Immigration au Canada : Du rêve au cauchemar

 
9782353491575: Immigration au Canada : Du rêve au cauchemar
Extrait :

En Afrique, on s'imagine que la vie est meilleure sous d'autres cieux. Les conditions de vie souvent désespérantes de notre Afrique natale font naître en nous, depuis notre enfance en passant par notre adolescence jusque dans notre vie d'adulte et même de vieillard, le rêve brûlant et inconscient de partir un jour dans la théorie de «out of Africa.» Nous rêvons de nous arracher un jour à toutes ces pesanteurs - de nature culturelle, politique, sociologique, fonctionnelle et organisationnelle - qui nous privent du bonheur de vivre. De vivre notre vie comme des enfants innocents, de vivre notre vie comme des oiseaux dans le ciel, de vivre sans le traumatisme d'un lendemain incertain, de vivre simplement comme des hommes. Cette Afrique qui est pourtant un paradis naturel et rien à priori ne nous dispose à toutes ces souffrances quotidiennes que nous endurons depuis des siècles.

Partir loin de l'Afrique est un projet que chaque Africain, a un tant soit peu conçu ou programmé au cours de sa vie. Nous y rêvons de jour comme de nuit, en marchant comme en dormant. Nous en devenons même fous ou en viendrons même à maudire le bon Dieu, que ce jour du départ ne fut pas hier ou même aujourd'hui. Oh mon Dieu, pourquoi attendre demain ou des semaines et voire des années avant de se sentir bien, heureux et loin d'Afrique. Nous pensons donc que nous serions heureux en Occident. Nous rêvons que la vie est idéale là-bas sinon paradisiaque dans un océan de bonheur. Cette vision idyllique nous motive davantage. Qu'il pleuve ou qu'il vente, il faut partir, car il n'y a point de vie ici en Afrique. Tout n'est qu'abîme et désespoir dans notre esprit désormais confus et fougueux.

Moi aussi je ne fais pas exception à la règle. Dieu seul sait combien j'ai rêvé. Cela a commencé quand j'étais encore enfant, je devais être sur le dos de ma mère. Je ne sais pas exactement comment, ni pourquoi ce désir est né très tôt en moi. Moi qui n'avais aucune expérience d'autres vies. Je rêvais aussi de partir. Mais pourquoi ? Il faudrait un psychanalyste pour dénouer l'énigme de ce désir enfoui dans mon inconscient.

Par un concours de circonstances, je me suis inscrit dans une logique de patience. Ce qui m'a permis de poursuivre mes études en Afrique, de l'école primaire jusqu'à l'université.

J'ai toujours aimé l'école. Étudier pour moi était une véritable passion et aussi une mission. J'y ai consacré toute mon existence. J'ai toujours eu l'impression que le cerveau de l'homme a une capacité d'apprentissage et de stockage de l'information infinie. J'en étais tellement convaincu que, pour moi, le bonheur tenait à avoir un livre entre mes mains ou mieux à être en action dans un laboratoire. Étudier c'est jouer ou jouer c'est étudier. Je le faisais tout en considérant un équilibre harmonieux dans la vie, sur le plan physique, psychique, moral et social. J'étais un être positif et plein de passions.

Présentation de l'éditeur :

L'idéalisation de la vie trouve aussi son expression dans le rêve. C'est ce rêve, légitime, qui pousse aujourd'hui des milliers d'Africains et surtout les jeunes, pris dans le tourbillon infernal de l'existence, à s'éloigner de leurs terres natales dans l'espoir de trouver une vie meilleure sous d'autres cieux en Europe ou en Amérique.

Le Canada est vanté aujourd'hui dans le monde comme l'eldorado de «l'immigration choisie», où chaque arrivant, sans coup férir, pourrait se faire une place au soleil. En réalité, il s'agit d'une situation de mirage, où l'immigrant, quelles que soient ses compétences universitaires et académiques, est ravalé sur le marché du travail, au rang de «l'esclave moderne» qui ne dit pas son nom. La situation est particulièrement dramatique dans la province du Québec, où l'auteur Tokpa Clever Listen avec ses diplômes universitaires, en a fait l'amère expérience, après avoir abandonné sa vie de bonheur au Japon.

Ce récit poignant, qui décrit l'enfer vécu au Québec par l'auteur, est non seulement un cri de révolte, mais aussi un appel destiné à sensibiliser et à mettre en garde les candidats à l'immigration contre ce qu'on appellerait le miroir aux alouettes canadien.

Tokpa Clever Listen est ingénieur en météorologie et titulaire d'un PhD. en sciences de l'environnement. Tokpa a passé une partie de sa vie en Afrique, au Japon et au Canada avec aussi quelques séjours dans des capitales Européennes. Il vie actuellement au Japon mais garde des liens très forts avec l'Afrique.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 16,23

Autre devise

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Tokpa Clever Listen
Edité par Menaibuc Editions (2011)
ISBN 10 : 235349157X ISBN 13 : 9782353491575
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Menaibuc Editions, 2011. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782353491575

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16,23
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais