Rainier et Grace

 
9782352870470: Rainier et Grace
Extrait :

L'adieu

Le 20 janvier 2005, vêtu d'un pardessus et d'une écharpe rouge et blanc, Rainier entrait sous la grande tente installée à Fontvielle, juste en dessous de son palais, pour marquer de sa présence l'ouverture du 29e Festival du cirque de Monte Carlo.
Dès son apparition, accompagné d'Albert et de Sté­phanie, les milliers de personnes déjà assemblées se dressèrent d'un bond et l'accueillirent par un feu nourri d'applaudissements. Cette salve ininterrompue dura plu­sieurs minutes. Mais nul, désormais, ne pouvait l'ignorer : le conte de fées touchait à sa fin. Et c'est les larmes aux yeux, émacié et très las, que le vieux souverain, âgé de quatre-vingt-un ans, reçut l'affection de son peuple.
Le 18 février, assisté de son médecin, on le voyait encore à la tribune officielle du stade Louis II, où l'A.S. Monaco affrontait l'équipe de Lyon devant plus de dix-sept mille spectateurs. Sa dernière et fugitive apparition publique. Moins d'un mois plus tard, le 7 mars, il était hospitalisé pour une «surinfection broncho-pulmonaire aiguë» compliquée de soucis cardiaques et rénaux. Sa cinquième hospitalisation depuis décembre 2003. La précédente, le 26 octobre 2004, faisait déjà suite à une infection broncho-pulmonaire.
Deux semaines plus tard, le mardi 22 mars, il était placé en réanimation sous assistance respiratoire mécanique au Centre cardio-thoracique de la principauté. Et, tandis qu'à Monaco tout un peuple retenait ses larmes, un autre souverain, à Rome, bravait la mort. Le pape Jean Paul II, à la limite de ses forces, n'omettait pas, la veille de Pâques, d'adresser à Rainier sa «particulière bénédiction», par le truchement de son secrétaire d'État.
De «très réservé» le dimanche 20, le pronostic vital du prince était toujours jugé «préoccupant» le lundi 21 et «réservé» le vendredi 25 mars, en dépit d'un léger rétablissement. Le samedi 26, un communiqué faisait part d'un pronostic «extrêmement réservé», indiquant :» L'état de santé de son altesse sérénissime le prince Rainier III ne cesse de s'aggraver.» Tout au long de ce long adieu, Monaco fera preuve d'une rare transparence sur le déclin de son souverain.
Dans la journée du mardi 23, Caroline et Albert précédaient l'archevêque de la principauté, Mgr Bernard Barsi, au chevet du prince, tandis qu'à l'extérieur les policiers tentaient d'endiguer une marée de journalistes venus du monde entier. Les gros titres étaient déjà prêts. Dans quelques jours, Rainier rejoindrait Grâce...
La dernière décennie avait été difficile. En 1994, Rai­nier avait subi un double pontage coronarien - celui-là même qui, ayant provoqué une lésion des coronaires, devait conduire à sa dernière hospitalisation. Cinq ans plus tard, il était opéré pour un anévrisme de l'aorte abdominale. L'année suivante, les chirurgiens procédèrent à l'ablation partielle d'un poumon. Une nouvelle intervention fut décidée lorsqu'on découvrit que l'air s'accumulait dans sa poitrine. Deux ou trois ans après, il passait trois semaines à l'hôpital pour se remettre d'une «fatigue générale», selon les termes de ses médecins. Il dut bientôt y retourner pour une lésion coronaire et des ruptures de vaisseaux sanguins. Puis une nouvelle fois pour une infection thoracique. Les problèmes rénaux finirent par l'emporter, avec des difficultés cardiaques et pulmonaires aggravées par plus d'un demi-siècle de tabagie.
Même en mauvaise santé, même pendant les derniers mois, lorsqu'il paraissait si frêle que nul ne pouvait ignorer son mal, il affronta l'inévitable avec la dignité et la noblesse dont il avait toujours témoigné face aux triomphes et aux crises d'un règne de cinquante-six années.
Bien que né à Monaco, il n'y avait pas grandi : ses parents s'étaient séparés, et son enfance passa solitaire, à leur rendre visite, tout en vivant chaque année quelques mois avec son grand-père, prince régnant, dans le palais sombre et humide dominant le port. Le Monaco de sa jeunesse était un lieu lugubre, vivant sur le souvenir d'un âge d'or depuis longtemps révolu.
Tout changea lorsqu'il épousa Grâce Kelly. L'une des plus belles femmes du monde électrifia la Côte d'Azur comme seule une star de cinéma pouvait le faire. Elle fit venir d'Hollywood amis et personnalités qui refirent de Monte-Carlo l'endroit le plus prestigieux du monde. Pendant les vingt-six années qui suivirent, Rainier et sa princesse entretinrent cette magie.

Présentation de l'éditeur :

6 mai 1955 : Grâce Kelly, 25 ans, actrice en pleine gloire, présente à Cannes Le crime était presque parfait, d'Alfred Hitchcock. Alors que tous les photographes cherchent à immortaliser sa romance secrète avec l'acteur Jean-Pierre Aumont, on lui propose de visiter le palais princier. Elle accepte ; le Prince Rainier tombe sous son charme. C'est le début d'une histoire d'amour qui s'achève le 14 septembre 1982 avec la disparition tragique de la Princesse.
6 avril 2005 : Rainier s'éteint à la suite de complications pulmonaires à l'hôpital Grimaldi de Monaco.

Proche de la famille princière, Jeffrey Robinson retrace son histoire, agitée de soubresauts et de coups de théâtre. En une série d'instantanés ironiques, parfois féroces, il rapporte les anecdotes qui émaillèrent la vie du couple.

Rainier raconte comment il est tombé amoureux de Grâce. Caroline et Stéphanie confient les difficultés de leur existence. Figures de la Jet Set, amis personnels (Frank Sinatra, Cary Grant, Aristote Onassis...) : c'est un monde de légende que l'auteur met en scène, autour d'une histoire d'amour inoubliable.

Né à New York, Jeffrey Robinson, journaliste et écrivain, s'est installé sur la Côte d'Azur en 1970 et y a vécu douze ans. Il a rencontré à de nombreuses reprises Rainier et Grâce, dont il est devenu l'ami. Il vit aujourd'hui entre Londres et New York.

«Un livre légitime rédigé par un biographe sérieux.»
(Albert de Monaco, 2 juin 2007, France 2)

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Jeffrey Robinson
ISBN 10 : 235287047X ISBN 13 : 9782352870470
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97823528704700000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 17,01
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Jeffrey Robinson
Edité par Archipoche Editions (2007)
ISBN 10 : 235287047X ISBN 13 : 9782352870470
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Archipoche Editions, 2007. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782352870470

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 8,65
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Robinson
Edité par Archipel (2007)
ISBN 10 : 235287047X ISBN 13 : 9782352870470
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
The Book Depository
(London, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Archipel, 2007. État : New. 178 x 110 mm. Brand New Book. N° de réf. du libraire LVN9782352870470

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 24,84
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais