Levez vos ardoises ! : A l'école dans les années 50 et 60

 
9782360260287: Levez vos ardoises ! : A l'école dans les années 50 et 60
Extrait :

1944, en Normandie

Décembre 1944, une chance, c'est le 13...
J'ai ouvert les yeux dans une prairie de Normandie, en bordure de forêt de Roumare. Mais aussi dans une belle demeure implantée dans un parc aux arbres majestueux.
Comment le sais-je ?
Par le tableau trônant devant moi, dans mon bureau, qui m'interpelle si souvent. Cette huile, avant qu'elle ne soit chez moi, je l'ai vue toute ma jeunesse dans le bureau de mon Père. Elle est maintenant devant cette même table Louis XIII que j'occupe après lui, à l'instant où j'écris ces lignes. Cette toile est l'oeuvre et le cadeau d'un peintre espagnol réfugié chez mes grands-parents paternels, pour les remercier de leur hospitalité. Il exerçait ses talents en amateur certes, mais ils étaient assurément bien réels.
Ma naissance dans ce parc ne tenait pas à une vie bourgeoise de ma famille, qui aurait pu m'empêcher dans ma future vie de me faire pencher et penser plutôt à gauche qu'à droite... Mais mes parents, dans cette époque mouvementée de fin de guerre, avaient trouvé refuge chez mon grand-père paternel, intendant-économe au préventorium du petit village de Canteleu, sur les hauteurs de Rouen.
Ce 13 décembre donc, en pleine nuit, j'émettais - ce mot sera important dans ma vie - sans trop le vouloir ni le savoir, mes premiers sons et cris.
Je prenais peut-être la place du peintre Wassily Kandinsky, peintre français d'origine russe venant ce même jour de décéder. Encore plus triste, ce jour-là, la guerre ayant déjà ravagé l'Europe et bien au delà, fait tant de victimes, de veuves, d'orphelins, nous confirmait que tout n'était pas terminé, puisque les adultes apprenaient par la TSF ou les postes à galène que les forces alliées s'emparaient du fort Jeanne d'Arc, le dernier bastion allemand de Metz. La 7e armée américaine rencontrait des blindés allemands aux environs de Metz en Lorraine, près de la frontière allemande. Triste époque dans laquelle je débarquais, peuplée de morts et de victimes, remplie de ruines, mais aussi avec de vrais résistants, héros ayant oeuvré dans l'ombre pour finalement bouter l'ennemi. Pourtant, depuis l'été précédent, cette grande tristesse généralisée et douloureuse semblait pouvoir se retirer au profit d'un retour à une vie douce, éloignant les peurs instinctives et laissant entrevoir enfin de l'espoir.
Évidemment, et c'est bien vrai pour chacun, nous n'avons aucun souvenir de nos biberons et couches-culottes, sauf gros mensonges, mais je ferai en sorte que ce livre ne puisse en contenir. Mais alors, comment cependant vous donner un peu l'ambiance de cette première étape de mon parcours ? Il suffit de décrire la photo jaunie d'une des premières pages de l'album familial maintenant en ma possession, depuis le grand départ de mes parents. La mode de l'époque était d'allonger les bébés, et je n'y ai pas échappé, tout nus sur le ventre et sur un lit, parfois même sur une peau de bête. Je ne sais d'ailleurs laquelle, mais de toute façon quelle idée saugrenue !

Présentation de l'éditeur :

C'est une histoire vraie, bien sûr, mais plus que les souvenirs d'un enfant qui chemine vers l'âge adulte, c'est celle de tous les jeunes garçons qui dans les années 50 et 60 se sont retrouvés sur les bancs d'une petite école de village. Chacun y retrouvera les odeurs, les sons qui animaient le quotidien, et de cours de récré en leçons patiemment répétées, de stades de foot en jupes des filles, les souvenirs remontent, universels, omniprésents.

Puis il y avait le lycée, les cigarettes fumées dans l'ombre d'un dortoir et les premiers verres qui ouvraient la porte de l'adolescence, les filles toujours, les vacances en camping, le foot encore, le Tour de France, les amitiés qui durent ou s'estompent, la vie de toute une jeunesse.

Un récit qui retrace avec justesse, humour et amour ces années qui ont débouché sur mai 68, la fin d'une époque. Comme Pagnol, Christian Becquet était fils d'instit, alors un personnage important des petites communes qui était également secrétaire de mairie, et c'est aussi un tableau passionnant du monde rural et enseignant de cette période charnière qu'il peint.

L'auteur

Fils d'instits, Christian Becquet fut élève et habita dans l'école de ses deux parents, dans le Pays de Bray de la Normandie profonde des années 50 et 60. Écolier, il découvre les baobabs, qui lui feront aimer l'Afrique, et tout au long d'une carrière d'électronicien, il mènera de nombreuses actions caritatives vers ce continent. Retraité, il continue à oeuvrer dans ce sens.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Becquet, Christian
ISBN 10 : 2360260286 ISBN 13 : 9782360260287
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : bad. 222 Gramm. N° de réf. du libraire M02360260286-B

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 3,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Becquet, Christian
ISBN 10 : 2360260286 ISBN 13 : 9782360260287
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
medimops
(Berlin, Allemagne)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : very_good. 222 Gramm. N° de réf. du libraire M02360260286-V

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 3,99
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8
De Allemagne vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

3.

Christian Becquet
ISBN 10 : 2360260286 ISBN 13 : 9782360260287
Ancien(s) ou d'occasion Quantité : 1
Vendeur
Mediavore
(Mons en baroeul, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : Good. N° de réf. du libraire 2000000405540

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter D'occasion
EUR 69
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 8,98
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais