Tristesse de la Balance et autres signes

 
9782290027110: Tristesse de la Balance et autres signes

«Le Lion a une grande passion pour la démocratie, sauf qu’il ne comprend pas pourquoi les autres ont encore quelque chose à dire quand il a fini de parler... Les réparties du Capricorne sont cinglantes. Elles lui viennent toujours le lendemain. C’est pourquoi il se met écrivain, pour pouvoir les placer... La Vierge n’a pas tort. La Vierge a souvent raison, la Vierge est rapidement insupportable... Un Bélier et un Capricorne se regardent en chien de faïence. Le Chien n’est pas un signe du zodiaque...»
Dans une suite de phrases piquantes et pleines d’esprit, de saynètes justes et intelligentes, Jacques A. Bertrand s’amuse avec les signes astrologiques et jongle avec les mots. En présentant son livre, il écrivait : «Je joue avec mon signe du zodiaque. Il joue très bien: il me fait plaisir, il me rassure, il me fait peur. Si les choses semblent mal tourner, je suis prêt à changer de signe. J’appartiens à mon signe du zodiaque et à quelques autres.» Il disait aussi: «Je ne crois pas avoir jamais pu apprendre quoique ce soit qui ne comportât la promesse d’un sourire.»
Aujourd’hui, Martin Veyron est venu se promener dans ce curieux jardin et a accroché ses images aux portraits proposés. Entre l’auteur et le dessinateur, une conversation s’est engagée, une complicité s’est nouée, un bonheur s’est installé qu’ils vous invitent à partager.

«Le Lion a une grande passion pour la démocratie, sauf qu’il ne comprend pas pourquoi les autres ont encore quelque chose à dire quand il a fini de parler... Les réparties du Capricorne sont cinglantes. Elles lui viennent toujours le lendemain. C’est pourquoi il se met écrivain, pour pouvoir les placer... La Vierge n’a pas tort. La Vierge a souvent raison, la Vierge est rapidement insupportable... Un Bélier et un Capricorne se regardent en chien de faïence. Le Chien n’est pas un signe du zodiaque...»
Dans une suite de phrases piquantes et pleines d’esprit, de saynètes justes et intelligentes, Jacques A. Bertrand s’amuse avec les signes astrologiques et jongle avec les mots. En présentant son livre, il écrivait : «Je joue avec mon signe du zodiaque. Il joue très bien: il me fait plaisir, il me rassure, il me fait peur. Si les choses semblent mal tourner, je suis prêt à changer de signe. J’appartiens à mon signe du zodiaque et à quelques autres.» Il disait aussi: «Je ne crois pas avoir jamais pu apprendre quoique ce soit qui ne comportât la promesse d’un sourire.»
Aujourd’hui, Martin Veyron est venu se promener dans ce curieux jardin et a accroché ses images aux portraits proposés. Entre l’auteur et le dessinateur, une conversation s’est engagée, une complicité s’est nouée, un bonheur s’est installé qu’ils vous invitent à partager.

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Language Notes :

Text: French

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande