Singer, Isaac Bashevis La famille Moskat

ISBN 13 : 9782290068724

La famille Moskat

 
9782290068724: La famille Moskat
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Extrait :

Cinq ans après la mort de sa deuxième épouse, Reb Meshulam Moskat se maria pour la troisième fois. Sa nouvelle femme avait la cinquantaine. Originaire de Galicie, en Autriche orientale, c'était la veuve d'un riche brasseur de Brody, un homme érudit. Peu de temps avant sa mort, il avait fait faillite et ne laissait qu'une bibliothèque remplie d'ouvrages savants, un collier de perles - fausses, comme on allait le découvrir - et une fille prénommée Adèle. Elle s'appelait en réalité Eidele, mais sa mère, Rosa Frumed, préférait Adèle, plus à la mode. Meshulam Moskat fit leur connaissance à Carlsbad, où il était allé suivre une cure, et il épousa la veuve là-bas. Personne à Varsovie ne fut mis au courant. Reb Meshulam n'écrivit à aucun membre de sa famille, ce n'était pas dans ses habitudes de rendre compte de ses faits et gestes. Ce ne fut qu'au milieu du mois de septembre qu'un télégramme adressé à son intendant à Varsovie annonça son retour, ordonnant que Leibel, le cocher, vînt attendre son maître à la gare de Vienne. Le train arriva dans la soirée. Reb Meshulam descendit du wagon de première classe, suivi de sa femme et de sa belle-fille.
Quand Leibel s'avança, il lui déclara : «Voici ta nouvelle maîtresse», en fermant une de ses lourdes paupières.
Reb Meshulam ne portait pour tout bagage qu'une petite serviette usée, couverte d'étiquettes multicolores avec tampons de la douane. Il avait fait enregistrer dans le fourgon sa grosse malle à bandes métalliques. Ces dames, elles, étaient encombrées de toutes sortes de valises, paquets et ballots. Il y avait à peine assez de place dans la voiture et il fallut en empiler une bonne partie sur le siège du cocher.
Leibel était loin d'être timide mais, à la vue des deux femmes, il devint cramoisi et perdit complètement sa langue. La nouvelle Mme Moskat, mince et de taille moyenne, avait les épaules qui commençaient à se voûter et le visage très ridé. Son nez était rouge, à cause d'un rhume chronique, et dans ses yeux tristes et larmoyants on lisait le regard d'une femme bien née et bien éduquée. Elle portait la perruque ajustée de la pieuse matrone juive, recouverte d'un fichu noir. De longues boucles scintillantes pendaient à ses oreilles. Elle était vêtue d'un manteau de soie, genre pèlerine, d'une robe en drap et chaussée d'escarpins à la mode française. D'une main, elle tenait une ombrelle à poignée d'ambre et, de l'autre, s'accrochait à sa fille, d'environ vingt ans, grande et svelte, le nez de forme irrégulière, les traits accusés, le menton pointu et les lèvres serrées. Elle avait les yeux cernés, comme quelqu'un qui n'a pas dormi depuis plusieurs nuits. Ses cheveux filasse étaient relevés en un chignon strict, à la grecque, littéralement hérissé d'épingles. Elle tenait un bouquet de fleurs jaunes fanées, un paquet noué d'un ruban rouge, une grosse boîte et un livre d'où dépassaient, entre les pages, des petits rameaux d'osier qui firent penser à Leibel à ceux qu'on utilise pour le rituel de la fête des Tabernacles. Il émanait d'elle un arôme de chocolat, une légère odeur de graines de cumin et quelque chose d'étranger et d'arrogant. Le cocher grimaça :
«Une poseuse !» marmonna-t-il.
«Adèle, mon enfant, voici Varsovie, dit Rosa Frumed. Une grande ville, n'est-ce pas ?

Présentation de l'éditeur :

Varsovie, première partie du XXe siècle. juifs orthodoxes, les Moskat vivent selon les lois du Talmud, respectent les rites et les coutumes hébraïques et croient au retour prochain du Messie. Mais les temps changent et les nouvelles générations ne veulent plus suivre des préceptes jugés moyenâgeux. Chacun rêve à l'Amérique ou à un Etat juif en Palestine. A travers la modernisation de la Pologne, cette famille patriarcale va vivre de plein fouet les évolutions de ce début de siècle, au risque de signer la fin du clan Moskat.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Autres éditions populaires du même titre

9782234047594: La Famille Moskat

Edition présentée

ISBN 10 :  2234047595 ISBN 13 :  9782234047594
Editeur : Stock, 1997
Couverture souple

9782234058798: La famille Moskat

Stock, 2012
Couverture souple

9782234044005: La famille Moskat

Stock, 1994
Reliure inconnue

9782234009790: La famille Moskat (Nouveau cabinet cosmopolite)

Stock, 1979
Couverture souple

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Singer, Isaac Bashevis
Edité par J'ai lu (2014)
ISBN 10 : 2290068721 ISBN 13 : 9782290068724
Neuf Couverture souple Quantité disponible : 1
Vendeur
Librairie Vent d'Ouest
(Nantes, France)
Evaluation vendeur

Description du livre J'ai lu, 2014. Etat : Neuf. N° de réf. du vendeur 9782290068724

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 10,90
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 9
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais