Dominique Pagnier La montre de l'amiral

ISBN 13 : 9782362790577

La montre de l'amiral

Note moyenne 3
( 1 avis fournis par GoodReads )
 
9782362790577: La montre de l'amiral
Extrait :

«Quelques morceaux de chair sanglante et la tête arrachée dans le caniveau, le reste ayant été projeté à trente mètres de là ; voilà ce qui fut retrouvé de l'infortunée jeune fille dont un bras même fut s'accrocher à la corniche d'une maison voisine.»
À haute voix, Johann Elssler relit ces lignes du Moniteur universel pour la cinquième fois ; et le maître, assis dans son fauteuil aux pieds cannelés, écoute, dodelinant de la tête, le regard vaguement attaché à sa montre. Sans raison, une lame de parquet craque pour le faire sursauter, mais il se tait tandis que la pendule à Diane de bronze continue de débiter les secondes de cette après-midi du 29 avril 1809 à Gumpendorf, faubourg de Vienne.
Il se rappelle les propos que l'ambassadeur de France, le général Andréossy, lui a tenus il y a un an à l'occasion de ce concert triomphal où l'on avait donné La Création dans la salle d'apparat de l'université. Après l'avoir complimenté sur la rutilante médaille parisienne que pour la circonstance le maître portait sur la poitrine, le général avait fait une courte allusion à une autre représentation de La Création, celle qui avait eu lieu à Paris le 24 décembre 1800. C'est en s'y rendant et alors qu'il passait en équipage rue Saint-Nicaise que Napoléon, alors Bonaparte, avait échappé à un attentat.
Malgré l'ovation qu'on lui avait faite lors du concert à l'université, le vieux maître était revenu en proie à une mélancolie diffuse causée par un tas de choses qui n'avaient rien à voir avec les propos de l'ambassadeur. Mais, les jours suivants, ça l'avait agacé et il en avait parlé à Elssler, son serviteur. Sur l'insistance du vieil homme, Elssler s'était décidé à écrire à Ignace Pleyel, un ancien élève du maître établi à Paris, pour qu'il se chargeât de faire des recherches sur cette déjà vieille affaire de la rue Saint-Nicaise. Le journal envoyé par Pleyel était arrivé avant-hier accompagné d'une image d'Épinal représentant le drame.
C'était donc vrai et pire que tout ce qu'on pouvait imaginer. On y avait lu que les criminels avaient abusé de la candeur d'une pauvre fille de quatorze ans pour lui faire tenir en travers de la rue l'attelage portant une charge de poudre destinée à faire sauter le premier consul.
«Il n'y a pas de providence, remarque le maître, il n'y a que des hasards, et souvent malencontreux. Si ma Création n'avait pas été jouée ce soir-là, cette malheureuse fille serait encore en vie. Comment se nomme-t-elle, déjà ?
- Marianne Peusol.
- Oui, Marianne, comme ma rosse de défunte femme, Marianne, comme ma première élève et la charmante Mme von Genzinger.
- Au moins, notre Papa, vous pouvez penser qu'elle n'a pas dû se sentir mourir !
- Oui, selon toute apparence !» soupire le maître, toujours sensible à ce titre de papa que ses intimes veulent bien lui décerner...
Puis, comme il est appelé par une autre idée : «Schani, tu as entendu ?

Présentation de l'éditeur :

Pour se conforter à l'approche de la mort et apaiser son angoisse, Joseph Haydn se joue la Prière qu'il composa quelques années plus tôt en l'honneur de l'empereur d'Autriche François II. Les Français bombardent Vienne et l'occupent. Célèbre dans l'Europe entière, " Papa Haydn " vit modestement dans sa petite maison au cœur de la ville. Il porte sur son testament ceux qui comptèrent dans sa vie. C'est un adieu à l'Autriche baroque, savoureuse et colorée, au siècle des Lumières, au Saint Empire Romain rayé d'un trait de plume par Napoléon... Contemplant avec tendresse une mystérieuse et jolie montre, le vieil homme suit les chants et contrechants de ses émotions. Un catholicisme empreint de bonhomie s'allie à son admiration intrépide pour la science et l'ordre grandiose de la Création. Quant à la musique de sa Prière elle poursuit son chemin. Elle marquera le destin de l'Europe. Elle deviendra, sur de nouvelles paroles, l'hymne national allemand, Deutschland über Alles. Ainsi le destin de Joseph Haydn se mêle-t-il dans ce roman vrai à l'histoire qui bouleverse autour de lui tout le continent.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

Meilleurs résultats de recherche sur AbeBooks

1.

Dominique Pagnier
ISBN 10 : 2362790576 ISBN 13 : 9782362790577
Neuf(s) Quantité : 20
Vendeur
BWB
(Valley Stream, NY, Etats-Unis)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre État : New. Depending on your location, this item may ship from the US or UK. N° de réf. du libraire 97823627905770000000

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 27,94
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : Gratuit
Vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais

2.

Dominique Pagnier
Edité par ALMA EDITEUR (2013)
ISBN 10 : 2362790576 ISBN 13 : 9782362790577
Neuf(s) Quantité : 3
Vendeur
Gallix
(Gif sur Yvette, France)
Evaluation vendeur
[?]

Description du livre ALMA EDITEUR, 2013. État : Neuf. N° de réf. du libraire 9782362790577

Plus d'informations sur ce vendeur | Poser une question au libraire

Acheter neuf
EUR 18
Autre devise

Ajouter au panier

Frais de port : EUR 12
De France vers Etats-Unis
Destinations, frais et délais