Léonore Confino Les uns sur les autres

ISBN 13 : 9782351051092

Les uns sur les autres

 
9782351051092: Les uns sur les autres
Extrait :

Complice d'Antoine Vitez, Pierre Vial a été le 512e sociétaire de la Comédie-Française. Directeur de la Comédie de Saint-Etienne de 1970 à 1975, il enseigna notamment au Conservatoire national d'art dramatique de 1975 à 1993 ; mais aussi au Théâtre national de Chaillot depuis 1998. Avec Les uns sur les autres au théâtre de la Madeleine, il entame pour la première fois un rôle dans une production totalement privée. Rencontre.

Œil du Prince : Qu'est-ce qui vous a attiré dans cette pièce ?
Pierre Vial : Son originalité. La famille est un sujet récurrent au théâtre. Léonore Confino parvient à cette comédie (parlons de comédie, bien que tout n'y soit pas drôle !) avec une fraîcheur de regard et de style qui fait du bien. J'ai été intéressé dès la première lecture par le personnage de Jane invisible à force d'anorexie. Oui, c'est une comédie, parce qu'il y a de quoi rire malgré tout.

OdP : Vous jouez le grand-père...
P. V. : Il s'appelle Albert Morland-Frappier, on ne le sait qu'à la fin ou presque. C'est important qu'il soit nommé, sans quoi il serait une caricature du grand-père, de l'ancien combattant, de l'aïeul. Personne ne l'appelle par son nom : on n'en prend connaissance qu'à travers une lettre mystérieuse qu'il tient serrée dans une poche de son pantalon. Il est attendrissant et réactionnaire. Il se moque de son gendre qui travaille au CNRS «où il n'y a que des branleurs payés à rien foutre». Sa mort ressoude les membres de la famille entre eux. Alors, le père redevient père, la mère redevient mère. C'est une pièce bien faite. Il n'y a pas de coupable dans cette affaire.

OdP : La langue de Léonore Confino a aussi sa singularité.
P. V. : Oui. Les personnages sont bien caractérisés par leurs mots. Des répliques sont faites de borborygmes et d'onomatopées. Elles laissent à l'interprète une grande liberté, de rythme notamment mais aussi un certain carcan car il faut y entrer. «L'argot est le langage de la misère», écrivait Hugo (Les Misérables). Et c'est bien la misère qui dominerait cette famille-là. Certes, on est à Rueil-Malmaison, le crédit de la maison sera remboursé; le père a la garantie de l'emploi au CNRS... Mais la perte de sens et de repères n'est-elle pas une forme de misère ? Et leur langage prend le dessus sur la réflexion, l'envie ou la nécessité de parler et de se dire des choses. Chacun a beaucoup à dire mais ne sait pas comment le dire. Il y a ce secret que tient le grand-père.

OdP : Peut-on parler de comédie à propos des Uns sur les autres ?
P. Y : Il y a de quoi rire de la part de chacun des personnages, mais pas seulement car l'émotion submerge. La mort du grand-père est une tragédie parce qu'elle révèle l'insupportable secret : Suzanne, la grand-mère, était le fruit d'un viol et ne peut plus supporter de vivre à la naissance de sa fille Louise. Et en même temps, la mort du grand-père est une rédemption pour tous. Elle libère la famille d'un secret. S'il avait été révélé du vivant d'Albert, elle aurait demandé des explications ; il y aurait eu commentaires et interprétations. Là, la vérité est crue, certes, mais elle ne divise pas. En fin de compte, on sait gré au grand-père d'avoir gardé le silence. Son décès scelle une union durable entre les parents eux-mêmes et avec leurs enfants.

(...)

Présentation de l'éditeur :

Les uns sur les autres met en scène une famille presque ordinaire : la vie, dans un pavillon de banlieue, d'un couple sans histoires. Il se réfugie au bureau pour fuir la maison, elle s'active en cuisine et tente vainement de réunir tout le monde autour d'un repas. Le grand-père ressasse un passé auquel personne ne s'intéresse et les deux enfants, Robin et Jane, sont sans arrêt pendus au téléphone. Le jour où Jane, anorexique, atteint son but : le poids zéro, la voilà si légère qu'elle devient invisible. Avec l'étrange phénomène, chacun va retrouver la parole, jusqu'à la mort du grand-père qui ne partira pas sans dévoiler son secret.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Léonore Confino
Edité par Eidtions l'Oeil du Prince (2014)
ISBN 10 : 2351051092 ISBN 13 : 9782351051092
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Eidtions l'Oeil du Prince, 2014. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782351051092

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 12
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais