Tourner d'un cran le kaléidoscope

 
9782332458391: Tourner d'un cran le kaléidoscope
Biographie de l'auteur :

Claude-Bernard Berkowitz, dernier-né, en 1934, à Allauch (B. du Rh.), d'une famille nombreuse qui dut fuir, dès 1942, la police de Vichy pour trouver refuge dans la ville de Carpentras jusqu'à la fin de la guerre. Après avoir exercé, durant 15 ans, comme instituteur public, son questionnement sur les difficultés des élèves le conduisit à des études de psychologie.

"Du délire au lire" et ses deux éditions (1980 et 2007) est un essai psychopédagogique sur l'apprentissage de la lecture; ses "Rêveries d'un psychologue solitaire" et ses 3 éditions (1990, 94, 97), sous le titre plus connu de "La castrachose", marque une transition entre la vocation didactique du praticien de l'éducation et la quête littéraire du poète-romancier; dans "Némoah", roman de 1998, l'auteur se laisse aller sans entrave à sa ferveur de poète régional et décripteur de l'äme humaine; "Ondes et volutes", recueil de poèmes sur le thème éternel de l'amour et du plaisir, paraît en 2003.

Enfin, "Tourner d'un cran le kaléidoscope", récit psycho-généalogique, se veut être une oeuvre ultime où l'auteur vieillissant recherche et découvre le sens de sa propre vie en même temps qu'il apporte un éclairage inédit sur les grands problèmes qui secouent le nouveau millénaire.

Présentation de l'éditeur :

« Je ne suis pas fou en permanence. Mais je crois bien que je le fus en cette journée du 13 mai 1990, plus précisément durant les quelques secondes d'un échange verbal surréaliste que j'eus avec un représentant de l'ordre qui voulait contrôler le contenu de mon sac.

Montrez-moi votre sexe !

Je proteste avec véhémence :

Non, mais ça va pas, non ?

Il insiste :

Montrez-moi votre sac !

Cette fois-ci, j'obtempère car je viens de réaliser que ce jeune homme assurant la surveillance ne voulait pas voir mon sexe, mais mon sac.

Ne fallait-il pas que je sois fou pour entendre sexe au lieu de sac ?

La ressemblance phonétique avait déclenché mon délire qui, certes, n'avait duré qu'une fraction de seconde. La foule, la chaleur, l'émotion Un instant, j'avais imaginé cette folle demande. Un instant j'y avais cru. On me demandait de montrer mon sexe !

Il y avait une logique dans ce processus hallucinatoire. »

Oui, il y avait une logique Et cette logique, de paradoxe en paradoxe, conduit le lecteur très loin dans la vérité d'un être et d'une époque.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande