Burning Inside : The Art of Jean-Sébastien Rossbach

Note moyenne 0
( 0 avis fournis par GoodReads )
 
9782359470321: Burning Inside : The Art of Jean-Sébastien Rossbach
Extrait :

Extrait de l'introduction de Jean-Sébastien Rossbach

"The First Ten Years". C'était le titre d'une antique VHS que j'ai usée jusqu'à ce que la bande ne soit plus qu'un long fil de cellulose démagnétisé. Une cassette qui regroupait tous les clips de Iron Maiden depuis leurs débuts, à l'orée des 80's. Iran Maiden, ça vous donne une idée des références que je vais invoquer dans ce livre ! Anyway, j'assume !
Je disais donc, cet artbook que vous tenez entre vos mains aurait pu s'appeler ainsi. Car en effet j'ai pratiqué pendant les 10 dernières années, regroupées ici, ce que je qualifierais de mercenariat graphique, me vendant au plus offrant (parfois), au plus aguichant (plus souvent), au plus passionné (la plupart du temps). Vous trouverez dans ces pages une sélection des images qui ont jalonné mon parcours d'illustrateur professionnel depuis le début des années 2000.
J'aurais pu aussi l'appeler "A Decade of Aggression", et je vous laisse cette fois aller vous-même chercher la référence que je viens de citer, afin que vous vous rendiez compte de la malédiction qui me ronge depuis tout petit : j'ai la tête farcie de musique ! Mais pas n'importe laquelle : du rock, du métal, de la pop, de la new wave... J'en consomme quotidiennement. Mon choix de m'orienter vers la Fantasy, le Gothique/Horreur et la SF a découlé tout naturellement de là, au point que la rencontre des deux est devenue un style de vie.

Donc voilà, j'assume, mon quotidien est fait de ça, pourquoi le cacher ? Les amis qui me connaissent savent bien que je me définis comme un ours cavernicole. Car le métier d'illustrateur free-lance est fait de vrai travail, d'abnégation, et de concentration. C'est en ce qui me concerne huit heures quotidiennes, sept jours sur sept, à faire de l'apnée derrière un pinceau triple 0, ou à m'inventer patiemment une myopie devant un écran qui bombarde des lumens à cinquante centimètres de mon visage. Autant dire qu'il faut avoir le feu sacré ; ceux qui ne l'ont pas font un autre job assez rapidement. L'avantage c'est que ça laisse tout le temps pour se forger une culture musicale.

Mon entrée dans la vie active s'est faite par le biais de la musique. Alors que j'espérais vainement que le groupe de dark wave dans lequel j'étais chanteur et guitariste perce un jour, je suis entré comme sound designer dans une société de jeux vidéo.
À cette époque je provoquais beaucoup de sourires en coin dans les administrations : au moment de décliner nom et profession, bien qu'alors je n'étais pas, à proprement parler, pianiste, certains s'amusaient de ce qui ressemblait bien à une prédestination. On me demande encore parfois si Jean-Sébastien Rossbach est un pseudonyme, la réponse est évidemment non.

Cinq années avant cette étape professionnelle musicale en entreprise, au début des 90's, j'avais réussi à obtenir mon premier (et vous comprendrez aussi pourquoi, dernier) rendez-vous chez un grand éditeur pour présenter mon premier projet de BD. Un cinq-pages très déstructuré, très arty, assez maladroit au niveau anatomie des personnages, en couleur directe, avec des inserts de photos. Mon héros d'alors était Dave Me Kean, à une époque où le style franco-belge régnait encore en maître, et où l'on ne pouvait se procurer des mangas que dans une seule librairie parisienne, et en V.O. ! Autant dire que lors de cet unique entretien, je me suis fait lyncher, annihiler, atomiser, éparpiller façon puzzle ! L'éditeur m'avait convaincu que ce que j'avais fait était tellement mauvais que je n'ai plus rien montré pendant cinq ans.
Mais c'était sans compter la rage de l'autodidacte; et je suis resté vissé / vexé à ma table à dessin jusqu'à ce que je sois parfaitement sûr de pouvoir proposer quelque chose d'un niveau définitivement professionnel. J'ai reproduit sur cette page ma première parution pro. Et, évidemment, c'était pour la couverture d'un magazine musical, Elegy n°7, en 1999. Je ne les avais pas démarché, ce sont eux qui sont venus me chercher, et j'étais fier de ça.
D'ailleurs, depuis la fessée cul-nu originelle, je n'ai démarché mes clients qu'à de très rares occasions, préférant toujours rendre mon travail suffisamment attractif et personnel pour que ce soit le client qui ait le désir de faire appel à moi.
Car après tout, dans ce métier, bien au-delà du CV ou du blabla ce sont les images qui ont la parole. Et elles restent quand même le plus souvent, au travers de ce qu'un client désire y trouver et partager, l'expression d'une personnalité.

Présentation de l'éditeur :

Edition bilingue français-anglais

Que vous soyez fan de SF, de Fantasy, ou simple amateur de belles images, vous avez forcément déjà croisé les illustrations de Jean-Sébastien Rossbach. Sur la couverture d'un roman ou d'un comics, sur une pochette d'album, une carte de jeu, ou dans une galerie, ses peintures traditionnelles ou digitales connaissent un succès grandissant et sont présentées sur de nombreux supports.

Burning Inside revient sur dix ans d'une carrière d'illustrateur en mutation. Des commandes pour les cartes Magic, pour Ubisoft ou Marvel, il passe peu à peu au monde de l'Art avec un grand A : la peinture et les expositions prennent de plus en plus de place dans son travail. Apprécié de ses collaborateurs et clients en France et à l'international, Jean-Sébastien Rossbach revient ici sur son oeuvre à un moment charnière de sa vie professionnelle, de l'illustrateur au peintre. Talentueux et généreux, il partage également ses techniques et ses réflexions sur son propre travail, ses influences et en particulier le lien très fort qui, chez lui, unit la musique et la création visuelle. Une référence pour les amateurs d'art et d'illustration.

Burning Inside présente les travaux de Jean-Sébastien Rossbach. L'auteur est connu des fans de S.F. et de fantasy, mais aussi de vous tous : vous avez forcément croisé ses illustrations sur la couverture d'un roman ou d'un comics. Cet ouvrage soigné revient sur dix ans d'une carrière d'illustrateur en mutation. Des commandes pour les cartes Magic, pour Dark Horse ou Marvel, il passe peu à peu au monde de l'Art avec un grand A : la peinture et les expositions prennent de plus en plus de place dans son travail. Apprécié de ses collaborateurs et clients en France et à l'international, Jean-Sébastien Rossbach revient ici sur son oeuvre à un moment charnière de sa carrière, de l'illustrateur au peintre. Talentueux et généreux, il partage également ses techniques et ses réflexions sur son propre travail, ses influences et en particulier le lien très fort qui chez lui unit la musique et la création visuelle. Une référence pour les amateurs d'art et d'illustration.

Peintre, illustrateur, designer graphique, Jean-Sébastien ROSSBACH a illustré les couvertures de la série Hypérion de Dan Simmons, Le Trône de fer. L'Assassin Royal, Slaine, ainsi que plusieurs dizaines de couvertures chez Pocket, Flammarion, Gallimard, J'ai Lu, Le Bélial, Bragelonne, etc... Il est le co-auteur du très remarqué beau livre Merlin, paru chez Soleil. Illustrateur et character designer sur plusieurs jeux vidéo tels que Heroes of Might & Magic, Prince of Persia ou Beowulf, il est repéré aux USA par le studio Blur pour travailler sur la suite du fameux film d'animation Heavy Metal. Il a illustré des jeux de rôle [Vampire] et des jeux de cartes (Magic : l'Assemblée), et récemment des couvertures de comics. Ses travaux sont régulièrement exposés et récompensés dans des anthologies consacrées au meilleur de l'illustration mondiale telles que Spectrum, Exposé... et Café Salé I Depuis quelques années, il dispense sa technique et son expérience à des élèves avides lors de stages et de workshops à Paris, Berlin ou San Francisco.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande