Notre Dame-en-Vaux : La collégiale de Châlons-en-Champagne

 
9782362190414: Notre Dame-en-Vaux : La collégiale de Châlons-en-Champagne
Extrait :

Notre-Dame-en-Vaux compte parmi les plus insignes églises de la Champagne. Pièce majeure pour la connaissance de l'art médiéval au XIIe siècle, elle conjugue l'art roman tardif et le premier gothique avec un rare bonheur. Elle a traversé les crises de l'histoire sans perdre sa personnalité, ni la totalité de sa richesse artistique, malgré les coups très rudes qui lui furent portés. L'ambition de ses commanditaires, l'intelligence de ses restaurateurs, la sollicitude constante de ses utilisateurs et l'attachement des historiens et des archéologues nous l'ont léguée comme le témoin privilégié de l'histoire des Châlonnais sur plus d'un millénaire. Sa position centrale dans la ville, son unité apparente et l'ampleur de ses volumes, l'ont fait rivaliser très tôt avec la cathédrale, avec laquelle on la confond souvent, alors qu'elle lui doit beaucoup, comme la plupart des églises de l'ancien diocèse. C'est à son charme, à son harmonie et à ses qualités formelles que la collégiale doit sa notoriété.

HISTORIQUE

L'église d'un ancien faubourg, devenu grand quartier urbain

La ville de Châlons - civitas Catuvellaunorum (la ville des «meilleurs au combat», en gaulois) -, d'abord fixée sur le site fortifié de La Cheppe (ou «Vieux Châlons»), a reçu très tôt sa vocation de carrefour et de chef-lieu de la Champagne crayeuse. Transférée probablement dès le Ier siècle de notre ère au point de franchissement de divers bras de la Marne par un grand axe de communication, qui devint la via Lyon-Boulogne au IIIe siècle, l'agglomération n'est mentionnée comme chef-lieu de cité qu'à la fin du IVe siècle. En se repliant derrière des fortifications, entre la Marne et le Nau, pour faire face à l'insécurité provoquée par l'effondrement de l'Empire romain, la ville laissa hors les murs une zone basse bornée par l'ancienne voie romaine, le Mau et un petit affluent, le Rognon. Une chapelle dédiée à la Vierge est mentionnée à cet endroit en 850, d'où la dénomination de Notre-Dame-en-Vaux («dans les vallées»).
Le christianisme s'est implanté à Châlons au plus tard au début du IVe siècle et le premier évêque, saint Memmie (ou Menge), attesté vers 320-340, installa probablement sa demeure et la cathédrale, accompagnée d'un baptistère, à l'emplacement actuel, proche de la Marne et à l'intérieur des murs. Il profita sans doute d'infrastructures héritées de la garnison romaine, qui fut importante, en raison de la position stratégique de la ville.

Présentation de l'éditeur :

La ville de Châlons possède une merveille de la fin du 12e siècle, qui plus est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO : la collégiale Notre-Dame-en-Vaux. Egalement classée Monument historique depuis 1840, on connaît surtout cette église collégiale comme un lieu de rassemblement des chemins de Saint-Jacques de Compostelle mais aussi un lieu de pèlerinage à la Vierge. La collégiale Notre-Dame-en-Vaux est devenue l’emblème de la ville de Châlons-en-Champagne notamment avec ses deux flèches perceptibles de loin qui se reflètent dans le fleuve qui traverse Châlons-en-Champagne, le Mau. Notre-Dame-en-Vaux offre à ses visiteurs un plaisir pour les yeux et pour les oreilles avec des majestueux vitraux qui la composent, des entrées de lumières ingénieuses et le son du carillon et de l’orgue qui résonnent dans l’église la journée ou lors de grands concerts.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande