Ad Astra - Scipion l'africain & Hanibal Barca Vol.1

Note moyenne 4,08
( 13 avis fournis par GoodReads )
 
9782355926525: Ad Astra - Scipion l'africain & Hanibal Barca Vol.1

Ad Astra - Scipion l'africain & Hannibal Barca - Volume 1

Les informations fournies dans la section « Synopsis » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Revue de presse :

S’il y a vraiment un éditeur qui sort des sentiers battus et explore de nouveaux chemins c’est bien Ki-oon ! Après l’excellent Cesare, toujours en cours de parution ; l’éditeur poursuit l’aventure des titres historiques avec Ad Astra. Toujours lié à l’Italie, mais cette fois nous faisons un bond dans le temps pour remonter en 241 avant JC pour suivre le parcours et le destin croisé de deux hommes : Hannibal Barca et Publius Cornelius Scipion dit Scipion l’Africain.

Tout comme Cesare Borgia, ces deux personnages ont bel et bien existé, et tout comme lui, ils n’en sont pas à leur première adaptation avec ce manga. On les trouve déjà en personnages secondaires dans le titre « Drifters » de Hirano Kota, on a pu les découvrir dans des films, et même le célèbre Hannibal dans la série culte « L’agence tous risques » est une référence aux talents de stratège du personnage historique Hannibal Barca.
Mais cette fois, un peu à l’image de Cesare, le titre se veut réaliste et documenté.

Carthage est sur le point de tomber face à une Rome toujours plus puissante et dont rien ne semble pouvoir stopper l’extension. Le fils du général Hamilcar Barca, malgré son jeune âge ; observe cela d’un air détaché, lui qui face à la défaite a déjà clairement analysé la situation et se montre menaçant face au consul romain.
Carthage va donc finalement tomber et on retrouve Hannibal des années plus tard menant une armée composée de mercenaires et de Gaulois en direction de Rome depuis l’Espagne. Mais le destin va l’opposer à un autre stratège de génie, le jeune Scipion, fils du général du même nom. De son coté il va assister à la cuisante défaite que son père va subir face à Hannibal ce qui ne manquera pas d’attiser son intérêt pour cet adversaire désigné par le destin !

On comprend aisément que ce titre soit recommandé par Historia tant ce titre se veut riche en informations tant sur les personnages que sur le contexte. Bien entendu tout ne peut pas être traité, et c’est là que l’adaptation en manga se révèle ardu : adapter des faits historiques avec notamment des éléments connus de tous (ou tout du moins par un grand nombre) tout en respectant une narration qui se doit d’être prenante et possédant des rebondissements pour éviter toute linéarité. De même il faut des personnages principaux et des personnages secondaires qui se doivent d’être intéressants pour inciter le lecteur à continuer l’aventure. Et bien qu’il s’excuse dans les notes en fin de tome de n’avoir pas forcément respecté à la lettre l’Histoire (je laisse aux historiens un droit de regard), pour le lecteur non expert le titre s’avère absolument passionnant de bout en bout grâce justement à une narration impeccable qui nous prend par la main, nous donne toutes les infos nécessaires pour comprendre le contexte sans non plus nous abreuver de détails jusqu’à nous y noyer.
Bien entendu on peut toujours reprocher à l’auteur certains choix de narration comme le fait de raconter par ellipse la traversée des Alpes par Hannibal à dos d’éléphant, ce qui contribua à sa légende et à en faire le personnage historique connu qu’il est aujourd’hui.
Même dans le traitement des personnages on pourrait trouver à redire. Si les deux protagonistes principaux sont bien contrebalancés en parfait antagonistes avec d’un coté un Hannibal froid et calculateur et de l’autre un Scipion chaleureux et facétieux, l’auteur en fait sans doute trop en ce qui concerne Hannibal. Dés son plus jeune âge il est présenté comme un enfant envoyé par les Dieux…il ne pleure pas à sa naissance, répète ce qu’il entend tel un perroquet encore à l’état de nourrisson…il semble plus divin qu’humain et ce coté surhumain nous sort littéralement de l’histoire réaliste telle qu’elle aurait du être tout le long sans cet aspect fantastique qui n’a pas lieu d’être ici. Jouer sur le coté froid du jeune garçon et le hasard voulant qu’un orage éclate à sa naissance, ou même le doter d’yeux vairons comme sur la couverture (mais pas du tout mentionné dans le récit), chose sans doute peu connu à l’époque, aurait suffit à lui donner une aura surhumaine sans être obligé d’en faire trop. D’autant plus que la personnalité froide et détaché de l’enfant inhumain qui nous est présenté ne colle pas avec le coté revanchard du général qui souhaite racheter l’honneur de son peuple.

Cependant, hormis ce choix discutable de l’auteur, tout le reste de ce qu’on trouve dans ce premier tome est un véritable plaisir pour le lecteur qui n’a qu’à confortablement s’installer et se laisser porter dans ce voyage dans le temps passionnant !
Le traitement de l’histoire et le fait de passer d’un personnage à l’autre et donc d’aborder différents points de vue, évite tout manichéisme primaire, ne diabolisant ni ne glorifiant aucun des deux camps. Aucun parti pris, juste l’Histoire qui se rejoue sous nos yeux !

Le trait de l’auteur, qui se veut précis et dynamique, renforce le coté historique et donc réaliste (en total opposition avec l’intro du tome). Les visages sont expressifs et le découpage est à la fois classique mais intelligent, on a ici clairement à faire à ce genre de titre qui n’autorise que très peu d’audace si on veut conserver justement le réalisme propre à l’histoire.
La travail de l’éditeur est une nouvelle fois de grande qualité, qu’il s’agisse du grain de la couverture, de l’encrage, de la traduction…un sans faute.

Très attendu, ce premier tome de Ad Astra ne déçoit nullement, au contraire, il passionne de bout en bout, en dépit d’un choix discutable de l’auteur dans l’introduction. On sait d’emblée que nous allons avoir à faire à un grand titre qui nous promet de grandes choses !

(Critique de www.manga-news.com)

Présentation de l'éditeur :

Sicile, 241 avant J.-C. Apre?s deux de?cennies de conflit avec Rome, l’arme?e carthaginoise mene?e par Hamilcar Barca doit conce?der la de?faite. Son fils, Hannibal, a six ans quand il assiste a? cette bataille. Mise en de?route, Carthage doit un tribut astronomique au vainqueur, et l’enfant assiste a? l’humiliation des siens. mais le jeune Hannibal refuse l’e?chec : alors qu’il n’a encore que 27 ans, il de?cide de de?chai?ner son peuple contre Rome. Commence alors l’affron- tement exceptionnel d’un des plus grands tacticiens militaires de l’his- toire et de son alter ego romain, le ge?nie strate?gique Scipion l’Africain. Traverse?e des Alpes a? dos d’e?le?phant, ballet mortel d’escarmouches et de pillages dans les plaines d’Italie, stratage?mes guerriers inoui?s et batailles parmi les plus sanglantes de me?moire d’homme... Dans Ad Astra, pre- mie?re œuvre brillantissime, de?couvrez comment s’affrontent ces deux ennemis de toujours dans un duel a? mort qui a marque? l’histoire.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

KAGANO Mihachi
ISBN 10 : 2355926522 ISBN 13 : 9782355926525
Neuf(s) Quantité : 1
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97823559265250000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 16,48
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Mihachi Kagano
Edité par Editions Ki-oon
ISBN 10 : 2355926522 ISBN 13 : 9782355926525
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Editions Ki-oon. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2355926522

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 11,82
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,93
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais