Juan Asensio La Littérature à contre-nuit

ISBN 13 : 9782351220276

La Littérature à contre-nuit

Note moyenne 0
( 0 avis fournis par Goodreads )
 
9782351220276: La Littérature à contre-nuit
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Extrait :

Extrait de l'avant-propos :

LA LITTÉRATURE À CONTRE-NUIT

«C'est l'endroit le plus silencieux de la terre. Il n'y a personne ici pour faire du bruit.»
Andreï Tarkovski, Stalker.

Les morsures infligées par le roquet

Les pages qui suivent n'ont pas besoin d'être défendues. Non qu'elles ne puissent craindre les morsures bien que, dans leur imperfection même, elles aient été dressées pour le combat qui n'a strictement rien à voir, cela doit-il être précisé, avec la veine pamphlétaire ni même polémique, aussi vite dissipée qu'une bulle de rosée au soleil, aussi friable, après tout, que les canines translucides qui poussent aux jeunes chiots. D'ailleurs, à l'inverse de la volonté polémique qui, quoique ridiculisant l'adversaire, ne lui tend pas moins un miroir où il peut se contempler et se grandir, je pense, par la seule étude de certaines oeuvres qui, pour illustrer mon propos, me paraissent exemplaires et mettent en jeu le contraire du bavardage, c'est-à-dire une parole haute et claire, pouvoir infliger quelque dommage à l'un des dogmes contemporains les plus défendus, bien qu'invisible : la règle ou le commandement omniscients selon lesquels n'importe quelle bluette consensuelle et marchande a la profondeur de L'Enfer de Dante ou la dimension tragique de l'oeuvre de Dostoïevski. Non que je réponde directement, dans ces pages, à cette évidence qui ne l'est pas pour tous : toutes les oeuvres ne se valent pas car, sans aucun doute, une gradation existe entre elles ou plutôt une différence de profondeur comme feignent de l'ignorer les thuriféraires de la tabula rasa, ce synonyme de l'aplanissement universel, ce sésame ouvrant toutes les portes du royaume de Flatland. Le simple fait cependant de privilégier tel auteur plutôt que tel autre pourra déjà paraître une inadmissible preuve d'élection ou être pris comme une préférence purement arbitraire qui témoignerait de mon unique mauvais goût, forcément, de plus, outrecuidant. Dans ce cas, je veux bien admettre que je n'évoque, selon la confession un peu altière de Claudel qui avouait relire plutôt que lire, que les seuls auteurs que j'aime, ceux que je ne cesse, justement, de lire et de relire, y découvrant toujours une richesse que j'avais ignorée ou mal appréciée.
Une seconde attaque, cette fois un coup bas, sera tout aussi aisément déviée. Je veux ainsi éviter aux mauvais lecteurs de ce livre la ridicule et insupportable méprise de mordre à pleines dents des parties peu dignes, à vrai dire : les pudenda de ces pages. Les roquets sont toujours comiques mais ils deviennent parfaitement grotesques lorsqu'ils croient déchirer la gorge du molosse alors qu'ils ne font que s'accrocher désespérément à tel organe simplement fonctionnel. Par exemple, il serait fort peu étonnant que l'on me reproche le manque de cohérence du présent essai. En effet, il s'agit bien d'un recueil de textes écrits à des époques diverses, textes qui peuvent se lire séparément, qui privilégient plusieurs niveaux de langue ou plutôt, explorent plusieurs voies d'écriture (comme le symbolisme teinté d'hermétisme dans les pages qui suivent immédiatement cet Avant-propos, le lyrisme avec Ernest Hello ou encore la libre évocation du dernier roman de Georges Bernanos, Monsieur Ouine). Bref, il y en a, comme le dit le cliché, pour tous les goûts mais, au-delà du fait que cet ensemble hétéroclite témoignera, je l'espère, de la vie complexe de ce livre, sans doute ai-je tenté, en mélangeant les genres, de diversifier les points de vue ou plutôt les angles d'attaque. Nous y reviendrons.

Présentation de l'éditeur :

Qu'est-ce donc que ce livre, bizarrement intitulé La Littérature à contre-nuit ? Un essai regroupant des études, dont les angles d'attaque et l'écriture varient, consacrées aux liens que la littérature a tissés, de très longue date (peut-être même depuis ses origines), avec le Mal ?
Un ouvrage évoquant, parmi bien d'autres noms, des auteurs tels que Georg Trakl, Joseph de Maistre, Ernesto Sábato, Georges Bernanos, Cormac McCarthy. Paul Gadenne, Ernest Hello ou encore Arthur Rimbaud ?
Ce livre est d'abord une plongée dans le gouffre, pour y chercher, fidèle au mot d'ordre de l'intrépide poète, quelque nouveauté et surtout, tenter de rapporter celle-ci pour l'exposer sous la lumière crue du jour.
Car, si facile est la descente, nous savons quel terrible prix Orphée dut payer aux gardiens intraitables des Enfers pour en revenir : «Il s'arrêta écrit Virgile dans ses Géorgiques, et au moment où ils atteignaient déjà la lumière, oubliant tout, hélas ! et vaincu dans son coeur, il se retourna pour regarder Eurydice. Aussitôt s'évanouit le résultat de tous ses efforts».
Que nous désirions, à notre tour, nous retourner pour contempler, une dernière fois, ce que nous n'avons pu sauver des feux dévorants, jamais piège plus diabolique ne nous fut tendu.

Juan Asensio, essayiste et critique littéraire collaborant à plusieurs revues (L'Atelier du roman, Liberté politique, Libres. Nune, etc.), est l'auteur de deux ouvrages : un essai sur George Steiner (La Parole souffle sur notre poussière, L'Harmattan, 2001) et La Critique meurt jeune (Le Rocher, 2006). Il a en outre participé à plusieurs ouvrages collectifs comme le Cahier de l'Herne sur George Steiner, les Dossiers II sur Joseph de Maistre et Pierre Boutang, l'Enquête sur le roman parue aux Éditions du Grand Souffle et dirigé un numéro hors série de La presse Littéraire évoquant les écrivains infréquentables.
Spécialiste de l'oeuvre de Georges Bernanos à laquelle il a consacré plusieurs articles parus dans les Etudes bernanosiennes, il a créé en mars 2004 un site érudit et polémique intitulé Stalker, dissection du cadavre de la littérature.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre

Frais de port : EUR 4,26
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Juan Asensio
Edité par Sulliver (2007)
ISBN 10 : 2351220277 ISBN 13 : 9782351220276
Neuf Edition originale Quantité disponible : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Sulliver, 2007. Etat : Neuf. N° de réf. du vendeur 9782351220276

Plus d'informations sur ce vendeur | Contacter le vendeur

Acheter neuf
EUR 26
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 4,26
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais