Histoire naturelle des paresseux

 
9782271064653: Histoire naturelle des paresseux
Extrait :

Extrait de la préface de François Catzeflis, Directeur de recherche au CNRS :

L'existence des paresseux a été rapportée en Europe pour la première fois en 1498, suite au troisième voyage transatlantique de Christophe Colomb, et à celui de Vicente Yanez Ponzon qui le suivit de près. C'est dans un texte intitulé «Décade de Orbe Novo», publié en 1516, que le chroniqueur Peter Martyr d'Anghiera cite les paresseux parmi les animaux observés par les explorateurs. Outre son appartenance au Conseil Royal des Indes Espagnoles et son statut de correspondant des Papes, Martyr était un confident de Christophe Colomb, et donc sa source d'information est très directe. Plus tard, le missionnaire français André Thevet (1503-1592) publia en 1557 et 1558, dans ses récits de voyage aux alentours de Rio de Janeiro, que les paresseux à trois doigts (Bradypus) étaient abondants, et qu'on lui avait narré que cet animal ne se nourrissait que des petites feuilles étroites d'un arbre très élevé appelé «amahut». En ce qui concerne les Guyanes, la première mention d'un paresseux (probablement Bradypus tridactylus) date de 1667, dans le livre de G. Warren décrivant la colonie du Surinam ; puis il faudra attendre 1769 pour trouver la mention des deux genres de paresseux observés ensemble, toujours au Surinam, par Philippe Fermin (1720-1790).
L'ouvrage de Brice Rotureau vient nous présenter, en français, l'histoire naturelle des paresseux, avec un regard exhaustif qui satisfera de nombreux publics, des amoureux des animaux aux mammalogistes (les scientifiques qui étudient les Mammifères). Certes, nous avions les excellents livres de Montgomery et collaborateurs, parus en anglais voici 20 à 30 ans, mais c'est tellement plus agréable de lire dans sa langue maternelle, d'autant plus lorsqu'elle est bien maniée.
Un simple parcours du sommaire est déjà un voyage de curiosités naturalistes, où l'on lit qu'on apprendra sur des domaines aussi différents que la classification des paresseux, les particularités de leur squelette, ou encore leurs modes d'accouplement. Je ne suis pas un grand connaisseur des paresseux, que je n'ai découverts qu'au printemps 1994 lorsqu'Érica Taube les étudiait au barrage de Petit-Saut dans le cadre de sa thèse. Mais quels étranges et sympathiques animaux, avec cette face ronde qui semble vous sourire en ayant l'air triste. (...)
La principale menace qui pèse sur les paresseux est probablement la déforestation, qu'elle soit le fait des tronçonneuses, des incendies, ou de la mise en eau de barrages. Nous avons la chance - et la grande responsabilité - d'une vaste forêt tropicale en Guyane française, et qui est encore en grande partie intacte (forêts primaires ou forêts anciennes), malgré plusieurs centaines de localités dégradées par les chercheurs d'or. En tant que citoyen soucieux de laisser à nos enfants et petits-enfants un environnement sain, veillons à garder, à préserver ce fantastique trésor que sont les «grands bois» de Guyane !

Présentation de l'éditeur :

Les paresseux, ces Mammifères arboricoles mondialement réputés pour la lenteur de leur démarche, ne vivent à l'état sauvage que sur le continent américain. Ce ne sont pas des singes car ils ne possèdent ni mains ni pieds préhensiles, mais des Xénarthres comme, étonnamment, le tatou et le fourmilier. Les forêts néotropicales abritent 6 espèces de paresseux fort différentes dont certaines d'entre elles, en particulier le paresseux à crinière, sont en voie d'extinction...
Les paresseux présentent d'étonnantes particularités (mode de déplacement, système digestif...) et comptent parmi les Mammifères les mieux adaptés à la vie arboricole et à une alimentation folivore.
Cet ouvrage, destiné à un large public et richement illustré, présente leur histoire naturelle de manière détaillée. Pourquoi les paresseux vivent-ils toujours à l'envers ? Pourquoi sont-ils aussi lents ? Dorment-ils vraiment toute la journée ? Vous découvrirez dans cet ouvrage les incroyables adaptations qui font des paresseux des animaux si singuliers.

Docteur es Sciences de la Vie, Brice Rotureau a travaillé en pharmacologie expérimentale à Paris ; il a effectué pendant 3 ans en Amazonie des recherches sur l'écologie et l'épidémiologie de certains parasites de l'homme. En partenariat avec l'INSERM, le CNRS et l'Institut Pasteur, il a participé à de nombreuses missions d'études de la faune sauvage au cours desquelles il a pu étudier les paresseux. Il est actuellement épidémiologiste au Département International et Tropical de l'Institut de Veille Sanitaire.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande