Matfre Ermengaud (1246-1322) et le Breviari d'amor : Connaissance de la littérature occitane

)  
9782354121501: Matfre Ermengaud (1246-1322) et le Breviari d'amor : Connaissance de la littérature occitane
Afficher les exemplaires de cette édition ISBN
 
 
Extrait :

Extrait de la préface de FELIP HAMMEL, Directeur du Centre Interrégional de Documentation Occitane (CIRDÒC)

Le corpus des manuscrits occitans médiévaux est composé de chansons des troubadours - plus de 2 800 textes et 246 mélodies transcrites sur des portées à quatre lignes- de romans, ainsi que de nombreux textes administratifs ou politiques. Ce corpus très important pour l'époque médiévale est un trésor que nous ont légué nos ancêtres. La très grande majorité de ces manuscrits sont conservés dans des institutions prestigieuses en dehors des territoires concernés par la langue occitane.
Lo CIRDÒC-mediatèca occitana est l'établissement de référence chargé de rassembler et de conserver le riche patrimoine généré par la langue occitane. Il s'agit du premier établissement public créé pour une langue que l'on qualifie de nos jours de «régionale», en France.
L'occitan a produit une renaissance littéraire étincelante au Moyen-Âge.
Pour désigner cette période singulière, on emploie fréquemment des formules comme «civilisation occitane», «civilisation des troubadours», la singularité de cette période étant d'ailleurs principalement le très haut niveau d'exigence artistique et littéraire que s'imposaient les uns aux autres les trobadors.
De cette période si fondatrice pour la culture occitane, le CIRDÒC ne conserve aucun original. Toutefois un manuscrit original de très grande valeur, qui est conservé à la bibliothèque municipale de Carcassonne, est disponible non loin de Béziers en «pays occitan» : il s'agit de Flamenca, roman courtois du XIIIe siècle. Cette situation constitue un défi pour l'établissement de référence chargé de rassembler et de conserver le patrimoine généré par la langue occitane : comment remplir sa mission pour une période médiévale dont les oeuvres sont éparpillées en Europe ?
Pour répondre à ce défi et faciliter au public, ainsi qu'aux chercheurs, l'accès à la ressource documentaire de la civilisation des troubadours, le CIRDÒC a opté en 2009 pour une ambitieuse politique de numérisation des oeuvres et s'est doté, le 15 septembre 2011, d'un outil de valorisation permettant au public d'accéder à de plus en plus de contenus concernant mille ans de culture occitane : la médiathèque numérique OCCITANICA (www.occitanica.eu)
Pour faire d'OCCITANICA le point d'accès à tout le patrimoine documentaire occitan, et afin de le rendre suffisamment attractif pour que convergent vers ce portail les internautes du monde entier, le CIRDÒC doit donc obtenir, progressivement, les copies numériques des originaux des manuscrits conservés un peu partout dans le monde.
C'est dans ce cadre que le Breviari d'amor de Matfre Ermengaud, objet des recherches menées par le professeur Peter Ricketts, auteur du présent ouvrage, prend toute sa place. Et sa place est celle de premier ouvrage numérique de l'époque médiévale occitane obtenu par le CIRDÒC.

Présentation de l'éditeur :

Cet ouvrage présente quelques aspects des recherches de Peter Ricketts sur le Breviari d'amor de Matfre Ermengaud de Béziers, reprenant trois articles importants et ajoutant un inédit, une conférence publique prononcée par Peter Ricketts au CIRDOC de Béziers en juin 2011. L'homme et son oeuvre encyclopédique appartiennent au Béziers médiéval, et ce livre insiste sur le caractère de Fauteur et la nature de l'oeuvre sur l'arrière-fond du XIIIe siècle turbulent tel qu'il a évolué vers sa fin. La conférence est dédiée à la vision encyclopédique de Matfre, qui a donné au monde l'unique exemple d'une encyclopédie reliée à un traité sur l'éthique des troubadours et de la fin'amor, sauf, peut-être, la Confessio Amantis de John Gower. La monographie, telle qu'elle se présente, est la preuve de la vitalité de la culture occitane médiévale, de sa valeur inhérente et de son caractère unique. La combinaison de spiritualité, théologie et poésie fait du Breviari une oeuvre majeure, et le livre se ferme sur un extrait important du traité de l'amour des dames (le «Perilhos tractat»), qui présente le texte original, contenant des strophes des poésies des troubadours, accompagné d'une traduction française, tirée d'une publication, imminente, du Breviari entier.

Peter Ricketts est professeur émérite de l'Université de Londres et, depuis 1995, «Honorary Professor» de français à l'Université de Birmingham. Il a mené une carrière longue et fructueuse dans le domaine de la philologie romane et dans les études occitanes en particulier. Parmi ses publications, l'édition du Breviari d'amor est notable, ainsi que la Concordance de l'occitan médiéval (COM), qui est sur le point de s'achever, avec l'addition de la troisième tranche, les textes en prose. Cette vaste banque de données, avec son logiciel, met à la disposition des chercheurs un outil performant et quasiment complet.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande