Vergniaud, de la tribune à l'échafaud : Discours et lettres de Pierre Vergniaud

 
9782358770125: Vergniaud, de la tribune à l'échafaud : Discours et lettres de Pierre Vergniaud
Extrait :

La France, où naît la Révolution ; Bordeaux, d'où surgit la Gironde (14 juillet 1789-30 septembre 1791)

«Considérant que l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des gouvernements...» Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, 26 août 1789

Aux origines

1789 : Vergniaud a trente-six ans. Bordeaux est une cité florissante, dont l'intendant Boucher assurait déjà : «Il est certain que l'esprit républicain règne dans cette utile et qu'on y abhorre toute autorité.» L'ancienne capitale de la Guyenne anglaise, tardivement rattachée au royaume de France, traditionnellement libérale et jalouse de son autonomie, est aussi frondeuse que philosophe. On y entend l'Antiquité avec Ausone, on y apprend le doute avec Montaigne, avec Montesquieu le rejet de l'absolutisme. Le port de la Lune ouvre sur le monde et sa diversité. La franc-maçonnerie, une des premières du royaume, s'accorde avec le cosmopolitisme et les Lumières de la ville, dont la prospérité garantit, en même temps que le développement de la culture et de l'instruction, l'essor des idées libérales. Bordeaux, appelé le «petit Paris», «le dépasse en opulence, en dédain de l'argent, en cherté, en audace», témoigne le pasteur Hallman, correspondant de Linné. «La plus belle utile de France», notera Stendhal au siècle suivant ; «peut-être unique», complétera Hugo. Vergniaud s'y est installé en avril 1780, sans fortune ni situation. Son père, fournisseur des armées du roi à Limoges, ruiné par la disette de l'hiver 1770, vit de l'apport dotal de sa femme, quatre maisons dont il tire un loyer modeste, et qui valent à peine ce qu'il doit encore - le fils héritera de cette gêne : à la mort de sa mère, en mars 1786, il n'a pas les moyens du voyage ; on ne le verra pas à l'enterrement. Élevé au collège des jésuites de Limoges, Vergniaud poursuit ses études grâce à Turgot, à l'époque intendant du Limousin. L'histoire, ou la légende, raconte : séduit par une fable en vers du jeune homme, l'auteur des Lettres sur la tolérance lui obtient une bourse au collège du Plessis, à Paris, où il a lui-même fait ses humanités. Comme Turgot, Vergniaud entre au séminaire pour y étudier la philosophie et la théologie ; comme lui, il s'en détourne : par défaut de fortune contraint à l'état ecclésiastique, il y renonce par défaut de vocation - «Je l'ai pris, la première fois, sans savoir ce que je disais, je l'ai quitté parce que je ne l'aimais pas, et je ne le reprendrais que par nécessite», écrit-il à son beau-frère. L'apprenti libertin s'y serait cherché en vain. Les salons de Paris l'attirent davantage, où ses vers rencontrent quelque succès. Il y trouvera des femmes, de nouvelles protections, enfin un emploi, dans l'administration de l'impôt, dit des Vingtièmes, qu'il quittera sous peu : il y avait pire que l'état ecclésiastique, et il jure que ce ne sont «certainement pas les plaisirs qui l'ont détourné de son devoir»...
Ainsi se sent-on, à vingt-six ans, un «fardeau» pour son père : «C'est assez d'en être un pour moi-même. Je suis accable' par ma mélancolie qui m'ôte l'usage de mes facultés. J'ai beau faire mes efforts pour la cacher aux yeux de ceux que je vois, elle reste toujours. Je ris par convulsion, et mon coeur partage rarement la fausse joie qui se peint sur ma figure.» C'est une des rares confessions de l'homme : quelques mots intimes, qui donnent une résonance particulière à ceux qu'il prononcera à la tribune. Et qui éclairent d'un autre jour la gaieté des derniers temps. Ses lettres, à sa soeur et à son «cher frère», comme il appelle son beau-frère, sont tout occupées par le souci des dettes - aux siennes s'ajoutent bientôt celles que son père lui laisse. Rien n'y paraît de son existence privée, guère plus de sa vie intérieure, hors les marques d'affection qu'il adresse au couple, désormais sa seule famille. Trop peu de ses sentiments politiques, dont de probables témoignages auraient été détruits par sa soeur après son arrestation. Le secret de sa correspondance ? «Je n'écris jamais de lettres», répondra-t-il en avril 1793 aux soupçons de Robespierre.

Présentation de l'éditeur :

Pour Michelet, il était «la voix de la Gironde», son «homme de génie», et encore : «la plus grande âme» de la Révolution. Né à Limoges en 1753, avocat à Bordeaux, Pierre Vergniaud fut le chef de file d'une Gironde que les élections de 1791 envoyèrent siéger à Paris, et que la Terreur transformerait pour la postérité en un vaste parti. Accusé de royalisme et de fédéralisme avec plusieurs députés de ses rangs, le représentant du peuple qui avait suspendu Louis XVI et proclamé sa mort fut guillotiné à son tour, inaugurant par sa disparition, en octobre 1793, une année sanglante qui mettrait fin à la Révolution.

Alternant chapitres historiques et textes originaux, ce livre rassemble, pour la première fois dans leur version intégrale, la grande majorité des discours d'un des plus grands orateurs de la Révolution française. Du premier mandat de Vergniaud, en octobre 1791, à son arrestation en juin 1793, il retrace ainsi le parcours d'un homme dont on ignore à peu près qui il fut en dehors de la tribune - une existence politique fulgurante, essentiellement oratoire, du radicalisme révolutionnaire à la modération républicaine. L'histoire s'y lit, celle de la Gironde, celle de la Révolution.

Eisa Gribinski est également l'auteur d'une pièce dédiée à Pierre Vergniaud, Comme Saturne.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

GRIBINSKI ELSA
Edité par MOLLAT
ISBN 10 : 2358770124 ISBN 13 : 9782358770125
Neuf(s) Paperback Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre MOLLAT. Paperback. État : NEW. MOLLAT (17/10/2013) Weight: 682g. / 1.50 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782358770125

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 25
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Elsa Gribinski
ISBN 10 : 2358770124 ISBN 13 : 9782358770125
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97823587701250000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 40,23
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Elsa Gribinski
Edité par Mollat Editions
ISBN 10 : 2358770124 ISBN 13 : 9782358770125
Neuf(s) Paperback Quantité : 1
Vendeur
Revaluation Books
(Exeter, Royaume-Uni)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre Mollat Editions. Paperback. État : Brand New. In Stock. N° de réf. du libraire zk2358770124

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 41,87
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 6,92
De Royaume-Uni vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais