Le vestiaire liturgique de la cathédrale de Bourges : Textiles religieux des XIXe et XXe siècles

 
9782362190537: Le vestiaire liturgique de la cathédrale de Bourges : Textiles religieux des XIXe et XXe siècles
Extrait :

Avant-propos d'Amandine Royer, Conservateur du patrimoine, Responsable du pôle documentation-valorisation, Direction de l'inventaire du patrimoine, Région Centre

La présente publication s'inscrit dans la continuité d'une collaboration nourrie entre l'ancien service régional de l'inventaire général de la région Centre, désormais direction de l'inventaire du patrimoine, et la conservation régionale des monuments historiques - cette collaboration s'étant notamment scellée autour de l'inventaire général du mobilier de la cathédrale de Chartres, achevé en 2005.

Le corpus patrimonial constituant le sujet de ce livre est certes plus restreint en nombre et spécifique, puisqu'il ne concerne que l'ensemble des vêtements, insignes et parements destinés à l'exercice du culte dans une autre cathédrale de la région, celle de Bourges. Il compte mille soixante-quinze pièces au total, datant pour l'essentiel du XIXe et de la première moitié du XXe siècle ; les pièces d'Ancien Régime (XVIIe et XVIIIe siècles) représentent à peine 1,6 % du corpus ; quant à celles du XXe siècle, elles constituent un quart (25,86 %) de l'ensemble.
La grande majorité de ces mille soixante-quinze pièces est organisée en ensembles que l'on appelle «ornements» c'est-à-dire, selon la définition donnée dans le Thésaurus des objets religieux du culte catholique, d'«ensemble[s] de vêtements et de linges liturgiques assortis et de même couleur, comportant le plus généralement une chasuble, une étole, un manipule, un voile de calice et une bourse de corporal, auquel s'ajoutent éventuellement des chapes, des dalmatiques, parfois un voile humerai, un parement d'autel, etc.». Ainsi, neuf cent trente-huit pièces du corpus peuvent être rassemblées en cent quatre-vingt-cinq ornements. Les cent trente-sept pièces restantes sont des éléments isolés : linge blanc (aubes, surplis, rochets, cottas, nappes, volants) et autres pièces (uniforme de suisse, bannières, voiles huméraux, étoles seules).

De 2006 à 2008, le vestiaire et le linge liturgique de la cathédrale de Bourges ont fait l'objet d'un inventaire et d'une opération de conservation préventive réalisés par Isabelle Bédat et Béatrice Girault, restauratrices de textiles, à la demande de la direction régionale des affaires culturelles (conservation régionale des monuments historiques) du Centre. Parallèlement, d'importantes recherches ont été effectuées par Philippe Bardelot, conservateur des antiquités et objets d'art du Cher.
C'est sur cette base que la direction de l'inventaire du patrimoine de la Région Centre a envisagé, après avoir été sollicitée en octobre 2009 par Irène Jourd'heuil, conservateur des monuments historiques, de valoriser par le biais d'une publication l'important travail mené par les professionnels précités. Le caractère à la fois pointu et exemplaire du sujet (un corpus patrimonial complet, homogène dans sa composition et conservé in situ), la démarche exhaustive et systématique du travail mené par les restauratrices, ainsi que les recherches approfondies de Philippe Bardelot ont justifié, sans hésitation, un projet d'ouvrage dont l'ambition est de constituer un outil de travail pour toute personne confrontée à l'étude d'ensembles de textiles sacrés datant des XIXe et XXe siècles.

L'intérêt du patrimoine textile religieux n'est plus à démontrer tant il fait l'objet, depuis les années 1990, de recherches et de publications de plus en plus nombreuses. Sa connaissance reste toutefois un travail au long cours, comme le soulignaient les conservateurs des antiquités et objets d'art lors de leurs journées d'études de 2006 : «le textile est actuellement sous-protégé, faute d'un corpus étudié suffisamment large pour permettre d'y opérer des choix et d'élaborer des critères de protection valides». Cette remarque vaut particulièrement pour les textiles religieux des XIXe et XXe siècles, présents en nombre dans les sacristies et pourtant moins bien étudiés que ceux des périodes plus anciennes - et ce même si, pour les textiles du XIXe siècle, la bibliographie est déjà abondante. En revanche, face aux pièces de facture modeste ou sérielle du XXe siècle, un important travail demeure à accomplir. La publication en annexe (voir p. 112 à 137) de l'inventaire par lots de l'ensemble du corpus est donc apparue comme indispensable, même si l'étude trouve ses limites faute d'archives disponibles (cf. infra, p. 32).

Cet ouvrage tente donc de restituer au lecteur la richesse des connaissances et des interrogations accumulées autour de l'exemple du vestiaire liturgique de la cathédrale de Bourges, à travers des regards complémentaires : celui des restauratrices, au plus près des objets et de leurs techniques de fabrication ; celui de l'historien de l'art, plongé dans les archives, identifiant, datant, comparant les ornements ; celui de l'historien de la liturgie évoquant les fonctions et les symboles de ces vêtements ; celui du conservateur qui a aujourd'hui la charge de cet ensemble patrimonial et qui s'interroge sur sa transmission.

Sans prétendre offrir un tour complet de la question, car d'autres analyses du vestiaire liturgique de Bourges pourraient être menées à partir de ces premiers travaux, cet ouvrage apportera, nous l'espérons, une contribution supplémentaire à la connaissance du patrimoine textile religieux des XIXe et XXe siècles. Gageons qu'il suscite également d'autres études et publications sur des corpus similaires.

Présentation de l'éditeur :

Chef-d'oeuvre de l'architecture gothique, inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO, la cathédrale de Bourges est particulièrement renommée pour son architecture, ses sculptures et ses vitraux. Cet ouvrage s'intéresse à un aspect moins connu de la cathédrale : son vestiaire liturgique, un ensemble de textiles religieux majoritairement datés des XIXe et XXe siècles, peu à peu reconstitué après la disparition du vestiaire d'Ancien Régime à la fin du XVIIIe siècle. Composé de 1075 pièces (chapes, chasubles, étoles, manipules, voiles de calice, bourses de corporal, nappes d'autel, aubes,...), il constitue aujourd'hui un patrimoine fragile. Ce livre l'aborde à travers les regards de l'historien de l'art, identifiant, datant, comparant les vêtements ; de l'historien de la liturgie évoquant leurs fonctions et symboles ; du restaurateur, au plus près des objets et de leurs techniques de fabrication ; du conservateur qui a aujourd'hui la charge de cet ensemble patrimonial et s'interroge sur sa transmission. Un croisement d'approches qui témoigne de la richesse de ce patrimoine, qu'il importe de mieux connaître pour le préserver.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Acheter neuf Afficher le livre
EUR 22,50

Autre devise

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis

Destinations, frais et délais

Ajouter au panier

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

INVENTAIRE DU PATRIM
Edité par LIEUX DITS
ISBN 10 : 2362190536 ISBN 13 : 9782362190537
Neuf(s) Soft Cover Quantité : 3
Vendeur
Nomade Store Europe
(La Rochelle, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre LIEUX DITS. Soft Cover. État : NEW. LIEUX DITS (09/10/2012) Weight: 850g. / 1.87 lbs Binding Paperback Great Customer Service!. N° de réf. du libraire 9782362190537

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 22,50
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 10
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais