André Corban Meurtre en Beaujolais

ISBN 13 : 9782350273921

Meurtre en Beaujolais

 
9782350273921: Meurtre en Beaujolais
Extrait :

Labourage

En cette année 1962, nous étions le 18 juin, jour anniversaire de l'appel du Général de Gaulle et le drapeau bleu blanc rouge flottait sur la petite mairie de Salles.
A 11 heures 30, le soleil était déjà haut et sur le coteau de Cham-prenard, juste en dessous du cimetière, le père Corban était derrière sa lourde charrue morgneux tirée par le brave Coco.
Ce beau cheval Franc-Comtois avait un doux pelage marron, orné d'une belle crinière plus claire. Il était, malgré ses 17 ans et ses quatorze années au service de la ferme Corban, encore fort et courageux.
Les deux griffes à l'avant et les trois racles à l'arrière de la charrue crissaient sous le sol, coupant ainsi à la racine les mauvaises herbes. Au fur et à mesure des passages dans chaque rangée, la parcelle de vigne s'éclairait et l'ouvrage accouchait «d'une belle façon».
André, un gamin de 10 ans courait après son père, il avait une lettre à la main. Arrivé à la hauteur de l'attelage il cria :
«Papa, papa, y a ceux du glapigny qui ont amené une lettre de mort.»
Le père Corban avait bien entendu... mais ne tira point sur les guides qu'il avait autour du cou, laissant ainsi le Coco tirer franc du collier jusqu'à la Têtière afin de terminer le rang.
Arrivé tout en haut, le cheval fut stoppé. Le père Corban enleva son chapeau de paille, tira un mouchoir de sa poche, s'épongea le front et prit le pli que le gamin lui présentait. Après une courte lecture, il comprit que c'était l'Eugène Mongoin, le grand-père de la famille de matelassiers qui avait «cassé sa pipe».

Présentation de l'éditeur :

Nous sommes en 1962 dans une magnifique bourgade nommée Salles au coeur du Beaujolais. En ce lieu pittoresque évoluent des personnages colorés, leur véridicité est dépeinte avec lucidité et tous ces acteurs sont embarqués dans de truculentes histoires et croquignolesques situations.

L'auteur laisse courir sa plume légèrement grivoise, parfois égrillarde et vous entraîne avec malice dans certains secrets.

Voilà qu'un jour, le maître charbonnier, un bel homme nommé Paul Planchard adoré par les femmes disparaît. Quelques jours après, le cadavre du Don Juan est repêché en Saône...

Le coeur du village se met à battre la chamade et la fièvre s'en empare. La contagion s'étend dans tout le Beaujolais, puis dans la France entière.

L'enquête va prendre une clochemerdine tournure.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande