Michèle Reynier Aquarelle et jeux de matière

ISBN 13 : 9782295001245

Aquarelle et jeux de matière

 
9782295001245: Aquarelle et jeux de matière
Extrait :

L'aquarelle

De nombreux livres traitent des techniques de l'aquarelle. Je ne reviendrai pas sur ce vaste sujet, je ne vous parlerai que de ce qui est spécifique à une aquarelle servant de base à des ajouts de matière. Je préfère utiliser des aquarelles en tubes car on obtient plus facilement de grandes quantités de couleurs, plus concentrées qu'en travaillant avec des godets D'autre part, je travaille avec de gros pinceaux, ce qui rend impossible, pour moi, l'emploi de godets, trop petits et trop proches les uns des autres dans la boîte. Je suppose que vous êtes déjà familiarisés avec l'aquarelle et que vous savez que les aquarelles extra-fines sont infiniment supérieures aux aquarelles fines. Les marques sont affaire de choix personnel. Toutes les aquarelles extra-fines sont d'excellente qualité. Comme dans les techniques présentées au cours de cet ouvrage, il faut retravailler, d'une manière appuyée, l'aquarelle, il est important d'utiliser des pigments qui ne se déstabilisent pas facilement, et que l'on appelle des «couleurs transparentes».

En voici une liste non exhaustive :
° Jaune auréoline
° Gomme-gutte
° Cramoisi d'alizarine
° Rose permanent
° Bleu de cobalt
° Bleu outremer
° Violet de cobalt
° Terre de Sienne naturelle
° Terre de Sienne brûlée,
° Sépia
° Vert de vessie
° Vert émeraude...

Avant d'acheter une aquarelle, il faut regarder sur le nuancier (ce n'est pas toujours mentionné sur les tubes), si elle est transparente, semi-transparente ou opaque et privilégier les transparentes. Attention, certaines couleurs peuvent être transparentes dans une marque et semi-transparentes dans une autre. Il faut proscrire en particulier les cadmiums, magnifiques jaunes, orange et rouges, qui fusent et bavent sitôt qu'on les remouille. Une peinture ne se choisit pas seulement à sa couleur (même si c'est tentant), mais surtout à ses pigments. Les aquarelles monopigmentaires (élaborées à partir d'un seul pigment) donneront toujours des résultats plus lumineux. Il faut savoir aussi que, selon les marques, les couleurs, même monopigmentaires, diffèrent : un bleu outremer foncé est différent d'une marque à une autre. D'autre part, je pense qu'il est préférable de limiter sa palette à quelques couleurs qu'on apprend à connaître en profondeur, plutôt que de craquer sur de nombreuses couleurs : on peut connaître vraiment facilement une quinzaine de couleurs, mais pas soixante !

Présentation de l'éditeur :

Aquarelle
Et JEUX de MATIÈRE

Des techniques nouvelles pour développer sa créativité à l'aquarelle en apportant de la matière : pastel, gouache, acrylique, encre, pigments mais aussi papier, gaze, fils, or, perles ou sable...
Une mise en oeuvre très simple pour des effets spectaculaires !

Michèle Reynier habite au pied du Luberon. Elle vit de son art et organise des stages. Elle est très active à la Société française d'aquarellistes. Elle expose régulièrement ses oeuvres à Paris, notamment au salon annuel Art en Capital au Grand Palais.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande