Detroit Metal City - DMC Vol.6

Note moyenne 4,02
( 66 avis fournis par GoodReads )
 
9782356480798: Detroit Metal City - DMC Vol.6
Revue de presse :

La guerre qui était annoncée à l’issue du tome précédent devra attendre, les premiers chapitres de ce tome s’ouvre sur des histoires courtes vraiment sympas, en particulier celles qui mettent en avant les autres membres de DMC, à savoir Negishi et Nishida. Jusqu’à maintenant on avait toujours suivi Soichi/Krauser, l’auteur ne s’était jamais attardé un chapitre entier sur ses deux compères qui valent eux aussi leur pesant d’or, en particulier le désaxé Nishida !

Suivent quelques chapitres délirants jouant encore sur la double personnalité de Soichi et sa difficulté à l’accepter, amusant sans être exceptionnel, cela reste du déjà vu. Cependant l’histoire du policier perdant totalement pied à cause de Krauser, est véritablement excellente. Et enfin Krauser premier du nom se manifeste et lance un défi à DMC…la guerre est déclarée !
L’auteur revient donc sur l’histoire du premier Krauser, et il le fait toujours de façon amusante, le flash-back étant présenté de manière totalement délirante, avec un narrateur censé être charismatique qui n’est autre qu’un vieux beauf, devant un jeune plein de gniac totalement crédule. L’identité du premier Krauser est bien amené, l’auteur brouille les pistes et la révélations et assez drôle. Mais le duel est à la hauteur de nos attentes, pour le moment même Soichi est dépassé !
L’auteur a ici trouvé un nouveau ressort narratif pour relancer l’intérêt de la série et pour ne pas s’enliser dans la redondance, pour le moment ça marche très bien, alors…GO TO DMC !!


erkael

(Critique de www.manga-news.com)

Biographie de l'auteur :

Originaire d’Inukai sur l’île de Kyushu, grand admirateur du Gorillaman d’Harold Sakuishi et de Dragon Ball d’Akira Toriyama, Kiminori Wakasugi décide de devenir mangaka lors de sa dernière année universitaire. Ses efforts et son talent lui permettent de recevoir un prix de la part de Young Magazine et c’est dans les pages de ce journal que sa carrière débute réellement avec Boku no migite wo shirimasen ka ? Il devient ensuite, pendant cinq ans, l’assistant du célèbre et rigoureux Yasuhito Yamamoto, récompensé au Kodansha Manga Show en 1994 avec Tetsujin Ganma.
Sa première oeuvre, Amaresu Ken-chan, publié à partir de février 2004, dans les pages de Young Magazine Uppers, ne rencontre pas la réussite espérée et est vite arrêtée ; il faut attendre le succès de sa série suivante pour voir son manga publié en un
volume, en octobre 2006, par Kodansha.
Il présente ensuite au magazine Young Animal, un travail qui date de ses années universitaires. Le sujet principal, le death metal, suscite quelques réticences au sein de la rédaction et de nombreux remaniements sont nécessaires pour faire de DMC la série que l’on connait aujourd’hui.
Le manga bénéficie rapidement d’un bouche à oreille qui lui permet de pointer en tête des ventes sur le site Amazon en 2006 et de devenir, l’année suivante, le meilleur manga pour garçons dans le top Kono Manga ga Sugoi.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande