnage pour les intimes, la «Maison», la «Boîte», la «Boutique», la «Piscine» et, il y a dix ans, la «Muette» - en est un adepte convaincu. Regard acéré sous des sourcils froncés, mèches battant en retraite sur un vaste front bombé, mâchoire de bouledogue; nous l'avons surnommé «Beethoven». Lorsque Carmen, femme de Jo Attia, gangster de haut vol, prince du milieu et roi du non-lieu, a menacé de bonir à la presse qu'un officier de la Boîte - moi ! - avait entraîné son homme dans une aventure qui s'était achevée dans un cul de basse-fosse de Tanger, FB. a pris le mors aux dents. Pourtant, je n'étais pour rien dans la déconfiture d'Attia ; il la devait à ses propres gaffes. D'autre part je ne le «traitais» plus, j'avais passé le relais à mon jeune second. Toutefois, je l'avais recruté; Carmen ne connaissait que moi. Deux ans auparavant, alors que j'étais à court de tueurs à gages pour remplir les contrats que me confiait la Direction générale, j'avais fait appel à la fratrie qui regroupait anciens résistants, agents secrets, honorables correspondants, ouvriers, paysans, bourgeois et nobles se connaissant de nom, sans même s'être rencontrés.
André Finkheimer, Alsacien et capitaine d'un maquis des environs de Toulouse, était une légende car il avait joué des tours pendables aux Allemands. À la libération de la ville, le 11 août 1944, il avait noyé ses compagnons d'armes dans le Champagne. Les jeunes d'alors, à l'image des desperados des Brigades internationales qui les avaient rejoints, portaient leurs grenades accrochées au ceinturon par la cuiller. Qu'une goupille vienne à céder... Dans le bar, une goupille a rendu l'âme. La grenade a roulé au sol... amorcée, fusant. André l'a saisie au vol, s'est jeté, bras tendu, derrière le comptoir en hurlant : «Couchez-vous !» Un chirurgien l'a amputé en haut du poignet, un général l'a décoré, la République lui a versé une pension et lui a offert une main, gantée, en acier. D'où ses surnoms, «Petit Bras», «le Manchot» ou «la Paluche». Vainqueur, il a ouvert un restaurant de bon ton rue Danrémont à Montmartre et une auberge du même style assortie d'un grand étang et de postes de tir au canard tout confort, cave à whisky comprise, à Picquigny, en Picardie, où il m'a présenté Attia, l'un des ses prestigieux clients. J'étais comblé : enfin j'en avais fini avec les demi-sel que me fournissait le «père» Trautman, chef du service 23, le service de contre-espionnage : petits délinquants, casseurs minables, escrocs d'occasion qui, contre une promesse de grâce, juraient de se convertir en sériai killers implacables. Hélas, mis au pied du mur, ils rendaient les armes et tentaient de s'éclipser avec, en poche, passeport et avance sur prime ! Ma section Exécutions avait été brocardée «Murder Incorporated».

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Bob Maloubier
ISBN 10 : 2268075125 ISBN 13 : 9782268075129
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97822680751290000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 30,88
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Bob Maloubier
Edité par Editions du Rocher
ISBN 10 : 2268075125 ISBN 13 : 9782268075129
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions du Rocher. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2268075125

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 35,96
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,94
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais