Enquête sur les Loups-garous

 
9782354252328: Enquête sur les Loups-garous
Extrait :

Extrait de la préface de Fabrice Collin et Jérôme Noirez

Depuis que nous travaillons sur les archives de l'Institut de surveillance des phénomènes métanaturels, à l'invitation de la fille de son fondateur, il nous faut composer avec deux difficultés majeures. En premier lieu, le caractère brut, parcellaire et inorganisé des documents que nous sommes contraints de consulter dans la pénombre avec, pour seul outil informatique, nos propres ordinateurs portables. Nous avons parfois l'impression d'être deux médecins légistes ramassant des lambeaux de corps sur la scène d'un massacre de grande ampleur. Si les «pièces à conviction» récoltées par les chercheurs de l'ISPM sont dûment référencées, aucun véritable travail de classement raisonné n'a encore été mis en oeuvre. Quant à leur informatisation... Cela restera pour longtemps de l'ordre du rêve.
Urania Metbach, notre commanditaire, justifie ce désordre en ces termes : «Les archives sont à l'image de l'esprit de mon père, confuses, accumulées dans la fièvre du désir de connaissance. Le métanaturel est le subconscient du réel, un labyrinthe sans solution.»
Ce labyrinthe, nous l'arpentons avec le fil d'Ariane de notre seule intuition.
L'autre difficulté que nous rencontrons est d'ordre relationnel. A l'exception d'Urania, qui nous a accordé dès le début sa confiance, les membres de l'ISPM actuellement en place se sont montrés à notre égard au mieux d'une froideur d'iceberg, au pire d'une franche hostilité. Notre enquête sur les anges, sujet controversé au sein de l'Institut, n'a fait qu'envenimer ce dissentiment général. Nous nous demandons parfois si Urania ne nous utilise pas pour remuer des collaborateurs devenus trop routiniers à ses yeux. Les seuls qui ont consenti à éclairer notre lanterne l'ont fait sous le couvert de l'anonymat - ou parce qu'ils n'entretenaient plus avec l'institution zurichoise que des liens distants.

Pour ce troisième opus des Carnets de l'étrange, nous nous égarons à nouveau dans le labyrinthe physique et mental des archives de l'ISPM, sur les traces (au sens le plus cynégétique du terme) d'une espèce méta-naturelle dont le nom populaire est connu de tous : le loup-garou. Inutile de vous dire que les documents à notre disposition sont aussi abondants qu'ils l'avaient été pour les vampires.

L'ISPM compta dans ses rangs au moins une spécialiste de cette créature. En règle générale, le terme «spécialiste», appliqué à l'Institut, équivaut à «monomane exalté». Kerstin Waetzel est, de cette tendance, un exemple symptomatique. Pendant des années, cette femme d'origine autrichienne, dont l'un des ancêtres fut, paraît-il, le veneur de l'empereur François-Joseph, traqua le loup-garou. Une traque scientifique, fidèle à la méthode de Wolfgang Füssli («le savoir est la meilleure des armes, l'ignorance la pire des faiblesses»). Elle voyagea à travers le monde, explora les grandes forêts d'Europe, de Russie, d'Amérique du Nord, les territoires immenses d'Afrique de l'Ouest, les jungles d'Amérique du Sud... Elle ne se contenta pas de poursuivre la figure du loup-garou dans le monde physique, elle le chercha aussi dans le monde spirituel. Elle reçut l'initiation des chamans sibériens et des hommes-médecines navajo. Sa battue dura dix ans.

Présentation de l'éditeur :

Depuis l'Antiquité grecque, la lycanthropie (de lycos : loup et anthropos : humain), transformation d'un humain en loup, est une légende tenace. Hérodote, en 450 avant J.-C. parle d'une tribu scythe, les Neuri, capables de se métamorphoser en loups par magie. Pline l'Ancien (23-79) évoque la transmutation d'un nommé Déménète de Parrhasie. Le Satiricon de Pétrone mentionne également un phénomène de transformation. En France, de nombreux traités, dont Folie Louvière et lycaonie de Nynauld en 1615, ou Le Discours de la lycanthropie de Claude Prieur de Laval (1594) montrent la persistance de cette croyance à travers les siècles.

Les loups-garous sont-ils des serial killers revêtant des peaux d'animaux ? S'agit-il de cas de folie meurtrière ou de possession ? Ces phénomènes peuvent-ils être réels ?

Grâce aux archives de l'ISPM (Institut de surveillance des phénomènes métanaturels), Fabrice Colin et Jérôme Noirez mènent l'enquête à travers le monde, des déserts de l'Arizona aux forêts d'Europe de l'Est, et exposent, documents à l'appui, une théorie aussi inédite qu'effrayante sur la véritable nature des loups-garous.

LES AUTEURS :

Fabrice Colin, né en 1972, est l'un des grands auteurs français de science fiction et de Fantasy, trois fois lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire. Il a publié de nombreux romans pour adultes ou pour la jeunesse dont «La malédiction de Old Haven» (Albin Michel 2007) et récemment la «Saga Mendelson» au Seuil (2009).

Jérôme Noirez a publié une douzaine de romans pour les adultes, les adolescents et les enfants, dont Fleurs de dragon (Gulf Stream 2008) qui a récolté de nombreux prix, et la Dernière flèche (Mango, 2010) et reçoit le Grand Prix de l'Imaginaire en 2010. Il est également l'auteur d'une érudite "Encyclopédie des fantômes et des fantasmes" (L'Oxymore, 2005).

Grâce à l'ouverture des archives de l'ISPM - Institut de surveillance des phénomènes métanaturels fondé en 1967 à Zurich -, les «Carnets de l'étrange» vous proposent des études complètes et documentées sur les créatures et manifestations qui peuplent l'inconscient collectif.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 16,20

Autre devise

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Collin, Fabrice- Noirez, Jerome
Edité par FETJAINE (2011)
ISBN 10 : 2354252323 ISBN 13 : 9782354252328
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre FETJAINE, 2011. Paperback. État : NEUF. Depuis la Grèce ancienne, la lycanthropie (de Lycos : loup et Anthropos : humain), transformation d'un humain en loup ou, plus généralement, en animal, est une légende tenace. Des milliers de cas ont été répertoriés partout dans le monde et de nombreux traités, dont Folie Louvière et lycaonie, de Nynauld en 1615 ou Le Discours de la lycanthropie de Claude Prieur de Laval (1790) montrent la persistance de cette croyance à travers les siècles. Hérodote, en 450 avant JC parle d'une tribu Scythe, les Neuri, capable de se métamorphoser en loups par magie. Pline l'Ancien (23-79) parle de la métamorphose d'un nommé Déménètye de Parrhasie. Même chose dans le Satiricon de Pétrone. On retrouve des transformations animales dans la plupart des tribus indiennes d'Amérique du Nord, notamment chez les Navajos ou dans la légende du Wendigo, chez les indiens algonquins. Signalons aussi le Jé-rouge en Haïti, le Wowkalak et les Vilkacis en Russie, le Bisclavret cité dans un lai de Marie de France, la Garache du Poitou, les Lubins dans le Berry, les Voirloups en Champagne, le Grand Gris d'Alsace, la Bête des Vosges et, bien sûr, l'histoire célèbre de la bête du Gévaudan. S'agit-il de sérial-killers revêtant des pelures animales, de cas de folie meurtrière ou de possession, ou bien ces phénomènes peuvent-ils être rééls ?Grâce aux archives de l'ISPM (Instituit de Surveillance des Phénomènes Métanaturels), Fabrice Collin et Jérôme Noirez vous proposent une enquête très documentée et illustrée sur ce phénomène effrayant. - Poids : 358g - Genre : Phénomènes paranormaux et extraordinaires LES CARNETS DE L'ETRANGE. N° de réf. du libraire N9782354252328

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16,20
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 16
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais