Le sens de la famille

Note moyenne 3,25
( 3 195 avis fournis par GoodReads )
 
9782330019747: Le sens de la famille
Revue de presse :

A.M. Homes, née en 1961, avait déjà écrit un roman, Mauvaise Mère (Belfond, 1997) où elle racontait l'histoire d'une fille adoptée. Le Sens de la famille, qui n'est pas une fiction, raconte l'onde de choc, la remise en cause de ce qu'elle a imaginé, construit. Elle raconte la distance entre parents fantasmés et parents réels, se demande de quoi on est fait et ce qu'on reçoit de ceux qui nous donnent leurs gènes et de ceux qui nous élèvent. «Par moments, je me suis sentie soulagée de ne pas "descendre" de mes parents, d'être délestée de leur biologie, pour éprouver ensuite un sentiment d'altérité profonde, de douloureuse solitude.» Elle détaille ses recherches généalogiques sur Internet, ses plongées dans les archives des pompes funèbres, ses planques devant la maison du père et du frère et l'espionnage de vies qui valent forcément mieux que la sienne. Elle explique «une des complications pathologiques de l'adoption - les adoptés n'ont pas vraiment de droits, leur vie consiste à servir les secrets, les besoins et les désirs des autres». (Natalie Levisalles - Libération du 10 septembre 2009 )

C'est à la fois pour assumer sa double lignée et pour s'émanciper (s'il est possible) qu'elle va prendre la plume après sa propre maternité. Des liens nouveaux peuvent se nouer : d'abord avec la mère, infantile et envahissante, puis avec le père, lâche et ambigu. Un couple dont elle est née mais qui lui est étranger, voire hostile. Elle va écrire ce roman familial avec respect et sincérité, ne s'épargnant pas plus qu'elle n'épargne les siens, leurs faiblesses, leurs contradictions, leurs silences. Si son récit se concentre principalement sur sa famille biologique, c'est aussi à sa famille de coeur, à l'amour que l'auteur rend grâce, choisissant de débuter et de finir par ceux avec lesquels elle a grandi. (Sabine Audrerie - La Croix du 21 octobre 2009 )

Le Sens de la famille, récit autobiographique aux relents de tragédie, trépidant com­me un polar, est une quête d'identité et d'amour. Abandonnée à sa naissance, adop­tée par un couple d'universitaires, A.M. Homes fut un bébé non désiré, le «fruit d'une vie sexuelle, pas d'une relation». Peut-on vivre en toute innocence avec une telle malédiction ? Ses parents adoptifs, qui portaient le deuil d'un fils, pensaient-ils réparer une faute en l'adoptant ? (Martine Laval - Télérama du 2 septembre 2009 )

Pour revenir sur son passé d'enfant adoptée, A. M. Homes a choisi une forme complexe et composite. Ni un roman, ni une autobiographie, ni un essai sur l'identité ou l'abandon : un peu de tout cela à la fois. Le résultat est surprenant autant que réussi. Le Sens de la famille est un objet littéraire indécis et fuyant, très maîtrisé, parfois poignant. Aux passages strictement autobiographiques succèdent des séquences inventées, presque romanesques. Le récit, l'enquête et la fiction s'enchaînent sans se confondre...
L'écriture est un métier. Une identité. Dans ce livre, très sévère et très tendre, l'écriture est un refuge, sa seule définition solide d'elle-même. On voudrait dire que c'est comme une famille. (Nils C. Ahl - Le Monde du 18 décembre 2009 )

Présentation de l'éditeur :

Issue d'une liaison entre une femme de vingt-deux ans et son employeur - un homme marié plus âgé qu'elle et déjà père de famille -, adoptée par un couple d'universitaires que la mort a privés de leur fils, c'est à l'âge de trente et un ans que A. M. Homes voit ses parents biologiques surgir, l'un après l'autre, sur la scène de son existence de jeune romancière new-yorkaise alors en train de recueillir le fruit de ses premiers succès littéraires... Mère à son tour au moment où elle prend la décision de se risquer au périlleux récit autobiographique requis par cet événement, l'écrivain évoque de manière volontairement factuelle l'impérieuse et soudaine nécessité de se doter d'un "roman familial" enfin lisible et acceptable. Elle entreprend alors, presque malgré elle, un éprouvant voyage identitaire aux allures parfois de film noir, entre frénésie généalogique et ressassement du traumatisme de l'abandon. Interrogeant sans détour la problématique de l'édification de l'individu danst ses rapports avec ce qu'il est convenu d'appeler le "sens de la famille", A. M. Homes livre ici un récit stupéfiant de profondeur et de courage.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

A. M. Homes
ISBN 10 : 2330019742 ISBN 13 : 9782330019747
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97823300197470000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 8,40
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

A. M. Homes
ISBN 10 : 2330019742 ISBN 13 : 9782330019747
Neuf(s) Couverture souple Quantité : 1
Vendeur
QUARTIER LATIN FRANCE
(SAINT-ETIENNE, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. 40 000 livres en stock. Expédition rapide et soignée. Mass Market Paperback Apr 27, 2013. N° de réf. du libraire 3CB676A0CD8C

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 7,60
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

A. M. Homes
Edité par Actes Sud (2013)
ISBN 10 : 2330019742 ISBN 13 : 9782330019747
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Actes Sud, 2013. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782330019747

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 7,70
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais