EXILS, MIGRATIONS, CREATION (Vol. 1)

 
9782352600299: EXILS, MIGRATIONS, CREATION (Vol. 1)
Extrait :

Écrire entre/au-delà des rives

Cécile OUMHANI
(Université de Paris 12-Val de Marne)

Il est des figures qui dorment au fond de notre mémoire, sans que nous sachions comment elles sont arrivées jusqu'à nous. Lectures passionnées de ce temps de l'adolescence où les étés avaient des saveurs d'infinité. Souvenirs poignants, jamais oubliés de ce que nous avons peut-être nous-mêmes vécus, mais dont nous effaçons le nom et la date, comme si cela pouvait les rendre moins douloureux ? Figure de l'étranger qui s'approche d'une maison éclairée dans la nuit, silhouette à la fois sombre et légère, comme portée par la bourrasque, ou bien voyageur dont le bateau s'est échoué sur la rive après des heures de tempêtes... Le migrant esseulé, l'exilé ténébreux, nous le connaissons tous, sans le rattacher à un nom ou à un lieu. Par définition, il a largué les amarres, perdu toute attache, même dans notre imaginaire. Il nous habite ou nous hante avec le fardeau de ce qu'il n'a pas dit et qui demeure inconnu, aussi inconnu de nous que la terre qu'il a quittée, là-bas au-delà de rivages que nous n'avons pas vus et qu'il nomme d'une langue que nous ne comprenons pas ou si peu. Il a perdu toute attache et avance, ballotté par la tempête qui secoue le vide autour de lui, lourde de possibles qui ne se sont pas incarnés. Lourde de ce qu'il cherche au-delà de toute rive, sans savoir ce qu'il va trouver, seulement ce qu'il a laissé.
Que lui reste-t-il sinon ce qu'il porte en lui et peut-être cette valise de carton où, avec quelques vêtements, il glisse les lettres qu'il reçoit, cache les feuillets de papier où il écrit lui-même aux siens ? Car seules les images et les mots demeurent en son for intérieur, ultimes traces de ce qui a été et ne sera plus. Les mots de ces lettres qu'il reçoit, il les lit a ses enfants et leur transmet ainsi l'immensité de l'absence. Inévitablement il fait d'eux les héritiers de son exil en parlant de ces jardins qu'ils ne verront pas et dont ils ne sauront que le nom. Car l'errance ne finit pas de traverser les lieux et les générations. On se passe de main en main, de la mère à la fille, du père au fils, les photos jaunies d'êtres et de lieux qui n'existent plus que dans la mémoire ou si loin et dans les rêves de ceux qui ne les ont jamais vus. On se chuchote leurs noms à mi-voix, de peur qu'elle ne se brise, étouffée par les souvenirs qui déferlent trop fort, trop vite. Et les mots deviennent l'unique salut, traits fragiles sur un papier léger, aérien, qui n'appartient plus tout à fait à ce qui est vrai et que l'on peut toucher autour de soi. Mots dits, mots écrits, ils courent avec l'indicible étincelle d'une vie qui fut, qui est ailleurs. C'est ainsi qu'elle fut ou seulement peut-être, comme on veut se la rappeler ou comme l'enfant ébahi de ces récits de terres qu'il n'a jamais vues finit par pouvoir les rêver. Les mots deviennent pour lui et pour l'enfant une nouvelle demeure. Parce qu'on ne peut vivre ainsi suspendu sur le vide. Parce qu'on ne peut vivre ainsi en taisant qui l'on est à trop vouloir se fondre dans la foule des passants dans la rue ou la troupe joyeuse des enfants de la cour de l'école. Ces mots dits dans une autre langue résonnent obstinément à chaque pas que nous posons sur l'asphalte et pourtant on craint de les dire, trop certain que les autres ne les comprendraient pas.

Présentation de l'éditeur :

Le thème de lexil et celui, plus vaste, des migrations entraînent à sinterroger sur leurs conséquences culturelles, linguistiques, esthétiques et littéraires. Lapproche historique du phénomène, les circonstances politiques, économiques qui le motivent ; lidentité de lexilé ou du migrant ; la créativité de ces populations déplacées qui donne naissance à des cultures spécifiques, à des créations esthétiques partagées entre lindividuel et le collectif, élaborées dans un entre-deux culturel ; limpact attendu de ces diverses manifestations sur les communautés daccueil ou sur celles qui ont été ainsi transplantées, sont autant de thèmes abordés ici par des chercheurs spécialistes des cultures anglophone, germanique, hispanophone et italophone.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

HANQUART TURNER EVELYNE
Edité par Indigo - Côté femmes (2008)
ISBN 10 : 2352600294 ISBN 13 : 9782352600299
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Indigo - Côté femmes, 2008. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782352600299

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 18,80
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Hanquart Turner Evel
Edité par INDIGO COTE FEMMES (2008)
ISBN 10 : 2352600294 ISBN 13 : 9782352600299
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre INDIGO COTE FEMMES, 2008. Paperback. État : NEUF. - Poids : 270g - Langue : eng - Genre : Sciences humaines (Economie, Psychologie, Politique, Droit, Philosophie, Art,.). N° de réf. du libraire N9782352600299

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 18,80
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais