Michel Drain Relations internationales

ISBN 13 : 9782390130178

Relations internationales

 
9782390130178: Relations internationales
Extrait :

La théorie des relations internationales

C'est au philosophe militariste britannique Jeremy Bentham que l'on doit le terme «international» qu'il a pour la première fois utilisé en 1781 dans son ouvrage Introduction to the principals of morals and legislation. Jeremy Bentham a forgé cet adjectif pour caractériser une branche du droit, le droit international qu'il a ainsi distingué des droits internes des États ou droits nationaux. La nouvelle appellation à laquelle il recourait (international law) se substituait à l'ancienne dénomination anglaise de «law of nations» dont les équivalents sont, en français, «droit des gens» et en latin «jus gentium».
Selon Bentham, l'étude des normes régissant les relations entre les personnes au sein d'un même État relève du droit «national» de cet État. En revanche, les règles applicables à la conduite de personnes appartenant à des États différents trouvent leur source dans la «jurisprudence internationale». Cette dichotomie était le reflet d'une réalité sociale caractérisée à la fois par l'affirmation des souverainetés des États nations et par le développement des relations entre les personnes appartenant à ces États.
Jeremy Bentham s'intéressait essentiellement aux aspects normatifs des relations internationales. Il ne cherchait pas à en présenter une théorie spécifique. Il les concevait d'abord comme des relations entre États et non comme l'ensemble des relations transcendant les frontières des États, quelles qu'en soient la nature et l'origine, étatique ou non.
Aujourd'hui la théorie des relations internationales s'efforce au contraire de rendre compte de la diversité des faits internationaux, imputables ou non à des États, indépendamment des règles juridiques qui leur sont applicables.
Elle s'est développée selon quatre approches principales :

- l'approche réaliste et néoréaliste qui envisage les relations internationales sous l'angle du rapport de puissance entre des États souverains mettant en oeuvre des stratégies autonomes de défense et de promotion de leurs intérêts ;
- l'approche coopérative et fonctionnaliste qui met l'accent sur les tendances au regroupement des sociétés nationales et à leur intégration pacifique au sein du système international ;
- l'approche marxiste et néomarxiste qui vise à expliquer les faits internationaux par les évolutions socioéconomiques des différentes nations et, plus largement, par les inégalités de pouvoir qui caractérisent les relations internationales ;
- l'approche transnationale qui s'efforce d'intégrer dans une même construction théorique l'ensemble des phénomènes internationaux quelle qu'en soit l'origine, sans privilégier a priori ceux qui concernent les États et leurs relations de coopération ou d'affrontement.

(...)

Présentation de l'éditeur :

Cet ouvrage propose une présentation synthétique : de la théorie des relations internationales, de l'histoire et des grandes notions du droit international public. Il décrit les principales caractéristiques des acteurs du système international (Etat et organisations internationales interétatiques en particulier). Il présente l'histoire des relations internationales depuis 1945.

Les informations fournies dans la section « A propos du livre » peuvent faire référence à une autre édition de ce titre.

(Aucun exemplaire disponible)

Chercher:



Créez une demande

Si vous ne trouvez pas un livre sur AbeBooks, nous le rechercherons automatiquement pour vous parmi les livres quotidiennement ajoutés au catalogue.

Créez une demande